Archives mensuelles : juillet 2015

Il y a 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 31 juillet 1915

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(JOUR 362 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Un poste d’observation dans une meule de foin, on a déjà vu cela l’an dernier. Mais on n’est plus dans une guerre de mouvement mais une guerre de position. C’est pour cela qu’on a du mal à croire que cette photo soit récente. Elle pourrait dater de quelques 11 ou 12 mois en arrière que cela ne serait pas étonnant.

Des ruines de W… (le nom du village est caché)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

qui n’ont rien à envier à celles de T… (le nom est aussi caché).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un avion allemand maquillé aux couleurs françaises a été abattu

SAMSUNG CAMERA PICTURES

par un « vrai » avion français et les badauds du village voisin viennent le voir.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Retour sur les ruines d’Arras, chef-lieu d’un Pas-de-Calais meurtri. Quelques bâtiments qu’il faudra reconstruire…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

un coin de l’Hôtel de Ville…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

la verrière de la gare déserte…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

le château d’eau.

A Notre-Dame-de-Lorette, c’est le moulin Tapert qui n’existe plus…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il faut reconnaître qu’il servait de poste d’observation et, pour cela, qu’il a été la cible de l’artillerie adverse.

Retour également sur les combats de Neuville-Saint-Waast avec cette page des tranchées conquises:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Deux photos originales pour illustrer l’emprunt en or lancé par la Banque de France pour soutenir l’effort de guerre français…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La foule s’est précipité enthousiaste pour déposer son or à la banque, nous dit le commentaire de ce cliché…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais ici c’est un ouvrier qui répond à l’appel « patriotique » en déposant « 36 pièces d’or économisées une à une » !

3 vues empruntées au Daily Mirror un journal londonien et des vues exceptionnelles  de l’attaque d’une tranchée par les Britanniques:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

l’attaque de l’artillerie pour détruire les défenses

SAMSUNG CAMERA PICTURES

les Ecossais de la première vague avancent

SAMSUNG CAMERA PICTURES

au contact de la tranchée adverse, la photo prise par un blessé avant l’assaut final.
Vrai ou image de manoeuvres ?

Autres images d’aviation avec Gilbert au moment de son départ pour aller bombarder l’usine allemande de Zeppelins.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Cette scène date du 29 juin 1915, c’est pour cela que la presse connaît le dénouement de l’affaire. Le raid sur Friedrichshafen sera une réussite puisque 8 bombes pourront être larguées mais Eugène Gilbert devra se poser en Suisse où il sera fait prisonnier.

La suite de l’histoire que le journaliste de l’époque ne sait pas. Il arrivera à s’évader en juin 1916 pour reprendre la lutte et connaîtra la mort le 17 août 1918 à cause d’un incident mécamique.

1 commentaire

Classé dans Revues

Le clin d’oeil matinal de Mr JUJUBE.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mr Jujube, c’est ce petit bonhomme qui tous les jours (sauf le dimanche) racontait une petite histoire en 2, 3 ou 4 dessins aux lecteurs du Provençal, le quotidien de Marseille et de la Provence. Son dessinateur JAF de son vrai nom Edmond Guérin, officia longtemps dans le journal.

Le sourire du jour.

PARU INITIALEMENT AU SECOND TRIMESTRE 1972 DANS LE PROVENÇAL.

PARU INITIALEMENT AU SECOND TRIMESTRE 1972 DANS LE PROVENÇAL.

Poster un commentaire

Classé dans BD, Journaux

Un INSIGNE d’une COLLECTE CARITATIVE pendant la GRANDE GUERRE (8/22)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Au dos, aucune indication particulière. Entre deux épaisseurs de carton, une épingle pour pouvoir mettre cet insigne à la boutonnière.

Une des premières versions des Bleuets de France ?

Cette institution fut créée dès 1916 pour venir en aide aux innombrables blessés de guerre dont certains restèrent  invalides le restant de leur existence. A l’initiative, deux infirmières Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt. Des ateliers furent ouverts pour fabriquer les Bleuets dans lesquels des invalides purent retrouver une activité. La première collecte officielle fut programmée pour le 11 novembre 1934. En 1957, une seconde date s’ajouta, celle du 8 mai.

Alors, collecte informelle entre 1916 et 1934 ?

A suivre…

Poster un commentaire

Classé dans ORIGINAL!, Vieux papiers

Le clin d’oeil matinal de Mr JUJUBE.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mr Jujube, c’est ce petit bonhomme qui tous les jours (sauf le dimanche) racontait une petite histoire en 2, 3 ou 4 dessins aux lecteurs du Provençal, le quotidien de Marseille et de la Provence. Son dessinateur JAF de son vrai nom Edmond Guérin, officia longtemps dans le journal.

Le sourire du jour.

PARU INITIALEMENT AU SECOND TRIMESTRE 1972 DANS LE PROVENÇAL.

PARU INITIALEMENT AU SECOND TRIMESTRE 1972 DANS LE PROVENÇAL.

Poster un commentaire

Classé dans BD, Journaux

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 29 juillet 1915

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(JOUR 360 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Pas de grands blessés en première page mais un campement de Marsouins près du front. Du camping avant qu’on ne le dise… mais pas tout à fait sur le front, plutôt à l’arrière dans un dépôt de chevaux. Un commentaire idyllique qui parle de pages de gloire et de futurs lauriers… !

Le magazine lyonnais revient sur le retour des grands blessés libérés par les Allemands, en dernière page, avec 4 photos:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Des blouses blanches et des ambulances comme revers des lauriers de la gloire !

Retour sur des lieux visités il y a  quelques temps:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mandray dans les Vosges et les tranchées du bois de Mortmare où la pluie semble tomber.

Cette page d’un site internet écrite par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET nous relate les combats dans ce secteur du saillant de Saint-Mihiel et de la mutinerie qui s’y déroula le 19 avril 1915 avec la condamnation et l’exécution de 5 condamnés pour l’exemple:

http://www.verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/lieux-et-visites/le-bois-de-mort-mare,-theatre-dun-drame-de-la

Dans le secteur de Soissons, une caverne dans laquelle se terrent les hommes:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et ailleurs, sans que l’on nous dise où, cette tranchée abandonnée par les Allemands

SAMSUNG CAMERA PICTURES

D’autres lieux que la guerre n’a pas encore atteint puisque non bouleversés:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

le col du Bonhomme dans les Vosges avec des arbres bien droit et des cagnas bien propres…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

des tranchées en Argonne.

 Certainement dans le secteur de Mourmelon pour des manoeuvres, une colonne de véhicules blindés « en route vers le front »… qui seront bien plus utiles quand la guerre de mouvement reprendra… dans 3 ans!

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une photo d’un biplan français qui s’est posé en Suisse avec son équipage, après une mission au dessus de l’Allemagne. Les 2 hommes de l’équipage sont maintenant prisonniers et l’avion a été donné aux Suisses « en signe de reconnaissance des soins donnés par ceux-ci aux rapatriés français ».

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Deux cartes pour faire comprendre aux lecteurs la défense de Metz …

SAMSUNG CAMERA PICTURES

un réseau de fortifications construit par les Allemands, n’oublions pas qu’à l’époque, et cela depuis 1871, Metz est allemande.

Un autre schéma pour expliquer au public l’organisation des secours aux blessés dans les tranchées

SAMSUNG CAMERA PICTURES

avec les postes de secours au plus près des lieux des combats, les ambulances en seconde ligne, l’hôpital plus loin et la voie de chemin de fer pour des évacuations vers l’arrière par trains sanitaires. A noter au niveau des ambulances, le dépôt d’éclopés où il ne doit pas être bon d’y séjourner !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le clin d’oeil matinal de Mr JUJUBE.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mr Jujube, c’est ce petit bonhomme qui tous les jours (sauf le dimanche) racontait une petite histoire en 2, 3 ou 4 dessins aux lecteurs du Provençal, le quotidien de Marseille et de la Provence. Son dessinateur JAF de son vrai nom Edmond Guérin, officia longtemps dans le journal.

Le sourire du jour.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans BD, Journaux

Un INSIGNE d’une COLLECTE CARITATIVE pendant la GRANDE GUERRE (7/22)

SEMAINE NATIONALE DE L'ENFANCE

SEMAINE NATIONALE DE L’ENFANCE

SEMAINE NATIONALE DE L’ENFANCE

COMITÉ NATIONAL DE L’ENFANCE

Certainement une reproduction en papier d’une médaille gravée par Emile Bachelet, un sculpteur nancéien  qui vécut de 1892 à 1981, un bel âge, lui qui fut reconnut inapte au service actif dans sa jeunesse.

Cette signature interpelle par le fait que cet insigne ne concerne pas directement le premier conflit mondial. Bachelet ne pouvait graver aussi jeune une médaille.

En effet, c’est en 1902 que fut créée à l’initiative de médecins et d’hommes politiques la Ligue contre la Mortalité Enfantine. Son intitulé est clair, la mortalité des nourrissons et des enfants était un véritable problème, aggravée par la peur  de voir se créer une dénatalité importante face à la vitalité de l’ogre allemand.

La Ligue devint ensuite le Comité National de l’Enfance le 5 mars 1922 et la première Journée de l’Enfance fut instituée les 27 et 28 juin 1925. Cette Journée se mua en Semaine de l’Enfance en 1928 mais resta uniquement parisienne comme l’était la Journée. Ce n’est qu’en 1932 que l’on put parler de Semaine Nationale de l’Enfance. C’est de cette époque que doit dater cet insigne.

Le verso:

SEMAINE NATIONALE DE L'ENFANCE

SEMAINE NATIONALE DE L’ENFANCE

Peut-être en 1938 car sur une affiche, on lit que le Comité avait son siège avenue Victor-Emmanuel III, ce qui n’était pas le cas auparavant.

A suivre…

Poster un commentaire

Classé dans ORIGINAL!, Vieux papiers