Archives de Tag: Mussolini

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE TEMPS du 26 janvier 1937

dsc01416

Journal d’actualité sérieux, le Temps ne se disperse pas dans des nouvelles annexes comme le raid aérien de Marcel Doret ou des faits divers.

En bas, le début de l’article sur les procès staliniens contre les Trotskistes. C’est ce qu’on a appelé les Procès de Moscou, cette série de faux moments de justice qui permirent à Staline, dans sa paranoïa, d’éliminer pratiquement tous les acteurs de la Révolution d’Octobre 1917. Une saignée qui se retournera contre lui autant au point de vue militaire que civil, privant armée comme gouvernement de nombreuses compétences.

La guerre d’Espagne toujours traitée dans l’actualité puis en dernière minute.

dsc01417

La guerre est au point mort pour cause des conditions climatiques détestables. Seule a eu lieu une attaque nationaliste au nord d’Aranjuez pour isoler cette ville du front de Madrid. En page intérieure, on nous dit qu’elle a été couronnée de succès. En dernière page, c’est le contraire dans un communiqué républicain: elle a été repoussée facilement !

Madrid est toujours régulièrement bombardée par les Fascistes. Bilan: une heure de tirs, 8 morts, 30 blessés !

dsc01419

Mais c’est la question particulièrement délicate de la non-intervention qui agite la presse. On attend la réponse d’Hitler et de Mussolini. Si le premier continue à faire languir les démocrates pour sa réponse (il se moque complètement d’eux), le second a fait suivre ce communiqué dans lequel il approuve la position britannique.

dsc01420

Pas  de problème, il faut une totale neutralité, il faut empêcher le départ de volontaires, c’est ce qu’il va faire avec la plus grande sévérité. Bref, Mussolini est bien sur la même longueur d’onde que les démocraties… sauf que c’est lui qui organise le départ de troupes régulières !!!

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de 36: le MONDE ILLUSTRÉ du 7 novembre 1936

dscn9054

La une du Monde Illustré du 7 novembre 1936 montre une image furtive du néo-roi anglais Edouard VIII entrant à Westminster pour son premier discours du trône (ouverture de la session parlementaire). Un roi qui vient d’entrer en fonction… fonction qu’il devra rapidement quitter pour cause de mariage avec une roturière américaine remariée. Il sera remplacé par George VI, le roi bègue.

Mais cette information n’est pas l’actualité principale que va développer la revue.
Plusieurs pages sont consacrées au discours prononcé à Milan par Mussolini sur la politique extérieure de son pays.

dscn9055

Devant une foule considérable, il semble s’adresser sans micro. Ou ceux-ci ont été gommé sur la photo officielle. Toujours est-il que le résumé de ce message est ainsi formulé par le rédacteur du magazine:

dscn9056

dscn9057

Contrairement à Hitler qui ne se gène pas de heurter les puissances étrangères, le Duce louvoie pour éviter de se mettre à dos la France mais surtout le Royaume Uni dont les bases navales de la Méditerranée menacent les visées expansionnistes fascistes.

Mussolini qui reçoit des soutiens en Hongrie

dscn9058

et qui parcourt les artères de Milan à la manière d’un empereur romain… dont il rêve d’être.

Second sujet dont on a parlé hier, la réélection du Président des Etats-Unis Franklin Delano Roosevelt au début de ce mois de novembre 1936.

dscn9060

Les résultats sont trop proches de la date de parution de la revue pour qu’ils ne soient pas plus commentés que cela. Le texte revient sur l’oeuvre de Roosevelt face à la crise. L’image ci-dessus est une image de la campagne démocrate, du côté de Wichita, au Kansas.
Plus amusante est celle de la campagne républicaine menée par Alfred Landon.

dscn9061

On y voit une dizaine d’éléphants conviés au meeting pour cause d’image du Parti Républicain, l’éléphant en étant l’emblème (contre l’âne pour les Démocrates).

dscn9061

Original ! Les vues de la vie intime du leader démocrate de famille…

dscn9063

mais aussi celle d’une campagne électorale relativement apaisée avec cette rencontre entre Landon (à gauche en blanc) et Roosevelt (assis au centre) :

dscn9062

On est loin des saillies de Trump ! Quelle horreur aurait dit ce dangereux démagogue d’un adversaire politique handicapé par une maladie proche de la poliomyélite ?

Dernier volet de cette revue: la guerre d’Espagne.

dscn9064

A côté du titre, on y voit des lavandières de Villacastin (70 km au nord-est de Madrid) en train de laver dans une rivière les tenues des militaires nationalistes qui occupent cette région. Certainement pas des actes volontaires !

Le Monde Illustré est bien plus objectif que Le temps d’hier. Il ne se gène pas pour s’étonner de la persistance des communiqués de Franco annonçant depuis une semaine une victoire imminente sans que rien ne se passe. il insiste sur la violence de cette guerre civile avec des atrocités commises de part et d’autre. Avec cette conclusion prémonitoire: Il faudra de longues années à ce pays pour renaître à la vie économique et internationale. On connaît la réponse: 40 ans !

dscn9065

Sur le front de Navalcarnero (35 km au sud-ouest de Madrid), les miliciens républicains défenseurs d’une ferme ont été exécutés, après la prise de la ferme par les nationalistes. 

Pour terminer sur une note plus gaie,

dscn9066

une vue du match de football entre le Racing de Paris et les Londoniens d’Arsenal. 0-5 pour ces derniers !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 5 septembre 1936

Toujours le duo des revues généralistes Le Monde Illustré et L’Illustration dans le kiosque du 5 septembre.

DSCN5604

A la une, un rassemblement mondial pour la Paix à Bruxelles, autour de lord Robert Cécil. Pas d’article expliquant cette rencontre comme bien souvent dans les magazines de cette époque. Plus anciennement, il arrivait même que les illustrations dans la revue soient collées à un article ne les concernant pas et qu’aucun texte, sinon la légende, n’en dise plus sur le sujet (le Patriote Illustré par exemple).

La situation de cette fin d’été 36 est expliquée dans un article titré Conversations Internationales.

On y voit Mussolini haranguant la foule à Avelino,…

DSCN5605

monté sur le toit d’une voiture, à la fin de manoeuvres militaires, vantant la puissance de l’armée italienne, celle qui connaît les pires difficultés face aux troupes du Négus, en Éthiopie. On voit aussi les journalistes sur le toit d’une camionnette tandis que le Duce semble s’adresser sans micro.

Une nouvelle carte d’Irun…

DSCN5606

presque la même que celle de l’Illustration de la semaine précédente. Une photo de cette région où la guerre fait rage avec….

DSCN5607

dans la région d’Irun, un train blindé des armées gouvernementales, circulant le long de la frontière pour assurer le ravitaillement en munitions des troupes fidèles et pour répondre aux attaques des rebelles.

Des nuages un peu moins noirs aussi sur le monde libre….

DSCN5608

Ceux des chaudières du paquebot français Normandie qui vient de perdre le Ruban Bleu qu’il avait conquis lors de son lancement en 1935. C’est le Queen Mary, son alter-ego britannique qui vient de lui ravir. Le Ruban bleu, c’est le record de la traversée de l’Atlantique, compétition surtout publicitaire créée en 1838. Le Normandie allait reprendre son record pour à nouveau le céder au Queen Mary. Il faut dire que les deux palaces flottants étaient très proches technologiquement parlant mais le Normandie était plus luxueux.

En France, ce sont les congés avec les jeux de la plage qui occupent 2 pages.

DSCN5609

DSCN5610

L’Illustration du 5 septembre, maintenant, dans laquelle la guerre d’Espagne tient une place importante avec pas moins de 4 reportages !

DSCN6242

Premier sujet, La Guerre Fratricide, écrit par Albéric Cahuet. Le journaliste insiste sur la férocité des combats, avec cette forte phrase: La guerre ne tue pas les êtres, elle tue les âmes. Une guerre conventionnelle respecte en général, certaines lois comme l’interdiction de l’assassinat des non-combattants. On en est loin dans ce combat fratricide où les uns vont venger les massacres des autres. Trois images d’une même scène pour illustrer le propos: l’attaque de la colline par les insurgés et les prisonniers républicains.

DSCN6243

Les insurgés montent à l’assaut de la colline où sont retranchés les gouvernementaux qui se rendent; au premier plan un mort. 

Cet épisode se passe dans la front À Somosierra, une centaine de kilomètres au nord de Madrid.

DSCN6244

Après la prise de la colline, les prisonniers sont ramenés dans les lignes insurgées.

DSCN6245

En redescendant la colline, les insurgés ramenant leurs prisonniers passent devant les cadavres des leurs tombés en montant à l’assaut.

Dans son commentaire, le journaliste s’interroge tout de même sur ce qu’il va arriver à ces hommes vaincus, désarmés et mains en l’air, emmenés vers quel destin tragique ? Il ne se fait aucune illusion sur leur sort. Peut-être a-t-il même assisté à leur exécution !

Second sujet, deux pages de photos prises pendant les combats d’Irun et de Saint-Sébastien. Le photo-reporter est du côté  des rebelles.

DSCN6246

DSCN6247

Le bombardement d’Irun, les positions insurgées…. la chute des Républicains en Pays Basque.

Troisième sujet traité du côté gouvernemental comme dit L’Illustration. Ce coup-ci du côté des Baléares tombées aux mains des fascistes. Les troupes gouvernementales viennent de débarquer pour essayer de reconquérir l’île de Majorque.

DSCN6248

Quatrième sujet, suite du reportage de Pierre Ichac en Andalousie et plus précisément à Séville pour une grande procession religieuse pour le 15 août.

DSCN6249

La foule dans les rues du centre de Séville, non loin du parc de l’Alcazar, quartier de San Bernardo, près de la cathédrale que l’on aperçoit derrière l’archevêque préparant les encensoirs.

DSCN6253

Une foule importante prise en photo depuis la Giralda.

DSCN6252

Des scènes de ferveur religieuse…

DSCN6256

DSCN6254

mais les fascistes ne sont pas loin pour récupérer cette ferveur à leur bénéfice, celui des vainqueurs, les généraux Franco et Queipo de Llano.

DSCN6250

Un enfant déguisé en petit phalangiste.

DSCN6251

Des miliciens accompagnant la procession.

Les Maures de Franco, musulmans, sont, eux aussi déguisés en catholiques fervents…

DSCN6255

avec sacré-coeur sur la poitrine et cierges à la main, alors que, là où ils ont été vainqueurs, ils ne se sont pas gênés, sans que personne ne les en empêche, à piller et incendier des églises, et violer des pratiquantes !

DSCN6257

Le drapeau rouge-or-rouge flotte sur l’hôtel de ville de Séville et…

DSCN6258

militaires félons et hiérarchie catholique paradent. Mais Pierre Ichac nous indique que, si Llano semble être plutôt populaire, Franco n’est pas du tout bien accueilli par la foule des fidèles.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 9 juillet 1936

Un kiosque avec 2 titres:

DSCN4464

Le Miroir des Sports qui va revenir sur la première étape Paris-Lille et les pluies diluviennes.

DSCN4476

L’Intransigeant, quotidien qui lui va parler de l’étape 2: Lille-Charleroi.

Même si L’Intransigeant d’hier n’en a pas parlé pour le Tour de France, il en est tombé de l’eau sur les dos des coureurs du Tour lors de cette première étape, lorsque les hommes se rapprochèrent de Lille et du terme de la course.
C’est à Carvin, dans le bassin minier, que les cieux furent tant généreux que cela donna cette magnifique image illustrant si bien la légende des Forçats de la Route:

DSCN4465

D’autres vues sur le même sujet où les véhicules faillirent être noyés autant que les hommes.

DSCN4471 DSCN4480 DSCN4475

Quelle douche, mes aïeuls !

Pourtant tout le début de l’étape s’était bien passé, sous un ciel couvert, certes comme en attestent les passages à…

DSCN4466

DSCN4467

Beauvais et…

DSCN4468

à Breteuil.

A Lille pour l’arrivée, la pluie avait cessé mais la chaussée était bien mouillée pour célébrer la victoire du Suisse Egli.

DSCN4474

Un orage dantesque qui fit quelques dégâts comme en atteste cette vue de destructions…

DSCN4479

qui durent raviver quelques souvenirs anciens, vieux d’une vingtaine d’années aux locaux, quand c’étaient les obus allemands ou français qui labouraient les terrains et détruisaient les habitations.

Tout cela pour dire que Le Miroir des Sports n’aborde pas du tout la seconde étape, faute de temps pour imprimer les textes, ce que L’Intransigeant quotidien fait parfaitement, sans image…

DSCN4478

ou presque…

DSCN4477

Seconde étape du Tour 36: Lille-Charleroi; 192 kilomètres, arrivée en Belgique où le local Wierinckx l’avait emporté et où le Français Archimbaud avait ravi le maillot jaune à Egli.

Que retenir de plus de cette revue de presse du 9 juillet ?

DSCN4476

En Ethiopie, le Duce essaie de se créer un empire colonial pour ne pas être en reste et faire de l’Italie fasciste, une grande puissance. Les Italiens ont vraiment du mal face aux soldats d’Haïlé Sélassié, avec la mort de ces aviateurs italiens massacrés par les Ethiopiens.

Poster un commentaire

Classé dans Journaux, Revues, Sport