Archives de Tag: Festival

JEUX: les TURLUPINADES au parc de SAUZET (samedi 7 octobre)

Dans le magnifique parc de la villa Sestier de Sauzet, les Turlupinades se sont arrêtées pas loin de chez nous cette année. Une année dans la Drôme, une année dans l’Ardèche… Sauzet, c’est moins loin qu’Annonay !

Les Ludivores sont les porteurs du projet et les associations sauzillardes les bras pour l’organisation pratique. Beau temps, ambiance agréable, été indien frais à l’ombre… et une belle partie de coups de pistolets à notre table.

COLT EXPRESS, toujours aussi ludique, toujours autant aléatoire.

Pendant ce temps, Daniel avait un mal fou…

…à se sortir du piège tendu par ce jeune opposant aux échecs !

Pas de nouveau jeu découvert comme il y a 3 ans, à Aubenas avec ARCHAEOLOGIA. Mais c’est difficile sans salle pour les jeux un peu plus conséquents. Un bon moment tout de même !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Avec DANIEL et MARIE à la CONTRÉE des JEUX (19 mars 2017)

Un dimanche en Avignon, à l’Agroparc, pour la Contrée des Jeux organisée par Jeux Jubil’ pour la 8ème année. Arrivés exactement au moment de l’ouverture des portes, cela nous a permis de profiter jusque vers 14 heures d’une salle peu puis moyennement remplie. La foule n’arriva qu’en après-midi comme l’attestent ces vues…

…plus proches de ce qu’on attend d’un Festival que ce qu’on a côtoyé le matin.

Pour commencer donc, une partie des AVENTURIERS DU RAIL à 3 avec Paul qui se débrouille bien et Daniel qui se concentre en début de partie (ou termine sa nuit). Plateau surdimensionnée…

…gros wagons mais petites cartes (cartes normales du jeu tout public).  Partie un peu longue pour Paul mais intéressante même si ne jouer qu’à 3 alors qu’on pourrait être 5 à se disputer les chemins a pour conséquence le fait qu’on ne se gêne pas et nuit ainsi à l’interactivité du jeu.

La partie finie, c’est le moment de compter et le verdict tombe avec la victoire de Daniel au bénéfice de ces nombreux objectifs pris sur la fin et atteints.

Bilan des courses: Daniel 139 points; moi 116 et Paul 91. Sans discussion !

Suite de matinée avec un très intéressant PANDEMIC (Pandémie en français pour faire moins branché) version LE RÈGNE DE CTHULHU. C’est Pandémie certes mais c’est tout de même quelque chose d’autre, de nouveau, comme on l’avait  constaté aussi avec la version ibérique du jeu, il y a peu.

Les maladies sont devenues des monstres plus ou moins volumineux qui apparaissent et que l’on doit combattre. L’histoire se passe dans le monde Cthulhu, les déplacements se font en bus, les monstres qui apparaissent amènent des restrictions compliquées à résoudre pour les joueurs. La principale fut pour nous de devoir produire 6 ou 5 cartes (pour Daniel) au lieu de 5 ou 4 comme prévu en début du jeu, pour fermer les portes.

Bilan après la partie… un échec. Pas un gros carton, non, une victoire du jeu de justesse. Il suffisait à Marie de poser ces (et ses) cartes et les 4 portes auraient été fermées…

…mais il manquait 3 cartes au deck des lieux ! Dommage mais intéressant et moins stressant que de devoir combattre des maladies !

Le jeu en fin de partie. En haut, les restrictions, sur le plateau, 3 portes fermées dont 2 (à gauche) verrouillées définitivement… Dommage, on était si près !

Après les pizzas, retour en salle autour de ce petit jeu CELESTIA et ce magnifique vaisseau spatial surtout en version surdimensionnée.

Dans les vaisseaux, les passagers et un capitaine changeant à chaque tour. Le problème: quitter le navire avant qu’il ne se scratche ! Car de tels navires sont fragiles et ne vont jamais très loin tant ils sont sujets aux fluctuations du climat. Si l’on descend au bon moment, on peut récupérer une carte avec des points, sinon, si l’on subit le scratch, on ne pend rien ce tour-là. Oui mais, il faut tout de même aller le plus loin possible car plus on va loin, plus on gagne une carte de forte valeur. Entre bluff et pari !

Le vainqueur, c’est celui qui a le plus de points quand un joueur active la fin du jeu au moment où il a plus de 50 points au début d’un tour. C’est Marie qui arrêta le jeu mais c’est moi qui la coiffa avec 58 points contre 54 pour elle.

Daniel et Paul en restèrent baba !

Daniel voulait essayer COLT EXPRESS… on s’y attela  donc.

6 autour de la table après s’être ajoutés à un groupe de joueurs pour faire une partie dans des conditions optimales. Plus on est nombreux, plus le jeu devient calculatoire mais aléatoire, un peu comme à CAMEL UP. 5 manches, tous les personnages en jeu et pour la première fois, j’arrive à confisquer la valise du shérif pour ne pas la rendre. 

Les discussions continuèrent après la fin de ce moment vraiment ludique. 3 vainqueurs ex-aequo à 2 000 points (les 3 de Montélimar) avec un petit avantage moral pour le tenant de la valise !

Fin d’après-midi avec un rapide SLENDOR sur un bout de table, à 3.

Pas grand chose à dire sur cette partie, à part une jeu parfait de ma part, bien aidée comme il se doit par la chance de voir apparaître la bonne carte, de la bonne couleur, au bon moment.

16 points, seulement 10 cartes récupérées dont 6 avec score (60%), une tuile personnage et Marie et Daniel assez loin ?  Quand tout va… !

Une bonne Contrée 2017 !

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Un après-midi à la CONTRÉE des JEUX à MONTFAVET (19 mars 2016)

DSCN2322

C’est à la salle polyvalente de Montfavet que se déroule la Contrée des Jeux, une organisation de Jeux Jubil’ et de la Diagonale du Fou, le magasin de jeu d’Avignon. Un Festival sur 2 jours… nous allons y passer l’après-midi du samedi, vaccinés par la foule du dimanche du Festival des Jeux de Cannes !

En famille avec Elecinda qui va s’éclater dans l’espace enfants…

DSCN2313

et nager dans la piscine à balles:

DSCN2324

Ennio et Vincent vont s’essayer à COLT EXPRESS dans sa version de base:

DSCN2311

En face une famille qui protégea l’un des leurs. En parallèle, je me suis installé à la table de ceux qui connaissent déjà le jeu et vont tester l’extension SHERIF qui va paraître en octobre prochain:

DSCN2307

Dans cette déclinaison apparaît un shérif qui, certes, existe déjà dans la version de base mais, ici, est  incarné par un des joueurs assis autour de la table. Un shérif qui peut gagner seul la partie mais aussi, dans tous les cas, ennuyer grandement les autres. Le shérif peut les mettre en prison dans le wagon de queue, un nouveau wagon, mais ceux-ci pourront s’en échapper avec la nouvelle carte « idée géniale »de leur main.
Comment va gagner le shérif ? En réussissant les 4 quêtes (secrètes pour les autres et connues par lui au fur et à mesure de l’avancée du jeu) dont 2 concernant l’identité des voleurs à mettre en prison et 2 autres plus généralistes.

Bilan des courses ou plutôt de cette balade en train au far-west:

DSCN2309

un shérif largement largué en ne réussissant que 2 quêtes, des gangsters ayant ramassé pas mal de trésors. Pour ma part 1 950 dollars pour une troisième place…. mais surtout une extension qui muscle considérablement ce jeu et le rend encore plus interactif. Une extension qui coulait de source, très réussie !

Un Festival c’est aussi encore la rencontre avec des auteurs comme ici, Serge Laget et son Mare Nostrum qu’on attend toujours d’ailleurs…

DSCN2317

Dommage de ne pas avoir eu le temps de faire une partie de ce Mare Nostrum relooké.

Un Festival c’est également la possibilité de s’attaquer à des jeux connus présentés sous un format sur-dimensionné.

DSCN2305

Comme ces AVENTURIERS DU RAIL-EUROPE en format gigantesque. Pas une réussite en terme de résultat à 2 poses près !

Fin de soirée avec un CROC à 3 à la demande d’Ennio…

DSCN2319

DSCN2320

et de dire au revoir aux petits personnages nous accueillant à l’entrée:

DSCN2327

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Un DIMANCHE à CANNES pour le FESTIVAL DES JEUX 2016

En faisant correspondre le retour de vacances des petits-enfants avec le week-end ludique cannois, nous nous retrouvons ce dimanche sur la Croisette au Palais des Festivals. Manifestement, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée et il y a foule dans le Palais pour le Festival des jeux, le 30ème, un Palais bien plus protégé qu’à l’ordinaire.

Toujours le lot de loufoqueries comme ce jeu BAZAR BIZARRE à échelle 1…

DSCN1514

ou un arbre plus vrai que nature…

DSCN1515

pour la promotion d’on ne sait quel jeu.

Quelques parties familiales comme ce BOIS DES COUADSOUS…

DSCN1517

qui semble-t-il a changé de nom.

Rencontre avec des « pays » au stand d’ARCHEOLOGIE…

DSCN1536

par acheter les petits personnages d’archéologues qui remplaceront des meeples en bois plus banals:

DSCN1523

Une originale initiative du Studio Twin Games de Trappes qui enrichissent ainsi des jeux existants.
J’obtiens aussi les 3 planches de goodies d’Archéologia amenés à obtenir de nouvelles variantes d’objets à découvrir:

DSCN1521

 Parti à la visite du Salon, je m’incruste sur une table d’un wargame à 3: RACE TO THE RHINE.

DSCN1519

Chaque joueur réincarne un chef militaire allié (Montgomery, Patton et Bradley) qui va essayer d’atteindre le Rhin au plus vite pour être le premier à entrer en Allemagne. Quelques petits crocs-en-jambe sont permis pour retarder son allié et toutefois adversaire, en lui mettant sur sa route des unités allemandes.

DSCN1518

Le jeu en début de partie où au centre j’incarne Bradley,

entre Monty à ma gauche (rouge) et Patton à ma droite (bleu).

C’est avant tout un jeu de ravitaillement de ses armées en essence, munitions et nourriture. En effet les combats contre les Allemands ne se jouent pas aux dés mais en tirant une carte sur laquelle est inscrite la quantité de ravitaillement que le combat coûtera. On les a, on remporte le combat et une décoration, on ne les a pas et c’est une défaite et la perte des munitions. Simple et efficace !

DSCN1520

Le plateau en fin de partie. Personne n’a atteint le Rhin.
Le jeu s’arrête quand on ne peut plus placer d’ennemis à ses amis.
Bilan des courses: la victoire de Bradley au bénéfice des médailles et des munitions d’après combat (puisque égalité sur les médailles).

Au même stand, rencontre de Serge Laget, le créateur de MARE NOSTRUM, dont nous attendons impatiemment de recevoir les boîtes achetées après une offre sur KICKSTARTER.

En conclusion de la journée…  il vaut mieux venir à Cannes le vendredi pour éviter la foule du dimanche.

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Au FESTIVAL des JEUX de MONTPELLIER, les POILUS ont perdu !

Festival des Jeux à Montpellier dans des salles de l’ancienne mairie, proche du Polygone. Dimanche matin, une partie des POILUS, jeu coopératif dont on a déjà parlé.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

C’est mieux quand quelqu’un connaît les règles !

Finalement, la carte Aide de jeu est assez claire et résume bien les actions.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Tout en bas, les conditions de victoire (la colombe de la Paix) ou de défaite (le monument aux Morts).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Dans la phase de préparation de la partie, on place 25 cartes « Menace » sur la colombe, cartes dont un certain nombre sera distribué à chaque tour aux joueurs pour les missions. Le reste du deck est posé sur le monument. Ces cartes passeront de cette pile à l’autre à chaque tour, en fonction du nombre de cartes gardées par chaque joueur à la fin de la mission, avec un minimum de 3 cartes, à la phase 4.

Première phase: Préparation.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le joueur actif, celui qui a ce pion

SAMSUNG CAMERA PICTURES

distribue 1, 2 ou 3 cartes à chaque joueur (le même nombre à chacun), cartes qui vont servir à réussir la mission. Il donne aussi un pion discours au joueur à sa droite.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Phase 2: Mission.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Réussir une mission, c’est essayer de se débarrasser de ses cartes « Menace » le plus possible mais…

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

sans qu’à aucun moment, 3 objets (masque, balle ou sifflet) ou conditions (jour, nuit, neige, pluie) semblables ne soient posés. Si c’est le cas, la mission échoue… mais la partie n’est pas finie pour autant. On peut aussi prendre devant soi, une ou plusieurs cartes « Coup dur »…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

sachant que si un joueur possède 4 symboles rouges à un moment de  la partie, celle-ci est perdue immédiatement pour les Poilus.

Quand un joueur cesse de poser des cartes, il pose un pion soutien (chacun en reçoit 3 en début de partie) sur son personnage, pion qui sera donné à un autre  joueur à la phase 3.

Il peut aussi utiliser son porte-bonheur personnel dessiné sur sa carte personnage, porte-bonheur à usage unique sauf récupération de ce pouvoir.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ainsi, en jouant se pouvoir est éliminée une carte de la mission portant le symbole sifflet ou masque ou  pluie ou neige ou balle ou nuit suivant le joueur qui déclenche l’action. La carte est alors retournée.

Enfin, un joueur possédant une pion discours peut en prononcer un, ce qui éliminera toutes les cartes dans la main des joueurs (sauf la sienne) possédant le symbole qu’il a décidé.

Quand tout le monde a posé son soutien…

Phase 3: Soutien.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les pions soutien sont donnés au joueur désigné qui les récupèrent. Celui qui en reçoit le plus, peut éliminer 2 cartes « Coup dur » ou remettre son porte-bonheur actif.

Phase 4: Baisse du moral.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On compte combien de carte « Menace » ont été gardées en tout par les joueurs et on transfère autant de cartes de la pile au-dessus du monument à celle au-dessus de la colombe, avec un minimum de 3 cartes…

Puis le premier joueur passe à droite de celui qui l’avait et une autre mission démarre.

Suivant les commentaires des personnes autour de la table, il est très difficile de battre le jeu.

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEU: ARCHAEOLOGIA… de nouvelles CARTES GOODIES venues de CANNES 2015…

On a déjà parlé en quelques occasion de ce jeu ARCHAELOGIA, 100% ardéchois, découvert l’automne dernier dans le château d’Aubenas lors des Turlupinades.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

De Cannes où l’auteur faisait découvrir son jeu au grand public ludique, sont revenues des tuiles supplémentaires, un pack goodies… s’éloignant quelque peu de la rigueur scientifique de la boîte initiale.

Ainsi on découvre cette famille de 3 tuiles

 SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une idole, une pierre sacrée, un crâne de cristal pour 10 points de victoire.

Des tuiles seules rapportant pas mal de points de renommée…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

avec de gauche à droite et de bas en haut: Bronze Mr Phal, Statue de Bouddha Mops, Pouicos fossilisé, fossile Cthulhu, Art pariétal archi-chouette, Fossile bionique. Avec un clin d’oeil au site Tric Trac pour les 3 premiers: Monsieur Phal, Docteur Mpos et les fameux « puicos » permettant d’autres accès et fonctionnalités dans le site.

Enfin en 2 tuiles pour 8 PV.

..SAMSUNG CAMERA PICTURES

une statue Moaï venue en Ardèche spécialement de l’île de Pâques et ressemblant certainement à l’auteur ?

Merci pour ces goodies et à ceux qui les ont ramenés de la Côte.

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

JEUX: un samedi après-midi aux TURLUPINADES 2014

Le premier samedi d’octobre est traditionnellement consacré aux Turlupinades dans le monde des joueurs drôm-ardéchois, une année en Drôme, une année en Ardèche… cette année dans le cadre idoine du château d’Aubenas, ce 4 octobre 2014.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Des jeux pour tous les âges, tous les niveaux, tous les goûts… mieux éviter pour les lombaires, certaines activités (le circuit de billes)…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour ma part, une nouvelle partie de KAMISADO, un jeu déjà vu en Avignon avant l’été…

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

où j’ai enfin réussi quelque chose de correct. Pour mémoire, on joue son pion et la couleur de la case sur laquelle on l’arrête indique la couleur du pion que l’adversaire doit déplacer, le but étant d’être le premier à amener un pion dans la ligne d’en-face.

Une nouvelle partie de SPLENDOR toujours aussi serrée mais dans laquelle le dernier tour que j’avais déclenché vit la victoire du dernier joueur.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais l’heureuse surprise de cette après-midi sera la partie acharnée d’ARCHAEOLOGIA qui, comme son nom l’indique, se situe dans le monde de « terrassiers » à des fins archéologiques.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A ce jeu-là, on trouve toujours une antiquité, objets de plus en plus anciens à mesure que l’on s’enfonce sous terre (4 niveaux archéologiques, le dernier étant celui des dinosaures). Le dépôt de ses collections au Musée rapporte des points de renommée mais, l’argent est rare (réalité indéniable dans ce milieu), les « confrères » à l’affût de vos trouvailles (peut-être vrai aussi?), la cupidité de l’infâme marché parallèle bien tentante quand on manque de liquidités, les outils fragiles, les intempéries bien ennuyeuses…

Le jeu est bien conçu et les mécanismes assez faciles. Les cartes que l’on tire à chaque tour amène le piment (et l’incertitude) nécessaire. Le matériel est magnifique (quoique que quelques pictogrammes soient un tantinet minuscules) et clou de la chose, le jeu est entièrement produit en Ardèche, terre de patrimoine. Seule question, ARCHAEOLOGIA est-il garanti 100% bio ?

Quelques vues de la table:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

vue générale de la table: au premier plan, le Musée, au milieu le terrain de fouille, au fond des outils disponibles, les finances, le marché parallèle…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

le marché parallèle en haut avec les trouvailles en attente d’être rachetées, le porte-monnaie de chacun au milieu (le pion jaune de mon petit-fils et sa maman, à gauche, est sur le zéro-pas étonnant et celui bleu de son papy, à droite est le plus rempli), les outils (avion, sonar, tente, main d’oeuvre bénévole, matériel indispensable: pelle, pioche, pinceau), la défausse des cartes, un morceau du terrain de fouilles.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

le Musée avec les points de victoires en bas et les collections qui commencent à le remplir.

Et nous n’avons pas fait l’économie de l’achat de ce coffret !

ARCHAEOLOGIA… DEVENEZ LE PLUS GRAND ARCHÉOLOGUE DE VOTRE TEMPS.

Poster un commentaire

Classé dans Jeux