Archives de Tag: JEU DE BASTON

Soirée LUDIVORES du 14 février: TERRAFORMING MARS et HEART OF BATTLE

Nouvelle partie de TERRAFORMING MARS à trois avec Daniel et Fred. de plus en plus sympathique à mesure que l’on connait où on met les pieds.

On commence avec les sociétés évoluées. J’hérite d’une carte qui doit m’inciter à prendre des cartes avec le badge Jovien, la représentation de Jupiter. Cela me fait monter dans l’échelle des revenus et dans les PV finaux. Je arrive qu’en dégoter trois. Toujours aussi peu de succès avec ma carte me faisant chercher les microbes. mon jeu est un peu plus équilibré que celui de samedi dernier, face au Maître Théo mais je me prends des attaques de Fred sur mes productions de plantes ce qui me prive d’au moins une forêt. A la lecture du résultat final…

…à 3 points de Fred, ces attaques n’étaient pas anodines ! J’ai aussi oublié de compter mes cartes car je pouvais devancer Fred dans cette échelle des objectifs.

Pas de nouvelles de Daniel perdu corps et âme sur Mars… on aperçoit à peine son marqueur rouge, venant tout juste de tourner aux 50 alors que nous sommes proches des 75 !

Le résultat importe peu… pourvu qu’on terraforme !

Suite de soirée avec un créateur venu présenter et surtout tester sa création HEART OF BATTLE. Pas de photo bien entendu puisque c’est un prototype. C’est la course à la princesse où tous les coups sont permis.
Première partie en individuel  où je suis éliminé à la manière d’un cow-boy de BANG mais en moins fun, seconde partie par équipes de 2 où il devient trop facile de gagner pour peu qu’une équipe possède les quatre gardiens. Même à trois gardiens contre un comme ce fut le cas ici, la princesse est indéfendable.

Conclusion: pour l’heure ce sont des « petits chevaux » améliorés mais ce pourrait être bien en équilibrant le jeu et en ciblant le public: tous joueurs ou initiés ?

Bonne soirée… surtout que Paris a perdu à Madrid, pendant nos terraformations !

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEU: CTHULHU WARS chez FRED (vendredi 3 novembre)

On avait déjà joué à CTHULHU WARS dans la passé: un jeu de Baston dans un monde de monstres abominables, autant du point de vue de la plastique des oeuvres que du matériel fourni par l’éditeur, des sculptures en matière plastique sans grand « charisme ». Dommage !

Deux parties avec moult combats avec le même clan pour moi, « le signe jaune », la canne et ses canetons essaimant des sortilèges sur le plateau. je suis parvenu à me répandre, surtout sur la seconde manche, sans comprendre comment on pouvait progresser sur la piste des scores.

Une belle mêlée en perspective.

Guillaume remporte la première partie, Fred la seconde avec un clan qui phagocyte le pouvoir des autres… et comme il peut le faire contre chacun de ses adversaires en même temps, il en arrive presque à une indigestion de points d’action.

Soirée sympa mais comment marquer quelques points de victoire à ce jeu ?

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEUX: une soirée LUDIVORES bien remplie mais rien de nouveau (mercredi 11 octobre)

Une soirée fermée entre copains avec Preston, Fred et Sylvain auquel se joindra Florentin en seconde partie de soirée pour donner des coups de pistolets et des baffes. On ne le croirait pas à le voir ainsi mais vous allez voir !

Début de soirée avec LIBERTALIA, partie un peu bizarre où le premier deck de cartes sera refusé à l’unanimité tant elles n’étaient pas compatibles entre elles et pour le début de partie.

La seconde pioche ne sera guère plus intéressante et ne m’inspirera pas du tout, avec une première manche catastrophique.

Victoire finale de Sylvain.

Suite de soirée avec COLT EXPRESS. Deux parties en 4 jours, on se rappelle des règles sans problème. Un train de 5 wagons avec l’arrivée de Florentin et une bonne distribution de coups de pistolets que va récolter en priorité Preston.

Il n’est jamais bon d’être en tête dans ces genres de jeux. On attire alors les attaques des adversaires et dans ce cas, le deck de cartes s’augmente de balles inutiles dans la phase de programmation. Cet état de fait n’influera guère sur la partie de Preston qui l’emportera relativement facilement mais utilisera la règle de « passer son tour pour piocher 3 cartes supplémentaires ».

Pour terminer des baffes avec KING OF TOKYO. Une partie qui va s’achever des plus rapidement pour l’ami Sylvain, ayant commencé la partie en premier et s’étant retrouvé au centre de la ville, la raison résumée par cette image ci-dessous…

le premier jet de dés du novice Florentin: 3 baffes puis 5 puis 6 ! Un pauvre Sylvain laminé qui se retrouva alors avec 4 vies et ne put s’en aller pour cause de partie à 4. Il ne finira pas le premier tour.

La suite de la partie: l’élimination de Fred puis de Florentin pour terminer par un tête-à-tête entre Preston et moi, opposition emportée par le gamin, bien aidé par des cartes ad hoc.

Bonne soirée des Ludivores mais encore une soirée sans découverte.

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEUX: les TURLUPINADES au parc de SAUZET (samedi 7 octobre)

Dans le magnifique parc de la villa Sestier de Sauzet, les Turlupinades se sont arrêtées pas loin de chez nous cette année. Une année dans la Drôme, une année dans l’Ardèche… Sauzet, c’est moins loin qu’Annonay !

Les Ludivores sont les porteurs du projet et les associations sauzillardes les bras pour l’organisation pratique. Beau temps, ambiance agréable, été indien frais à l’ombre… et une belle partie de coups de pistolets à notre table.

COLT EXPRESS, toujours aussi ludique, toujours autant aléatoire.

Pendant ce temps, Daniel avait un mal fou…

…à se sortir du piège tendu par ce jeune opposant aux échecs !

Pas de nouveau jeu découvert comme il y a 3 ans, à Aubenas avec ARCHAEOLOGIA. Mais c’est difficile sans salle pour les jeux un peu plus conséquents. Un bon moment tout de même !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEU: ZOMBICIDE chez FRED, en 2 manches différentes et une constante (vendredi 12 août)

 

Zombicide

ZOMBICIDE ou comment survivre dans une monde infesté de Zombies. La réponse est simple: en collant des baffes à gogo ! Encore faut-il que les baffes atteignent leurs cibles. Pour cela, on jette des dés et en fonction de la puissance des armes utilisées, on dégomme les intrus envahissants.

Dans ce cas, faire des 1 ou 2 aux dés est déconseillé. Malgré cet axiome de base pourtant assimilé par tous, Fred se complut dans des résultats de jets pourris si bien que notre hôte fut pendant 4 heures, le témoin patient et discret de nos actions, nous laissant nous amuser seuls.

Deux manches ou plutôt deux scénarii.

Première histoire, collaborative mais à vainqueur unique. Il s’agissait d’être le premier à s’enfiler 6 chopes de bière, chose en soi pas tellement difficile à réaliser pour de faux comme pour de vrai, la difficulté venant du fait qu’on avait le droit à se désaltérer tous les cinq succès face à des Zombies en retournant dans la cave.

Finalement, nous ne bûmes que deux chopes avec Marie, la partie s’achevant par anticipation, la règle voulant que les participants perdent collectivement quand l’un d’eux était tué… ce qui arriva brutalement à Fred et Nicolas de concert !

Second scénario vraiment participatif pour ne pas terminer la soirée sur un échec:

Un plateau plus grand, des Zombies toujours autant nombreux. But du jeu: découvrir un laboratoire secret et abattre un Zombie redoutable.

Un déroulement du jeu quasi identique au précédent, Nicolas et moi en redoubles Zombicides et Marie qui nous révéla le lieu recherché et zigouilla le gros méchant ennemi final.
Beau succès, belle soirée… sauf pour l’un d’entre nous !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEU: une soirée chez FRED avec les HEROES OF NORMANDIE (vendredi 28 juillet)

Soirée à 4 autour de HEROES OF NORMANDIE, un jeu de guerre dans le bocage normand en juin ou juillet 1944: Fred l’accueillant, Sylvain et en guest Janis venu s’essayer à un jeu de plateau.

Deux joueurs incarnent les Allemands (Sylvain et moi) et deux les Américains fraîchement débarqués (Fred et Janis). 8 unités de base pour chacun soit 32 groupes ou hommes plus ou moins costauds en attaque ou en défense, plus ou moins rapides… Les combats se jouent aux dés, en général un seul et quelques cartes ajoutent un peu de piment en modifiant les actions au moment où l’adversaire ne s’y attend pas.

But du jeu: occuper 2 bâtiments à la fin d’un tour sans qu’aucune unité adverse ne vienne contester cette suprématie (être en bordure de celui-ci).

7 tours de jeu et après l’assimilation des règles (au demeurant assez simples), environ 4 heures de combat pour une courte victoire des Américains sans qu’aucun camp n’ait pu s’installer durablement dans un bâtiment.

Bonne soirée.

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEU: T.I.M.E. STORIES seconde tentative pour atteindre notre but et délivrer sans mal MARCY (samedi 10 juin 2017)

Retour dans cette ville maudite pour essayer de trouver Marcy et de la sortir de ce ghetto.

On démarre avec l’expérience de la première visite et on évite les adversaires inutiles pour aller au mieux de ce qu’on connaît. La seconde manche est sérieuse et nous permet de découvrir de nouveaux lieux cachés: un labo, un bunker. Malheureusement, ce sera la recherche de la « bonne » pièce de ce bunker qui va nous faire perdre d’un seul coup quelques 10 points de vie. Véritable effondrement, second échec !

Le fameux bunker perché sur les hauteurs de la ville.

Belle avancée tout de même avec la découverte de l’antidote à la maladie des Contaminés… Il sera face de délivrer ces jeunes filles qu’on a déjà rencontré et de découvrir arme elles qui est la fameuse Marcy.

Ce coup-ci j’avais choisi le Garde du Corps, peu puissant quand il s’agit de sortir un pistolet mais redoutable quand il faut de bagarrer de près, surtout aidé par une belle batte de baseball cloutée !

Quant à Marie, elle continue dans le même registre en découvrant… une revue porno qu’elle a pu garder à l’issue de cette manche !

Que va-on découvrir à la troisième tentative ?

A suivre…

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux