Archives de Tag: Front Populaire

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE NOUVELLISTE du mercredi 26 mai 1937

Le Nouvelliste du 26 mai 1937 fait son gros titre de 2 événements d’égale valeur: les travaux du Parlement avec 2 sujets au programme: la discussion du budget et l’élection controversée de Jules Moch à Montpellier (après une défaite électorale en juin 1936 dans la Drôme) et l’ouverture de l’Exposition Internationale des Arts et Tchniques appliqués à la vie moderne de 1937.

Quelques photos sur l’ouverture de l’Exposition « Universelle » et l’inauguration de pavillons nationaux:

Celui de la Belgique.

Celui de l’Italie.

Un article sur la séance de la Société des Nations (la S.D.N.) dont le sujet principal est la protestation du gouvernement légitime espagnol suite à l’intervention de troupes étrangères sur son territoire.

M. del Rayo a présenté un mémoire en 8 chapitres. Ce dossier a entraîné une vive réaction de Franco qui se revendique comme le vrai représentant de l’Espagne suite à ses avancées militaires. Le culot du fascisme n’a pas de limites.

Tout comme la partialité du Nouvelliste. Un autre article « De Londres à Guernica et à Valence » (Valencia bien entendu) d’un journaliste qui n’a pas signé mais qui est peut-être le rédacteur en chef du titre.

J’avais consacré un article sur les énormités émises par cet individu qui affirmait que la destruction de la ville était due aux marxistes locaux qui l’avaient incendiée. Rien que cela !

https://unmondedepapiers.com/2014/06/01/guernika-comment-un-journaliste-partial-peut-raconter-des-enormites/

Exit  les avions allemands ! Il fallait oser !

1937, c’est vraiment la première année des congés payés votés en 1936 et qui n’avaient pas pu être mis en place cette année-là. Quand on voit dans des reportages des images de personnes partant en vacances pour illustrer les premier congrès payés, ce sont des filmes datant non pas de 1936 mais plutôt de 1937 ou 1938.
Sur ce journal du 26 mai 1937, on peut lire cet encart:

Un questionnaire destiné aux organismes ou personnes pouvant proposer des lieux de villégiature pour l’été à destination des futurs vacanciers.

 

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE PETIT MARSEILLAIS du 06 mars 1937

dsc01555

Une « une » morcelée pour ce Petit Marseillais du 06 mars 1937. Pas d’évènement majeur pour attirer le lectorat: le gouvernement de Front Populaire revient à l’emprunt et au libéralisme se gargarise la presse de droite (car le Petit Marseillais est plutôt -très- à droite), la mi-Carème et un monôme étudient à Montmartre, des incidents dans le sud-Tunisien entre grévistes autochtones et non-grévistes européens qui firent 17 morts après l’intervention de la police, la guerre d’Espagne qui se poursuit, on va y revenir.

dsc01556

Gros plan sur l’article relatant Le Drame Espagnol. Le titre annonce les destructions des maisons par les mineurs des Asturies, à Oviedo comme on peut le lire ci-dessous… (sans trop comprendre à quel camp appartiennent ces hommes) et une photo qui ‘a rien à voir avec le titre montrant l’embrigadement de la jeunesse par la Phalange, à Ceuta, dans le Maroc espagnol. Oviedo acquise à la rébellion fut longtemps encerclée par les Républicains et ne fut « libérée » qu’en octobre 1937. La ville alors était réduite en cendres.

dsc01560

Autre article évoquant des tensions entre le gouvernement de Catalogne et celui de la République suite à la perte de Malaga. Guère plus clair que l’article précédent !

Le Petit Marseillais édition de Marseille parle bien entendu de Marseille. On a noté:

dsc01557

La rénovation et bientôt la réouverture de l’aquarium méditerranéen du côté d’endorme, bel ensemble qui peu à peu avait perdu de sa superbe et qui a pu être restauré. Ce bâtiment était né par la volonté de Fortuné Marion qui créa la Station Marine d’Endoume en 1882, station doublée du fameux aquarium qui exista jusque dans les années 50. Aujourd’hui, ce bâtiment est occupé par l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale, dépendant du CNRS.

Du sport pour terminer avec l’annonce du match amical de football demain dimanche 7 mars (1937) entre le nouveau (co-)leader du championnat de France de première division, l’O.M. et les (joueurs) Etrangers évoluant dans des clubs professionnels du Sud-Est.

dsc01558

 Un tour de Coupe de France devait se dérouler ce dimanche et comme les clubs du Sud-Est sont presque tous éliminés de cette compétition, ce match amical fut organisé à l’Huveaune.

On lit dans la composition des équipes que…

dsc01559

…pas moins de 5 joueurs marseillais sont prévus dans l’équipe des Etrangers du Sud-Est dont el jaguars Vasconcellos, le bondissant gardien de but de l’Olympique de Marseille.

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE TEMPS du 31 janvier 1937

dsc01421

Lourde actualité internationale: la non-intervention aveugle des démocraties en Espagne se bouchant les yeux face aux mensonges fascistes; la SDN qui ne répond pas aux protestations du Négus n’acceptant pas l’annexion de l’Ethiopie; le début de la cinquième année du régime hitlerien en Allemagne, les procès des Trotskistes à Moscou… Comme en 2017, il n’est pas bon d’être un tenant de la démocratie  !!!!

 En Espagne, le mauvais temps continue à empêcher les combats ici et là.

dsc01422

Un cargo républicain a été arraisonné par les Fascistes au large de Santander. L’aviation gouvernementale n’a pu lui venir en aide. Le cuirassé Espana passé à la rébellion avait une puissance de feu trop importante. Le blé destiné à Gijon pouvait nourrir les armées franquistes.
En Catalogne, crise à l’intérieur du gouvernement sans que l’article de presse n’en dise plus que cela…

dsc01423

Les syndicats vont se rencontrer autour de la CNT (Anarchistes).

Toujours la non-intervention.

dsc01424

Un communiqué américain. Sans surprise, les Américains sont sur la même ligne que les Britanniques même si il faut encore discuter. Le texte se termine par: le renforcement du pouvoir exécutif et la suppression des minorités extrémistes étaient choses indispensables pour préserver les démocraties. Reste à définir qui sont les extrémistes ?

Et pendant ce temps-là, Hitler prononce un discours fleuve pour célébrer le début de sa cinquième année au pouvoir en Allemagne. Il y annonce le retrait de la signature du Reich portant reconnaissance de la culpabilité de l’Allemagne dans la guerre (la première guerre mondiale). Devant cette atteinte au traité de Versailles, personne ne réagira !!!

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE TEMPS du 26 janvier 1937

dsc01416

Journal d’actualité sérieux, le Temps ne se disperse pas dans des nouvelles annexes comme le raid aérien de Marcel Doret ou des faits divers.

En bas, le début de l’article sur les procès staliniens contre les Trotskistes. C’est ce qu’on a appelé les Procès de Moscou, cette série de faux moments de justice qui permirent à Staline, dans sa paranoïa, d’éliminer pratiquement tous les acteurs de la Révolution d’Octobre 1917. Une saignée qui se retournera contre lui autant au point de vue militaire que civil, privant armée comme gouvernement de nombreuses compétences.

La guerre d’Espagne toujours traitée dans l’actualité puis en dernière minute.

dsc01417

La guerre est au point mort pour cause des conditions climatiques détestables. Seule a eu lieu une attaque nationaliste au nord d’Aranjuez pour isoler cette ville du front de Madrid. En page intérieure, on nous dit qu’elle a été couronnée de succès. En dernière page, c’est le contraire dans un communiqué républicain: elle a été repoussée facilement !

Madrid est toujours régulièrement bombardée par les Fascistes. Bilan: une heure de tirs, 8 morts, 30 blessés !

dsc01419

Mais c’est la question particulièrement délicate de la non-intervention qui agite la presse. On attend la réponse d’Hitler et de Mussolini. Si le premier continue à faire languir les démocrates pour sa réponse (il se moque complètement d’eux), le second a fait suivre ce communiqué dans lequel il approuve la position britannique.

dsc01420

Pas  de problème, il faut une totale neutralité, il faut empêcher le départ de volontaires, c’est ce qu’il va faire avec la plus grande sévérité. Bref, Mussolini est bien sur la même longueur d’onde que les démocraties… sauf que c’est lui qui organise le départ de troupes régulières !!!

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE NOUVELLISTE du 24 janvier 1937

Le Nouvelliste, le quotidien lyonnais très à droite, on va le voir pour ce 24 janvier, un dimanche. C’est la raison pour laquelle le journal présente une première page spéciale comme cela arrive souvent, hors actualité, sur les Palais et tombeaux Algériens. De belles vues commentées.

dsc01409

Le journal s’attaque au gouvernement de Front Populaire à travers les problèmes d’un fils du secrétaire général de la C.G.T., Léon Jouhaux, arrêté en Belgique pour des problèmes de trafic d’armes. Comme quoi toutes les occasions sont bonnes pour la droite. Après Salengro, on le sait.

dsc01410

Après guerre, c’est Léon Jouhaux qui créera le syndicat Force Ouvrière, conséquence de la mainmise des communistes sur la CGT.

Le raid aérien de Marcel Doret suite…

dsc01411

Le raid vient d’arriver pour une escale technique à Hanoi et suivant le titre, s’est envolé pour Tokyo. Sauf qu’on n’en est pas encore là ! On sait que l’avion a atterri à 5 heures 56. Le journal n’en dit pas plus. Comme le journal du 26 janvier, Le Temps ne s’intéressera pas à ce sujet, on peut dévoiler la fin de l’histoire. Les aviateurs Doret et Michelletti abandonneront à Hanoi.
Une dernière tentative aura lieu à la fin de l’été, la 4ème pour Marcel Doret. Le résultat sera le même que les 3 précédentes…: échec, ce coup-ci sur la plage d’une île à 500 kilomètres du but !

Passons à la guerre d’Espagne où Le Nouvelliste a le coeur qui penche pour les Nationalistes.

dsc01412

Les fronts sont inactifs pour cause des intempéries sauf en Andalousie à la température plus clémente où les Nationalistes ont progressé vers Malaga.
Pour le reste c’est une charge en règle contre les Républicains et le Front Populaire…

La colonne de secours venant en aide à Malaga a tout brulé sur son passage, les églises bien entendu, mais aussi les auberges et les habitations.

Suite des « horreurs » républicaines:

dsc01414

Massacre dans les prisons, …

dsc01415

lettre de l’archevêque de Tolède insistant sur les assassinats commis par des communistes, êtres sans foi ni loi… Les Maures de Franco eux étaient plus cléments… quand on leur livrait une ville prise comme récompense de guerre !

Pour un peu, les bombes nationalistes tombant sur Madrid amèneraient amour et fraternité. La Nouvelliste nous en fera de semblable jusqu’en 1944 quand il disparut des kiosques pour faits de collaboration.

Un petit entrefilet sur Ancone (Drôme) où une valise remplie d’objets de maçonnerie a été trouvé par un certain Raoux et qu’elle attend son propriétaire chez le découvreur.

dsc01413

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE PETIT PARISIEN du 22 janvier 1937

Un seul titre pour ce vendredi 22 janvier 1937, Le Petit Parisien, quotidien généraliste malheureusement incomplet pour le numéro en question.

dsc01407

Une actualité assez riche en ce début d’année 1937. La une est faite par le raid aérien tenté par Marcel Doret: Paris-Tokyo et retour. C’est la troisième tentative à laquelle s’essaie le pilote pour joindre la France au Japon. Ses deux premiers essais s’étaient soldés par un échec en 1931, l’aventure ayant pris fin en Sibérie le 10 juin dans des arbres à cause du givre puis le 12 septembre dans l’Oural à cause du mauvais temps. On verra ce qu’il va advenir….

A la une de ce numéro, en 6ème colonne, les débats en France, au Sénat concernant la discussion d’une loi visant  à interdire les départs de Volontaires Internationaux vers l’Espagne. C’est pourtant le gouvernement de Front Populaire de Léon Blum qui avait demandé l’approbation de la Haute Assemblée pour « cette oeuvre de sagesse et de raison ». Le Sénat suivra la Chambre des Députés dans son refus de voir partir les Brigadistes vers l’Espagne, en votant à l’unanimité cette mesure… alors qu’une aide à la République Espagnole aurait été la bienvenue. Cela n’empêchera pas le départ des Volontaires, une loi ne pouvant pas empêcher les attitudes de bon sens !

Au même moment et quelques lignes en dessous de l’article précédent, un témoignage sur l’engagement d’un aviateur français Berrier dans une escadrille pour combattre aux côtés de la République Espagnole.

dsc01408

Une photo où l’on voit Berrier, second à partir de la droite, poser avec des amis républicains, sur l’aérodrome de Los Alcazarès, peut-être l’actuel aéroport de Murcia-San Javier. Le début du reportage commence dans Madrid assiégé, du côté du sous-secrétariat de l’Air et de la Marine…. mais on n’en saura pas plus, la page 4 où se poursuit l’article étant absente.

Dernière nouvelle, au Portugal, une série d’attentats a secoué le pays sans faire de victime. Il faut dire que Salazar maintient une poigne de fer sur la pays, aidant les insurgés espagnols autant qu’il le peut !

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de 36: LE PETIT PROVENÇAL du mercredi 23 décembre 1936

dsc00131

Le Petit Provençal de ce 23 décembre fait la une avec la loi d’amnistie qui est discutée à l’Assemblée Nationale.

dsc00132

Il s’agit d’une loi classique pour chaque fin de session que cette tradition de prononcer un certain nombre d’amnisties pour des faits plus ou oins graves. Cette tradition ne se poursuit pas de nos jours, supprimée par une République qui se veut plus vertueuse, en théorie.

La guerre d’Espagne toujours vue à travers le prisme du Parti Radical lié en France au front Populaire.

dsc00133

La photo est celle de Manuel Azana dont on suppose que la santé serait fragile. Manuel Azana était à l’époque le Président de la Seconde République Espagnole jusqu’à la victoire des Franquistes. Réfugié en France, il est mort le 3 novembre 1940 à Montauban où il repose toujours dans le cimetière de la ville, dans une tombe connectée puisque les visiteurs peuvent s’informer de l’histoire de l’homme politique espagnol sur leur smartphone grâce à un code à flasher.

Le journal pense que les Républicains ont connu quelques succès autour de Madrid en infligeant des pertes non négligeables aux rebelles.

dsc00134

On y parle d’un combat victorieux des Républicains face aux Maures de Franco en Andalousie.

Les relations internationales: le délégué de Franco à Berlin s’enthousiasme pour l’aide que les Nazis apportent à l’Espagne dans la lutte contre le Bochévisme; les Anglais se posent la question de l’enrôlement de volontaires internationaux en Espagne tout en admettant que l’engagement des volontaires rejoignant le front républicain n’est pas du même ordre que l’aide amenée par les Allemands et les Italiens. Pour le moins !

Poster un commentaire

Classé dans Journaux