Archives de Tag: JEU DE BASTON

JEU: BLOOD RAGE chez Fred (07 décembre)

… avec Sylvain comme troisième larron ou plutôt maître d’un clan dans le doux et poétique monde des guerriers Vikings.

Il s’agit de luttes de clans dans un monde en décomposition qui se rétrécit pour aller jusqu’au clash final. Alors, bien sûr, on peut piller, tuer, envahir…

J’y avais joué il y a longtemps et il m’a fallu la première partie pour me remettre dans le bain.

Je progresse surtout grâce aux défaites qui dans ce jeu rapportent parfois plus que les victoires… mais je tiens le pompon.

Seconde partie dans la foulée.

Je n’arrive à décoller sur la piste des scores que très près de la fin mais mon avancée sur la piste de notoriété…

…me permet de croire que je suis devant (lepton vert)…

…mais Sylvain (avec son pion rouge) a fait un tour de cadran. Un score exceptionnel !

Sympa !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Une soirée chez Théo avec SENJI… un jeu dans le monde du Japon et des Samouraïs (jeudi 02 août)

Théo a beau nous répéter qu’on avait déjà fait une partie de SENJI avec Daniel d’ailleurs, je n’arrive pas me rappeler de quoi que ce soit… et je (re?)découvre donc…

…qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
A la décharge du jeu, cette phase de négociations d’une durée de trois minutes en début de chaque tour de jeu. Des ententes tacites… pour mieux endormir ses partenaires, je n’apprécie pas trop. Vive le baston !

Justement, il y en a dans SENJI mais c’est pour le moins saugrenu. Le nombre d’unités engagées détermine le nombre de dés à jeter et uniquement cela. On peut attaquer à cinq contre un et prendre six défaites ou inversement à attaquer à un conte quatre et gagner 4-1. Car chaque dé indique le camp du vainqueur si bien que des non-belligérants peuvent très bien apparaître sans que cela leur serve à quelque chose ! L’important lors des combats, ce sont les cartes de soutien obtenues par… les négociations préalables.

On va donc gagner des points de victoire en remportant des combats mais aussi par des combinaisons de cartes. Sans un seul combat et juste par des combinaisons de cartes, je termine virtuellement à 2 points du vainqueur en ayant amassé un nombre considérable de cartes.

On avait décidé de s’arrêter à 40 au lieu de 60. C’était peut-être pas plus mal. Dommage pour cet agréable retour chez Théo dans un Sauzet aux rues moyenâgeuses !

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEUX: une soirée chez SYLVAIN au MOYEN-AGE et au FAR-WEST (samedi 14 avril)

Jeu à 2 chez Sylvain, jeux de baston avec pour thème le Moyen-Age pour commencer: TWELVE HEROES….

Il s’agit d’une série de combats pour obtenir des lieux d’une valeur de 2, 3 ou 4 PV. Pour cela des cartes de héros (12) ayant un coût d’achat et une puissance de feu. Bien entendu, il faut nourrir ce petit monde quand il est en ligne et des cartes viennent pimenter les combats. Les cartes étant en français, le jeu est acquis au bout du premier tour. J’arrive à passer devant Sylvain en obtenant les 7 PV avec trois maisons de 2, 2 et 3.

Joli tapis de jeu pour agrémenter l’opposition !

Suite et fin de la soirée avec un détour à la frontière mexicaine… bien longtemps avant le mur de Trump.

REVOLVER 2 et des cartes en anglais mais cela ne posa pas de problèmes particuliers. Deux camps asymétriques: les défenseurs du village qui tombent comme des mouches (au premier plan ci-dessous) et les assaillants, malfaiteurs et indiens (tout au fond). Entre les deux, les maisons de la ville à défendre et de part et d’autre, les cartes d’attaque et de défense.

Le but du jeu: tenir jusqu’au bout du bout ou espérer l’arrivée de l’armée mexicaine.

J’arrive à tenir jusqu’au dernier bout du tunnel final mais Sylvain n’avait pas pris tous ses atouts.

Bonne soirée avec la découverte de ces deux jeux !

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEU: RISING SUN en plat de résistance et DEEP SEA ADVENTURE en dessert chez Fred (vendredi 06 avril)

Découverte pour moi mais pas pour mes partenaires de table (Fred, Sylvain, Guillaume et Nicolas aux cookies délicieux) de RISING SUN.  Un gros jeu de positionnement et de baston.

Pas réellement compliqué mais toutes les extensions pour une première partie face à des partenaires qui savent où ils mettent leurs méninges, il faut vite s’adapter ou… laisser tomber certains points du jeu comme les bonus, un peu lointains de moi, géographiquement parlants. Les textes en anglais n’ont pas été un véritable problème… c’est plutôt l’ensemble du jeu à l’apprentissage trop accéléré.

A l’arrivée, une quatrième place tout à fait conforme à la partie, comme on le voit ci-dessous (pion bleu) mais…

…avec le rose, le rouge et le jaune (respectivement Guillaume, Fred et Sylvain) ayant fait un tour complet avant de s’arrêter dans la position où on les voit.

Seconde partie de soirée à quatre autour d’un petit jeu amené par Sylvain: DEEP SEA ADVENTURE.

Petite boîte, petit jeu mais très agréable. Quelques règles de base simples et c’est parti pour une partie… qui sera renouvelée une fois, deux fois, trois fois… jusqu’à arriver à se quitter à 2h30 du matin !

L’histoire est simple. Des plongeurs quittent leur sous-marin pour aller chercher des trésors dans une longue grotte mais avec une réserve d’oxygène limitée à 26 unités collectivement. Et c’est cela le problème, la réserve est collective. Difficile de rentrer avec des trésors qui alourdissent les mouvements des plongeurs, les ralentissent et qui coûtent beaucoup d’air ! Conclusion… une bonne partie de rigolade, quelques scènes cocasses…

…(un dé bloqué sur un angle) et une envie d’y revenir…

…au point de fabriquer le jeu avec carton et ciseaux dès le lendemain !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEUX : soirée des LUDIVORES de mars : BANG ! BANG ! BANG ! Les balles ont volé sec dans tous les sens à la MJC de Montélimar (mercredi 14 mars)

Cela, c’était en fin de soirée, après un TRANSFORMING MARS des plus acharné, à 4, avec de nouvelles règles découvertes pour l’occasion ! La dernière fois, on avait appris qu’on devait jouer un tour supplémentaire après la fin du jeu en prenant les ressources et en construisant des forêts si on en avait la possibilité.

Ce coup-ci, plusieurs nouvelles règles : les cartes rouges sont retournées après usage et ne comptent pas dans le décompte des 16 cartes objectifs, les cartes bleues avec Effet permanent peuvent être activées plusieurs fois dans la même génération à la différence des cartes bleues Action jouables une seule fois. On a aussi inauguré la prise des cartes en draft dans un sens les tours pairs et dans l’autre les tours impairs, ce qui augmente l’interactivité du jeu.

Pour le résultat final, je ne brille pas en terminant dernier mais comme à chaque fois, tout cela se tient en quelques points.

Fin de soirée avec deux parties de BANG alias WANTED.

La première, à 7, se termine pour moi sans que je ne joue une seule fois. Sans défense, le renégat que je suis disparaît à la fin du tour du 4ème joueur. Plus que bref !

Seconde partie à 5 où je peux m’amuser un peu plus longtemps, même très longtemps, ce qui est un peu le but de la soirée ! Je retrouve par hasard le même rôle de renégat. Je me fond dans la masse et j’arrive à me retrouver en tête à tête avec le sheriff avec l’un comme l’autre le maximum de points de vie et des protections en pagaille. Long et terrible combat contre Florentin ! Les balles sifflent dans la salle sans être trop efficace jusqu’en désespoir de cause, l’homme de loi ait recours à la dynamite pour que l’ordre soir respecté. Trois vies en moins d’un seul coup, l’affaire était réglée ! Mais quelle belle bagarre !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEUX: Soirée JEUX JUBIL’ (sameoi 10 mars) une vraie partie de FLAMME ROUGE.

Retours d’Ennio et d’Amélie à la soirée de mars de Jeux Jubil’- A2JE à Avignon. Une soirée à l’étage entre nous. Une partie de FLAMME ROUGE en lisant les règles avant et pendant la partie pour éviter la déception de la dernière et seule fois qu’on s’était essayé à ce jeu.

Effectivement, ce jeu est correct mais on se perd un peu avec ses deux decks de cartes: une pile pour le rouleur et une autre pour le sprinter. Dans chaque catégorie: le tas actif, le tas de la défausse, la tas des cartes éliminées de la partie et la carte active du tour en cours. Huit decks par joueur ! On peut s’y perdre !

Sinon, la course est intéressante et voici celle à laquelle nous avons assisté. En bleu Ennio, en rouge Amélie et en noir pour moi. Course de base bien sûr, sans difficulté de terrain.

Le peloton groupé à la fin de la première ligne droite.

En milieu de course, tout est groupé.

L’attaque des noirs en dernière partie de course.

Au Finish, les noirs devant. Une constatation, il faut éviter de jouer de grosses cartes en cours de partie pour éviter la fatigue (les cartes fatigue s’entend) et rester à l’abri. C’est la réalité des vraies courses d’ailleurs !

Suite de soirée avec distribution de baffe avec KING OF TOKYO.

Une première distribution…

 

…qui élimine Amélie alors qu’elle avait 19 PV /20. Ouf !

Puis une autre distribution pour Ennio…

…qui était dans la même position quelques tours plus tard ! Re…ouf !

Suite de soirée avec un petit essai de FIVE TRIBES arrivé trop tard dans la soirée et pour terminer un CROC dans la salle de jeux d’ambiance, sur les gradins, tant les tables sont occupés vers 23 heures 30.

Bonne soirée, différente des deux dernières fois.

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Soirée LUDIVORES du 14 février: TERRAFORMING MARS et HEART OF BATTLE

Nouvelle partie de TERRAFORMING MARS à trois avec Daniel et Fred. de plus en plus sympathique à mesure que l’on connait où on met les pieds.

On commence avec les sociétés évoluées. J’hérite d’une carte qui doit m’inciter à prendre des cartes avec le badge Jovien, la représentation de Jupiter. Cela me fait monter dans l’échelle des revenus et dans les PV finaux. Je arrive qu’en dégoter trois. Toujours aussi peu de succès avec ma carte me faisant chercher les microbes. mon jeu est un peu plus équilibré que celui de samedi dernier, face au Maître Théo mais je me prends des attaques de Fred sur mes productions de plantes ce qui me prive d’au moins une forêt. A la lecture du résultat final…

…à 3 points de Fred, ces attaques n’étaient pas anodines ! J’ai aussi oublié de compter mes cartes car je pouvais devancer Fred dans cette échelle des objectifs.

Pas de nouvelles de Daniel perdu corps et âme sur Mars… on aperçoit à peine son marqueur rouge, venant tout juste de tourner aux 50 alors que nous sommes proches des 75 !

Le résultat importe peu… pourvu qu’on terraforme !

Suite de soirée avec un créateur venu présenter et surtout tester sa création HEART OF BATTLE. Pas de photo bien entendu puisque c’est un prototype. C’est la course à la princesse où tous les coups sont permis.
Première partie en individuel  où je suis éliminé à la manière d’un cow-boy de BANG mais en moins fun, seconde partie par équipes de 2 où il devient trop facile de gagner pour peu qu’une équipe possède les quatre gardiens. Même à trois gardiens contre un comme ce fut le cas ici, la princesse est indéfendable.

Conclusion: pour l’heure ce sont des « petits chevaux » améliorés mais ce pourrait être bien en équilibrant le jeu et en ciblant le public: tous joueurs ou initiés ?

Bonne soirée… surtout que Paris a perdu à Madrid, pendant nos terraformations !

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux