Archives de Tag: collaboration

PROPAGANDE DE VICHY: un grand poster sur la RELÈVE (automne 1942)

Une grande page imprimée uniquement au recto. Format page de journal, peut-être le Nouvelliste, le grand quotidien lyonnais qui se vautra dans la Collaboration et l’apologie du fascisme pendant l’Etat Français. Le titre: L’ACTUALITÉ PHOTOGRAPHIQUE.

On peut dater ce vieux papier d’octobre 1942, plutôt la première quinzaine. En effet, une photo montre l’inauguration de la Foire Internationale de Lyon qui dut avoir eu lieu de fin septembre à début octobre 1942. Cette foire fut une vitrine de la Collaboration, événement orchestré par le Régime de Vichy et les services de la propagande du Reich, pour prouver aux Français que tout allait bien dans le meilleur des mondes ! Avec un certain succès puisqu’en 1941 comme en 1942, il y eut pas moins de 600 000 visiteurs dont la 5/6ème ayant acquitté leur billet d’entrée.

On y voit aussi Pétain, Darlan et Laval présider une prise d’armes…

…d’un gouvernement sans armée.

Mais le sujet principal de ce poster est la Relève. C’est ce deal que Laval passa avec gauleiter Fritz Sauckel responsable de la main d’oeuvre immigrée du Reich: 3 travailleurs français partis en Allemagne contre 1 prisonnier de guerre français libéré. Cette collaboration commença en mai 1942.

On y voit un groupe de travailleurs s’apprêtant à prendre le train pour l’Allemagne…

…suis embrassant leur progéniture…

…sous l’oeil des objectifs des appareils photographiques complaisants tandis que des prisonniers libérés retrouvent les leurs avec moult embrassades…

…toujours sous le regard indiscret de ces mêmes appareils photographiques. Malgré cela, malgré ces pages à l’eau de rose un tantinet bisounours (uchronie volontaire), rien n’y fit et les travailleurs français ne partirent pas pour le Reich. Il fallut passer à l’étape supérieure, celle des départs contraints et forcés que l’on appela le S.T.O. comme Service du Travail Obligatoire. L’ordonnance qui institua cette ignominie fut prise le 16 février 1943.

 

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du 16 décembre 1917

(JOUR 1231 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

L’aviation est à l’honneur de ce numéro avec une remise de médaille pour deux as de l’escadrille des Cigognes que dirigea Charles Guynemer. Il s’agit d’Alfred Henri Joseph Heurtaux (ici écrit Heurteaux) et de René Paul Fonck. Les deux connurent des parcours parallèles.
Heurtaux remporta 21 victoires avérées et 13 probables tandis que Fonck gagna 75 victoires mais plus certainement 142.

Tous deux survécurent à la guerre, connurent une carrière politique qui commença avec une élection à la Chambre Bleu horizon. Ils furent tous deux proches du régime de Vichy à son début mais Heurtaux prit des distances et termina au camp de Buchenwald, au contraire de Fonck qui connut quelques mois de prison à l’épuration.

Encore le front italien avec deux pages sur la retraite des Italiens dans la plaine de Vénétie.

La traversée des troupes italiennes en retraite du pont sur le Tagliamento qui, une fois franchi par tous sera détruit.

Entre le Tagliamento et la Piave devenu la ligne de défense ultime italienne, les automitrailleuses servent d’arrière-garde.

Pendant ce temps…

…les Français arrivés près du front en profitent pour organiser une prise d’armes.

Pour terminer ce chapitre, la visite du roi Victor-Emmanuel à Venise.

Sur la double page centrale, le Miroir a publié une carte sur laquelle sont indiqués…

…les camps de prisonniers de guerre français en Allemagne. Chaque point correspondant à un camp, le nombre est plus que conséquent.

L’entraînement des troupes américaines.

Le maniement des canons et l’installation de ceux-ci mais sur du matériel… en bois !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Dans L’ESPOIR FRANÇAIS de fin août 1942, VIVE la RELÈVE.

En 1942, de par les saignées dues au combat sur le front de l’Est et du fait que nombre d’Allemands sont sous les drapeaux, l’Allemagne nazie a besoin de bras pour ses usines d’armements, de bras qualifiés, s’entend. Elle se tourne vers le gouvernement de Vichy, son vassal et lui demande l’envoi d’ouvriers, en masse. C’est Laval qui, après son retour au pouvoir le 18 avril 1942, va se faire le cerveau et le chantre de cette collaboration économique.

DSCN3454

Le deal est simple: la France envoie 150 000 ouvriers en Allemagne et dans le même temps, 50 000 prisonniers de guerre regagneront leurs foyers. Ce sera la Relève… qui sera loin d’être une réussite ! Aussi, devant cet échec, le gouvernement de Vichy va mettre en scène cette « rencontre de Compiègne », datée du 11 août 1942. Le scénario est bien réglé:

A droite, l’arrivée d’un train de prisonniers de guerre en provenance d’Allemagne:

DSCN3455

A gauche, le départ d’un train rempli de volontaires pour aller travailler en Allemagne:

DSCN3467

Au centre, Laval entouré de dignitaires allemands et de ministres français, orchestrant cette rencontre si émouvante. Un Laval qui y va de son discours…

DSCN3456

dans lequel il se fait le champion de cette collaboration et où il réitère différemment ses propos du 22 juin dans lesquels il souhaitait la victoire de l’Allemagne, dernier rempart contre le Bolchévisme. Là, il explique que pour que l’Allemagne se consacre totalement à la lutte contre le Bolchévisme, il faudra que la France lui vienne en aide en envoyant ses meilleurs ouvriers travailler dans les usines dédiées à l’effort de guerre allemand.

Un Laval triomphant qui serre des mains…

DSCN3457

de prisonniers de guerre et reçoit avec plaisir les « hourras » d’hommes qui entrevoient une libération inespérée:

DSCN3458

 Et puis vient le moment si attendu et si émouvant de la rencontre entre les libérés et leurs libérateurs, entre les PG et les ouvriers partant pour les usines allemandes:

DSCN3459

des accolades, des embrassades, de chaleureuses poignées de main surtout devant les objectifs de la propagande officielle:

DSCN3460

Des gros plans de sourires et de bonheur !

DSCN3461

On s’échange peut-être même des adresses…

Et puis vient le départ des ouvriers dans les trains:DSCN3462

des trains sur lesquels sont inscrits à la craie des messages à la gloire du régime de Vichy et des remerciements pour tant de mansuétude !!!…

DSCN3467

DSCN3468

DSCN3469

Tout cela se termine sur une dernière larme: l’arrivée du père, chez lui, qui retrouve femme et enfants…. le retour dans le foyer !

DSCN3466

L’espoir français décline ce retour en le localisant dans l’espace. Le retour des PG à Paris…

DSCN3463 à Lyon….

DSCN3464

à Macon…

DSCN3465

Malgré toute la propagande vichyste sur les ondes, dans la presse muselée… rien n’y fit… la relève fut un cinglant échec et pas plus de 7 000 jeunes hommes cédèrent aux sirènes de la collaboration économique, d’une vie meilleure autre-Rhin. Il fallut alors changer de vitesse et rendre obligatoires ces départs jusque là volontaires… Ce fut le STO avec ce O signifiant Obligatoire qui eut pour conséquence l’entrée en clandestinité et en résistance de nombreux jeunes qui pour beaucoup, ne l’auraient pas fait.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Carte de la LFC, la LÉGION FRANÇAISE des COMBATTANTS

Une carte drômoise de la Légion Française des Combattants, déclinaison pétainiste des Associations des Anciens Combattants. En effet, au moment de la Révolution Nationale, de la prise du pouvoir de Pétain après l’Armistice de 1940, toutes les associations d’anciens combattants de la Grande Guerre furent dissoutes et fut créée la LFC, la Légion Française des Combattants:

DSCN0378

Au dos, on peut lire le serment du légionnaire:

DSCN0380

   Je jure de continuer à servir la France avec honneur dans la paix comme je l’ai servie sous les armes.

   Je jure de consacrer toutes mes forces à la Patrie, à la Famille, au Travail.
Je m’engage à pratiquer l’amitié et l’entr’aide vis à vis de mes camarades des deux guerres, à rester fidèle à la mémoire de ceux qui sont tombés au Champ d’Honneur.
J’accepte librement la discipline de la Légion, pour tout ce qui me sera commandé en vue de cet idéal.

Un serment qui dans sa seconde partie fait vraiment allégeance au régime de Vichy avec la devise, en désordre dans le texte, Travail , Famille, Patrie. Cette devise qui remplaça celle de la République: Liberté, Égalité, Fraternité.

C’est pour cela qu’un certain nombre d’anciens combattants ne se retrouvèrent pas dans la LFC. Cette carte qui était signé du Maréchal-Président Philippe Pétain, le Chef et toute sa symbolique dans les régimes fascistes d’avant-guerre que ce soit chez Mussolini, Hitler ou Franco.

DSCN0379

Une Légion Française des Combattants qui deviendra par la suite la Légion Française des Combattants et des Volontaires de la Révolution Nationale, s’enfonçant alors définitivement dans la Collaboration avec la création du SOL (Service d’Ordre Légionnaire) lui-même enfantant cette organisation militaire de guerre civile, la Milice.

DSCN0377

 

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

RÉSISTANCE 1942 (16-17/23): 2 TRACTS du FRONT NATIONAL pour appeler les CHRÉTIENS à défendre les JUIFS

Le Front National de Lutte pour l’Indépendance de la France, bien entendu, mouvement de Résistance proche du Parti Communiste qui n’a bien sûr rien à voir avec l’actuel mouvement politique xénophobe qui pollue la vie politique française et le vivre-ensemble depuis une trentaine d’année.

Ces 2 tracts s’adressent aux Chrétiens pour qu’ils n’acceptent pas le sort que les Nazis et le pouvoir de Vichy font subir aux Juifs.

DSCN0192

Pour cela, le tract reproduit la Lettre Pastorale de l’Archevêque de Toulouse. On y lit: Les Juifs sont des hommes, les Juives sont des femmes, les étranges sont des hommes, les étrangères sont des femmes. Tout n’est pas permis contre eux, contre ces hommes et ces femmes, ces pères et mères de famille. Un chrétien ne peut l’oublier.

DSCN0193
Il est fait état des camps de Noé et de Résébedon (plus exactement Récébédou). Ce sont 2 camps de concentration mis en place en 1941 au sud de Toulouse (Récébédou sur la commune de Portet-sur-Garonne), accueillant des réfugiés espagnols puis des Juifs dont un certain nombre furent déportés vers Drancy puis Auschwitz. Jules Gérard Saliège, l’Archevêque de Toulouse mena une lutte de tous les instants contre ces camps honteux et parvint à ce que le camp de Récébédou ferme rapidement.

La reproduction de la lettre pastorale de l’Evêque de Montauban est tout aussi engagée pour dénoncer les violences faites aux Juifs.

DSCN0194

DSCN0195

Il est fait référence en début du texte à la rafle du Vel d’Hiv avec ces mots: Des scènes douloureuses et parfois horribles se déroulent en France sans que la France en soit responsable. A Paris, par des dizaines de milliers, des juifs ont été traités avec la plus brutale sauvagerie…puis aux déportations dans le sud-ouest dont parle l’Archevêque de Toulouse… Et voici que dans nos régions on assiste à un spectacle navrant: des familles sont disloquées, des hommes, des femmes sont traitées comme un vil troupeau et envoyés vers une destination inconnue avec la perspective des plus graves dangers. Avec cette conclusion: Je fais entendre la protestation indignée de la conscience chrétienne et je proclame que tous les aryens et non-aryens sont frères parce que créées par le même Dieu…

C’est le Front National qui fait la conclusion de cet écrit:

DSCN0196

 Catholiques Français, soyez au premier rang de la lutte contre le fascisme oppresseur aux côtés de tous les patriotes français sans aucune exception; menez le bon combat contre les persécutions raciales dont sons victimes des hommes, des femmes et des enfants juifs; dénoncez l’odieuse attitude du gouvernement de Vichy qui sert les ennemis de la France et trahit l’intérêt de la Patrie.

Plus loin, on y reproduit la lettre de Paul Claudel, écrivain catholique au grand Rabbin…

DSCN0197

pourtant assez proche du régime de Vichy en 1941. Il changea d’avis en 1942 d’où ce texte ci-dessus.

Ce texte est suivi de brèves montrant l’implication des Chrétiens dans la lutte contre l’oppression dont sont victimes des Juifs.

DSCN0198

Pour cette conclusion:

DSCN0199

Français, Françaises,

Ecoutez la voix de la conscience chrétienne contre les horribles persécutions des Juifs !

Dressez-vous contre cette barbarie ! Secourez les victimes !

Agissez par tous les moyens ! Donnez asile aux victimes des Nazis !

Formes des groupes d’entraide et de défense de l’enfant persécuté !

DSCN0200

Le second tract semble plus construit que le premier commence sous ce titre: Recueil des protestations catholiques contre la barbarie antisémite en France. On va trouver des textes dénonçant la chasse aux Juifs de Vichy et des Nazis en France provenant de la hiérarchie catholique française. Bien entendu, on retrouve le même passage de la lettre pastorale écrite par l’Archevêque de Toulouse que l’on a lu ci-dessus:

DSCN0202

DSCN0203

La lettre date du 6 septembre 1942.

On retrouve aussi la lettre pastorale de l’Evêque de Montauban Pierre Maris, lue et commentée à toutes les messes, dans toutes les églises du Diocèse le 30 août 1942, un mois et demi après la rafle du Vel d’Hiv.

DSCN0205

Le tract y ajoute un extrait du communiqué lu en chaire le dimanche 6 septembre 1942 par l’Archevêque de Lyon Jean-Marie Grelier.

DSCN0204

L’exécution des mesures de déportation qui se poursuivent actuellement contre les Juifs, donne lieu sur tout le territoire à des scènes si douloureuses que nous avons l’impérieux et pénible devoir d’élever la protestation de notre conscience. Nous assistons à une dispersion cruelle des familles où rien n’est épargné, ni l’âge, ni la faiblesse, ni la maladie…

Une description très précise de ce que furent les déportations subies par les Juifs de France, français ou étrangers, malgré ce que des « penseurs » modernes essaient de minimiser.
Ces rafles furent si nombreuses que les cardinaux et archevêques de la zone occupée adressèrent une supplique à Pétain pour que cela cesse:

DSCN0201

Profondément émue par ce qu’on nous rapporte, des arrestations massives d’israélistes opérées la semaine dernière et des durs traitements qui leur ont été infligés, notamment au Vélodrome d’Hiver, nous ne pouvons étouffer le cri de notre conscience.
C’est au nom  de l’humanité et des principes chrétiens que notre voix s’élève pour une protestation en faveur ds droits imprescriptibles de la personne humaine. C’est aussi un appel angoissé à la pitié pour ces immenses souffrances, pour celles surtout qui atteignent tant de mères et d’enfants.
Nous vous demandons, Monsieur le Maréchal, qu’il vous plaise d’en tenir compte afin que soient respectées les exigences de la justice et les droits de la charité.

Un texte clair qui ne laisse aucun doute sur ce qui se passait alors dans les France de la zone libre comme celle de la zone occupée.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

Une CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ datant de l’ETAT FRANÇAIS

C’est-à-dire de l’époque de Vichy, de la Collaboration. Certaines cartes au début, ont été produites avec du matériel ancien datant de la République et au second semestre 1940, en 1941, on pouvait lire encore sur le tampon RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ici, pas de doute, en août 1944, le régime a changé et la République a disparu… pas pour longtemps puisque dans l’Eure, les Libérateurs approchent.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le tampon officiel avec la francisque.

Pour le reste, le document est assez proche de ce que l’on connaît de nos jours, les références raciales et religieuses n’étant pas mentionnées ici, les citoyens de confession israélite ne pouvant avoir la nationalité française.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A noter que le numéro de Sécurité Sociale semble avoir été rajouté en bas de la première page au moment où le gouvernement issu de la Libération a appliqué le programme du Conseil National de la Résistance avec la création de la Sécu.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

RÉSISTANCE 1942 (7/23): après le PAIN et les VÊTEMENTS, le VIN est convoité par les ALLEMANDS

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un autre tract sur le pillage des ressources de la France par les Nazis dénoncé par un tract du Parti Communiste Français (S.F.I.C.). Après les 2 documents déjà présentés sur le rationnement du pain et la fuite des vêtements vers l’Allemagne, ce document clandestin dénonce le vol de vin dans les caves, vin réquisitionné pour être envoyé en Allemagne. Voilà un tract qui ne devait pas laisser insensible les lecteurs ! Comme dans celui sur le pain, l’écriture est minuscule et il fallait de bons yeux pour lire (ou une loupe). On voit qu’il s’agit de la réduction d’une feuille A4 (nuage d’encre en haut à droite) en version 1/2 page.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le titre résume bien en quelques mots le contenu du document.

Première considération, la récolte 1941 a été moins bonne car le cuivre (qui sert à la production de sulfate de cuivre) a été pris par la Wehrmacht. Après un calcul, le rédacteur compte que chaque consommateur pourrait disposer de 2,80 litres de vin par semaine. Dans ces consommateurs sont comptés les enfants de plus de… 10 ans !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Première constatation, on ne manqua jamais de vin en 1915 alors que la production était 2 fois moins importante qu’en 1942, que beaucoup plus d’hommes combattaient sur le sol français, qu’il n’y avait pas autant de prisonniers absents. Pourquoi donc y a-t-il pénurie aujourd’hui ? La réponse:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La preuve, trois millions d’hectolitres sont exportés vers l’Allemagne avec l’accord servile des autorités de Vichy.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

8 000 wagons-citernes ont été livrés en Allemagne en un an. Ailleurs par une circulaire officielle du Bureau des Répartitions des vins et eaux-de-vie, il est fait obligation aux maisons de Cognac de livrer 12 000 caisses de 12 bouteilles par semaine à l’occupant. Les hommes sur le front de l’est en ont besoin pour se donner du courage !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

autant pour la consommation que pour alimenter en carburant les moteurs des véhicules de plus en plus nombreux à fonctionner à l’alcool. Manque de pétrole oblige !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le rédacteur revient sur les besoins de l’occupant en cuivre d’où la baisse de production de sulfate et la moindre rentabilité des vignes.

Autre conséquence de cette pénurie:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

100 POUR 100 DE MAJORATION DES PRIX

Le prix du vin a doublé.

Quant aux paysans, ils souffrent de plus en plus des

SAMSUNG CAMERA PICTURES

VISCISSITUDES DES VIGNERONS

avec en particulier l’augmentation du prix de la main d’oeuvre.

Cela a pour conséquence de bénéficier aux plus gros domaines d’où cette constatation:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

LE STATUT VITICOLE EST MODIFIÉ EN FAVEUR

DES GROS VITICULTEURS

L’appel à la lutte lancé par le rédacteur du tract:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

PRODUCTEURS-VIGNERONS DÉFENDEZ

VOS RÉCOLTES

Producteurs-Vignerons, défendez vos récoltes ! Pour cela,

SAMSUNG CAMERA PICTURES

CHASSEZ LES INQUISITEURS DE VICHY

tous les moyens sont bons, à commencer par « créer des groupes armés pour défendre vos récoltes ». Mais l’appel à la lutte armée est aussi lancé aux consommateurs:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

CONSOMMATEURS: PRENEZ LES STOCKS DE VIN

DESTINÉS AUX ALLEMANDS

Comment ? Allez vous servir dans les stocks destinés aux Allemands !

Quant aux cheminots et mariniers, empêchez par tous les moyens à ce que le vin destiné à l’Allemagne y parvienne. En désespoir de cause, en n’hésitant pas à percer les contenants pour détruire le vin avant son arrivée.

Car…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

se battre pour le vin de France et une meilleure alimentation, c’est lutter pour la libération du territoire. Vaste programme !

Mais Dieu que ce tract était difficile à lire !

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers