Archives de Tag: boxe

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 12 octobre 1937.

Du football international à la une de ce numéro du Miroir des Sports du mardi 12 octobre 1937. La France a enfin mis à sa spirale négative de défaites en battant au Parc des Princes la sélection nationale Suisse par 2-1. Une bonne entame de saison footballistique.

Voici donc ce onze français composé de: en haut de G à D: Hasseisser et Jaseront (remplaçants qui ne pouvaient rentrer à l’époque quand le match était commencé), Cazenave, Mattler, Desrousseaux, Bourbotte, Gonzalès, Di Lorto (remplaçant) et le soigneur Panosetti. En bas: Curt Keller, Beck, Courtois, Veinante, Languiller et Delfour. Pas moins de 5 Sochaliens et aucun joueur du Sud.

La double page centrale raconte ce match ainsi que celui de la France B vainqueur de la Suisse B à Lausanne 3-1.

Du rugby international également à l’occasion du Tournoi de l’Exposition à Paris mais sans les Anglo-Saxons ce qui va laisser un boulevard à la France qui aura pour adversaires…

l’Allemagne, l’Italie, la Roumanie, la Hollande… Pas de quoi trembler pour les Bleus !

Du cyclisme sur piste avec des records tentés sur l’anneau du Vigorelli de Milan.

Bizarrerie de la rédaction, on y voit Maurice Archimbaud qui échouera dans sa tentative et pas d’image des Français Richard-Pecqueux qui eut battront le record de l’heure en tandem.

Il faudra attendre la semaine prochaine ! Ci-dessus leur tableau de marche de ce record de l’heure en tandem. Cela vaut bien une page d’humour de Red le dessinateur du Miroir des Sports.

La fin de l’été- début de l’automne, c’est aussi l’occasion de parler des nouveautés automobiles présentées au Salon de l’Automobile de Paris.

Une vue de cette manifestation sous la coupole du Grand Palais.

Une page de boxe avec le retour en France de Marcel Thil après sa victoire aux Etats-Unis.

Sur le pont du Normandie, il pose malgré le sparadrap qui protège une blessure à une arcade sourcilière.

Le Miroir des Sports fait aussi dans la pédagogie en proposant une page d’exercices gymniques pour bien commencer cette nouvelle année sportive.

Il en sera de même dans les numéros suivants.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 28 septembre 1937.

En couverture de ce numéro de Miroir des Sports du 28 septembre 1937, une vue un peu fantastique de l’immense champion de boxe Marcel Thil, véritable monstre physique. Il vient toutefois de subir une défaite plutôt par accident que par infériorité quelconque comme l’écrit le rédacteur de la légende.

Défaite contre Apostoli dont on entrevoit une vue de ce combat sur cette image brouillée…

…parasitée lors de la transmission de la téléphotographie par radio, la méthode de transport d’images à la pointe de la modernité en 1937 !

Pendant ce temps, Alfonso Brown continue à mettre des raclées à ses adversaires en France.

Ce coup-ci, c’est Huguenin qui alla au tapis, au 3ème round.

Des épreuves de second ordre dans plusieurs sports:

  • en tennis, le Miroir des Sports est désolé de voir en finale des internationaux de Paris un Yougoslave Pencec contre un Chinois Kho Sin Kie.

Un véritable affront pour le sport français malgré la victoire de Mme Mathieu chez les Dames et de Borotra-Pétra en double messieurs !

  • Dernière course amateur de la saison à Paris avec la victoire d’inconnus qui damèrent le pion aux cracks de la discipline.

  • En athlétisme autre surprise au meeting de Jean-Bouin pendant lequel un coureur de banlieue de La Boissière-Montreuil Désiré Leriche a battu tous les étrangers au marathon en 2 heures 41 minutes et 52 secondes.

Du football pour continuer avec les résultats de la 6ème journée du Championnat de France de première division.

L’O.M. a battu Antibes dans un des derbys de la Côte 1-0. L’O.M. pointe maintint en 3ème position avec 8 points, ex-aequo avec Rouen et 1 point de Excelsior Roubaix et Strasbourg.

Une vue de cette rencontre entre Marseille et Antibes avec un bel envol de Mario Zatelli, l’avant-centre emblématique du club pour l’histoire. Le Vélodrome était loin ‘être bien garni dans le virage sud.

Pour terminer, des histoires d’envol…

Celui du plus jeune gardien de but professionnel, Barella.

Celui du bolide de John Cobb, vainqueur des 500 Miles de Brooklands, sur cette photo qui montre toute la vitesse et la puissance de l’automobile. Image que l’on ne risque pas voir dans cette course un peu particulière…

…la course de côte au ralenti de Montmartre remportée par ce engin à la vitesse de… 288,93 mètres à l’heure. Une autre performance… pour les nerfs du conducteur pilote !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 14 septembre 1937.

A la une de ce numéro 968 du Miroir des Sports, daté du 14 septembre 1937, les lauréats du Grand Prix des Nations disputé le dimanche 12 septembre  et arrivant au vélodrome Buffalo. Le Grand Prix des Nations était une classique disputée en contre-la-montre individuel sur 140 km au début puis 90 km et enfin 70 km quand elle cessa d’être inscrite au calendrier cycliste de l’UCI ProTour en 2005. Sur la photo, on voit, au centre le jeune Français Pierre Cognan vainqueur de l’épreuve en 1937 entouré de Maurice Archimbaud à droite (second) et Antonin Magne à gauche (sixième). Pierre Cognan est décédé en 2013 à l’âge de 98 ans.

Une double page centrale est consacrée à cet événement important du calendrier cycliste.

En haut, les passages des favoris (de gauche à droite) Pierre Cognan, Maurice Archimbaud, Georges Speicher et Antonin Magne sur les pavés réguliers de Saint-Arnoult.

En bas au milieu, Pierre Cognan est tout sourire tandis que Georges Speicher à gauche s’amuse avec Al. Brown, le boxeur panaméen. cela ne l’empêchera pas finir sur la 3ème marche du podium.

Pierre Cognan, le futur vainqueur, aux côtés de Al. Brown au moment de s’élancer à Versailles pour les 140 km du contre-la-montre qu’il remportera en 3 heures, 44 minutes et 30 secondes. Une belle performance !

Revenons à Alfonso Brown, dont c’était la reprise de sa carrière en France, salle Wagram et une victoire éclair sur l’Algérois Régis qui ne tint qu’une poignée de secondes.

Un terrible KO pour ce malheureux adversaire !

Football avec la 4ème journée en première division. Les résultats de la journée:

Première victoire de la saison pour l’O.M., 4-0 contre l’O.L., l’Olympique de Lille ne nous trompons pas !

Un O.M. qui remonte à la 6ème place ex-aequo.

Une photo des supporters de Lens…

…coiffés du casque de mineur et brandissant la feuille de choux du club intitulée Sang et Or. Rien n’a changé.

Pour terminer, les résultats de la seconde division nationale.

A noter que les clubs sont repartis en 4 groupes géographiques: 6 clubs dans lame Nord, 7 dans l’Est, 5 à l’Ouest et 7 au Sud. Soit un total de 25 clubs. Cela permet d’accueillir plus de clubs et donc de satisfaire plus de présidents !

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

LA VIE AU GRAND AIR, le premier grand magazine sportif.

Petit voyage à travers les premiers numéros de La Vie au Grand Air. Cette revue a commencé de paraître à la fin du XIXème siècle. Voici donc la première de couverture du premier numéro publié le 1er avril… sans préciser de quelle année ! En ayant les numéros suivants de la revue était bimensuelle, la direction parisienne dirigée par Pierre Lafitte, on sait que c’est le 1er avril 1898 que parut cet exemplaire.

Une Une générique qui paraîtra sur les premiers numéros. A l’intérieur, la vrai couverture avec pour ce 1er avril 1898, la course automobile et motocycliste Marseille-Hyères-Nice.

Trois concurrents s’apprêtent à partir de Paris sous la pluie pour rejoindre Marseille.

Quelques véhicules… et la découverte des classements originaux.

F. Charron vainqueur de la 1ère série de la course, les voitures de plus de 400kg.

M. le Vicomte de Soulier sur une voiturette Bollée vainqueur de la 1ère catégorie des motocycles au-dessus de 100kG.

Ormont sur son tricycle de Dion-Bouton vainqueur de la 2ème catégorie des motocycles au-dessous de 100kG.

Georges Richard sur la voiturette de sa marque vainqueur de la 2ème catégorie des voitures (de moins de 400kg)

Les concurrents de la course repartent de Nice sur la Promenade des Anglais pour le concours de Monte-Carlo.

D’autres sports en photo ou en dessins comme pour le hockey sur gazon.

Un article pédagogique présentant les principales règles de ce jeu plus qu’un sport présentant des résultats sportifs.

Une page sur la boxe avec ces sportsmen plus vrai que nature.

De gauche à droite, le Français Castérès, champion de boxe française, le champion du monde Britannique Fritzimmons vainqueur de Corbett et Charlemont champion de boxe française. A noter que le champion britannique n’est autre que l’arrière-arrière-grand-père de Wayne Rooney.

Des cyclistes un peu particuliers…

Les conscrits de la classe 98 de Marmande se sont rassemblés en vélocipèdes le jour du tirage au sort… de ceux qui feront les 3 ans de service militaire.

Enfin, la mort d’un toréador espagnol Frascuedo qui a laissé une immense fortune à ses successeurs.

 

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 17 août 1937.

Bien que cela ne soit pas évident au premier abord, il s’agit de boxe pour cette première de couverture du Miroir des Sports du 17 août 1937. Le grand champion français Marcel Thil part aux Etats-Unis pour combattre le redoutable Fred Apostoli nous dit la légende de la photo et prouver aux Américains qu’il est bien le meilleur poids moyens du monde. Ce que les Américains ne contestent pas. Le combat aura lieu le le 17 septembre et on voit Marcel quitter Paris en train pour Le Havre, ville de départ des Transatlantiques.

Du cyclisme encore et toujours avec une course aujourd’hui disparue: Marseille-Lyon dont on a déjà parlé. le vainqueur de  cette édition 1937 est Francis Bonduel. Deux vues de la course:

Les coursiers dans la côte d’Auberive, en Isère, à environ 50 bornes de l’arrivée. Speicher emmène le peloton.

Le sprint final sur le Vélodrome de la Tête d’Or à Lyon, anneau qui existe toujours à notre époque, sprint remporté par Bonduel devant Speicher.

Toujours la peine reine et la victoire de Roger Lapébie au Tour de France lui a valu son entrée au Musée Grévin de Paris.

Il y côtoie ainsi le professeur Piccard et son ballon stratosphérique. Un exploit d’une autre dimension que celui du champion cycliste puisque le 27 mai 1931, le professeur atteignit l’altitude de 15 781 mètres avec son ballon stratosphérique, à Augsbourg. Hergé s’est inspiré d’Auguste Piccard pour dessiner le professeur Tournesol.

Une page double complète est consacrée au Grand Prix automobile de Monaco qui s’est couru le 15 août dernier. Pas moins de 6 belles images de cette course dans un cadre toujours magnifique.

La grille de départ.

Caracola devant la tribune d’honneur.

Dans la côte de Monte-Carlo.

La chicane du port.

Foule considérable dans les falaises de Monte-Carlo… à une époque où le Grand prix était encore un événement populaire.

Un passage du vainqueur, l’Allemand  Von Brauchitsch.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 25 février 1917

dsc01380

(JOUR 930 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Pour commencer, une vue d’Italie où on plutôt l’habitude de paysage montagnard. Rien de cela aujourd’hui avec ce bateau en golfe de Trieste où le prince héritier vient remonter le moral des troupes et des marins italiens.

Un numéro sans grande idée directrice mais qui va être particulièrement international.
Hommage aux Alsaciens-Lorrains, sujets allemands qui s’engagent dans l’Armée française.

dsc01382

Ici, l’Armée rend hommage au maire de Dannemarie, M. Beck, dont le fils engagé volontaire vient d’être tuyau champ d’honneur. Habituellement les Alsaciens-Lorrains étaient recrutés dans la Légion Etrangère.

Horreur ! les Barbares !

dsc01383

Une double page de portraits de prisonniers allemands, se voulant certainement horribles (Quelques physionomies particulièrement typiques et pittoresques de soldats allemands… dit la légende). Plutôt bien tenus pour des prisonniers de guerre et bien moins « poilus » que nos Poilus !

En Grèce, l’armée favorable au roi (et aux Allemands) se retire en Péloponnèse en traversant le canal de Corinthe.

dsc01384

La vue la plus classique de ce passage aérien au dessus du canal.

Instruction de nouvelles recrues en Russie.

dsc01386

Dans la neige et le froid. On nous présente cela comme des scènes de guerre… mais cela ne « fait » pas très vrai !

Ces soldats britanniques , eux, c’est de la chaleur qu’ils doivent se prémunir. Nous sommes en Irak et les troupes anglaises reprennent leur marche en avant face aux Turcs, le long du Tigre. Après la chute de leur camp retranché à Kut-el-Amara (160 km au sud-est de Bagdad), le 19 avril 1916, les Britanniques se sont réorganisés et leur puissante attaque des 22 et 23 février 1917 leur permettra de reprendre définitivement la ville.

dsc01387

On n’en est pas encore là avec la lenteur des informations dans la presse française mais les Turcs subissent des revers sur ce terrain d’opération.

Par contre, apparition d’un taube survolant un ring improvisé de boxe crée une belle panique chez les acteurs et spectateurs !

dsc01388

Une manifestation patriotique à Londres avec fanfare, certainement pour recruter des volontaires pour le front français.

dsc01390

Pour terminer, les Etats-Unis en plusieurs dossiers:

1- la découverte d’un puissant émetteur radio dan une île du New Jersey, l’île Hickory,…

dsc01381

… un émetteur capable de communiquer des informations jusqu’en Allemagne ! Une belle réalisation des espions allemands soutenus par les émigrés américains venant d’Allemagne et représentant une forte diaspora.

2-les rescapés du paquebot SS California coulé par un sous-marin U-boat allemand lors de sa liaison commerciale entre Glasgow et New York, le 7 février 1917.

dsc01385

De retour en Ecosse, les survivants sont pris en charge et les marins rescapés touchent leur paie aux bureaux de la compagnie Anchor Line. Cette acte de piraterie coutera la vie à 5 personnes lors de l’explosion des 2 torpilles envoyés par le sous-marin, puis celle de 36 autres voyageurs et membres de l’équipage lors d l’évacuation du bateau. Le paquebot avait été lancé en 1907.
3-le lancement en grande pompe du chantier du futur super-cuirassé « California » (lui aussi) dans les chantiers navals de Mare Island en Californie.

dsc01389

Commandé le 28 décembre 1915, il verra sa quille posée le 25 octobre 1916. Il ne connaîtra pas le feu pendant la Première Guerre Mondiale puisqu’il sera lancé le 20 novembre 1919. Par contre, il sera coulé sans pouvoir se défende lors de la première bataille à laquelle il assistera, l’agression japonaise de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, entraînant les Etats-Unis dans la Seconde Guerre Mondiale. Renfloué, il sera tout de même actif dans la bataille du Pacifique en 1944.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 23 février 1937

Football: pas de division nationale 1 ou de Coupe de France le dimanche 21 février 1937 mais tout de même une rencontre internationale entre la Belgique et la France au stade du Heysel à Bruxelles. Ce match fait la une de ce numéro du Miroir des Sports malgré…

dsc01369

la défaite des Français sur le score de 3-1. En page intérieure, le titre fait comprendre que les Tricolores n’ont pas fait le poids face aux Diables Rouges.

dsc01374-1

A la lecture du titre, on comprend que les Bleus (disait-on cela à l’époque- je ne le pense pas), se sont fait « bouffer » par des Belges plus agressifs, les Français étant trop amorphes et trop peu motivés par ce match.

Quelques images prises depuis le but belge où l’on voit les attaquants tricolores totalement étouffés par des défenseurs rouges en surnombre et plus agressifs:

Version 2

dsc01375

dsc01376

Comme quoi, le talent ne fait pas tout. Les Belges actuels en savent quelque chose !

 Le rugby en était à une phase de barrage pour déterminer le tableau final des 1/8ème de finale du Championnat de France.

dsc01371

Que voilà !

Une phase d’un match de barrage à Brive (! pas à Paris!?) entre le L.O.U. et Racing 11-3. On avait compris au fil des semaines que les Parisiens du Racing n’étaient guère performants en 1937 !

La saison routière cycliste est en train de reprendre sur la Côte d’Azur où il fait meilleur pour rouler que dans la région lilloise.

dsc01377

Ainsi Martano remporte le Grand Prix de Cannes avec ce détour dans l’arrière pays. Manches courtes pour le cycliste, spectateur en chemise… ça sent le printemps !

Au cross-country populaire du la Courneuve (c’est-à-dire une course ouverte à tout le monde, amateurs comme cracks), il y a foule, les organisateurs sont débordés sur la ligne d’arrivée.

dsc01378

Deux belles photos pour terminer. Le grand boxeur français Marcel Thil a décidé de terminer sa carrière. Ce sera sur une victoire à la 6ème reprise par disqualification de son adversaire, le Canadien Lou Brouillard qui lui mit, comme cela semble être souvent le cas pour ce boxeur, un coup bas. Plié par la douleur, le Français qui fut pendant 5 ans champion du monde sans discontinuer, essaie de récupérer.

dsc01379

C’est pourtant sur cette victoire que Marcel Thil va quitter la boxe et Le Miroir des Sports va offrir à son lectorat ce poster pour placé dans les salles de boxe, les garage ou les chambres des amateurs du noble art:

dsc01372

En tout cas, c’est ce qu’annonce la revue mais Marcel continuera encore sa carrière quelque temps.
Autre très belle photo (on l’avait promise la semaine dernière)…

dsc01373

Emile Allais en peine action dans sa course victorieuse lors des derniers championnats du monde à Chamonix où il remportera la descente et le slalom. Un immense champion !

Poster un commentaire

Classé dans Revues