Archives mensuelles : septembre 2016

POSTER MDI en fil rouge de l’été (et de l’automne)- PASTEUR et le VACCIN contre la RAGE.

Un tableau MDI pour raconter les progrès de la santé au XIXème siècle avec l’invention par Pasteur du vaccin contre la rage.

DSCN3902

On y voit la célèbre scène du jeune berger alsacien Joseph Meister qui avait été amené au savant le surlendemain qu’il ait été mordu par un chien enragé. Louis Pasteur essaya sur lui le vaccin antirabique qu’il venait d’inventer. L’enfant fut sauvé et le savant connut là la reconnaissance  du grand public qu’il attendait en fin de carrière, quelques années avant sa disparition.

pasteur vaccin&

Pourtant cette expérience fut contestée et nombre de scientifiques estiment que ce sont les premiers travaux de Pasteur, ses travaux de jeunesse qui sont les plus novateurs et prouvent son génie. Il s’agit de travaux sur le dissymétrie moléculaire, la fermentation, les maladies du vin et la pasteurisation appliquée au vin, bien que ce principe ait déjà été découvert par Nicolas Appert. La pasteurisation du vin fut peu à peu abandonnée et Pasteur n’eut pas l’idée d’appliquer ce principe au lait.
Bien souvent le grand public guidé par les médias ne retient qu’un élément d’une oeuvre, oubliant tous les travaux ayant permis d’arriver à cet aboutissement.

louis_pasteur

Poster un commentaire

Classé dans Affiche

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: LE MIROIR DES SPORTS du 29 septembre 1936

Le Miroir des Sports du 29 septembre 1936 avec une actualité sportive qui s’est calmée pour reprendre la routine des dimanches sportifs: football, rugby…. La vraie rentrée !  (les classes rentraient le 1er octobre à l’époque)

DSCN5862

Une interrogation en guise de une, l’éventuel retour en équipe de France de football de l’avant-centre de F.C. Rouen Jean Nicolas après une longue absence pour cause de méforme. Benzéma ou Giroud ? A l’époque, c’était Nicolas ou Courtois ! Eternels débats de bistrots (devenus réseaux sociaux) !

Les résultats de la journée de football, la 5ème …

DSCN5863

En première division, pour l’Olympique Lillois, ça plane… 5 matches, 5 victoires ! Pour l’OM, ça roule avec une 3ème victoire à l’Huveaune au détriment du Red Star 3-2. Une photo de cette rencontre…

DSCN5868

où l’on voit Bastien et Burhin bien ennuyés par ce ballon fuyant !

Les résultats des autres divisions:

DSCN5866

C’est aussi le retour du ballon ovale avec la première journée qui a vu le CASG (le club de la Société Générale de Paris) battre le Stade Français 9-3. Une vue de ce match, le CASG en blanc.

DSCN5871

Le reste est plus anecdotique:

DSCN5867

Tous en forme et de la gym collective pour égaler les Allemands sur les stades !

DSCN5869

Une belle gamelle en cyclisme sur piste !

DSCN5870

Le champion olympique Emile Poilé (lutte libre, poids moyens) a planté un chêne pour célébrer son exploit.

DSCN5872

Marcel Thil prépare sa rentrée pour la fin de l’automne, vers le 15 novembre face à Lou Brouillard, un adversaire qu’il connaît bien.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 28 septembre 1916

DSCN5851

(JOUR 788 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Faits prisonniers, ces Allemands se rendent avec leur mitrailleuse. Original !

Verdun, toujours Verdun…

DSCN5852

Des Sénégalais montent au front.

DSCN5853

La distribution du pinard… un bon moment, à l’arrière.

DSCN5856

Les pompiers de Verdun pour une photo enfin correcte.

DSCN5857

Des ruines, des ruines, des ruines…

Dans les Vosges, un lieu en 8 photos où l’on s’est beaucoup battu:

DSCN5858

Pénil-sur-Belvitte, là où a été ouvert un musée de la bataille !

La guerre en haute montagne avec les Italiens…

DSCN5859

dans un décor plus propice à la randonnée qu’à la guerre.

Le gonflage d’un ballon captif:

DSCN5855

Encore des images du dirigeable Zeppelin abattu au dessus de Londres lors de ce raid de 13 saucisses.

DSCN5854

Les restes du Zeppelin, le pilote qui l’a abattu, les hommes récupèrent la toile du ballon.

Pour finir, une tranchée bien propre et bien organisée prise aux Allemands…

DSCN5860

DSCN5861

certainement sans de trop grands combats !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Une SOIRÉE chez SYLVAIN pour se prendre pour des SHERLOCK HOLMES (23 septembre 2016)

Tout à fait de circonstance après une semaine à Londres, le mois dernier, un jeu d’enquête et de collaboration s’y déroulant dont le but est d’essayer de faire mieux que ce cher SHERLOCK HOLMES… ce qui n’est pas une mince affaire !

dscn8861

Au programme, la partie n°4 de la série, se déroulant le 17 août 1888: « les Mystères de Londres » nous attendent. A 3 cerveaux nous ferons mieux que Watson… mais moins bien que Sherlock à la rapidité d’esprit exceptionnelle qui aurait résolu le problème en 2 coups de cuillère à pot !

Sylvain révisa quelques points de règlement, au demeurant assez simple…

dscn8859

le plan de Londres assez ressemblant à la réalité… mais cette satanée histoire de lions abattus à Hyde Park nous occupa plus de 3 heures et nous fit traverser la capitale dans tous les sens (l’Underground existait-il en 1888 ?)…

dscn8862

Sylvain gribouilla une page entière de notes… Mais les très nombreuses visites (16) au tarif de -5 par visite nous ramena notre score à 20… bien loin des 100 points du génial (mais imaginaire) détective anglais !

Fin de soirée pour se reposer l’esprit avec l’effervescence de l’enquête avec RATTUS.

dscn8865

Un rapide jeu de positionnement de meeples avec pour épée de Damocles la peste noire qui emmène les malheureux qui la côtoie !

dscn8863

Je gagne avec 13 points au bénéfice du moins cuit des 3 !

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: L’ILLUSTRATION du 26 septembre 1936

Deux revues hebdomadaires du samedi.

DSCN5827

Le Monde Illustré qui fait sa une de la visite du Négus Haïlé Selassie, empereur d’Ethiopie à la S.D.N. à Genève. un empereur sans empire car occupé par l’Italie Fasciste depuis le 5 mai dernier. Une S.D.N. totalement désarmée face à cette agression colonialiste.

DSCN5832

Par contre L’illustration fait sa une intérieure de la disparition récente du Pourquoi pas ? et son équipage dont le professeur Charcot, au large de l’Islande.

Un drame qui ouvre cette revue, avant la situation en Espagne et qui fait 2 pages avec 4 photos dans Le Monde Illustré, bien avant la guerre civile en Espagne.

DSCN5829

DSCN5830

On y voit Charcot captivant la jeunesse par la narration de ses explorations, à Paris, le Pourquoi Pas? ancré dans la baie de Scoresby-Sund, sur la côte est du Groenland lors d’une expédition polaire, le même navire dans une grosse mer sur les côtes d’Islande, un peu comme le jour de la catastrophe et le navire prisonnier des glaces lors d’un hivernage polaire. Rappelons que cette disparition se passa le 16 septembre 1936 et ne fit qu’un seul survivant.

Dans L »illustration, on nous indique, carte à l’appui…

DSCN5833

le lieu exact du naufrage. Le corps du professeur Charcot fut rendu par la mer et inhumé au cimetière Montparnasse.

Peu d’image de la guerre d’Espagne dans Le Monde Illustré sinon cette vue du pont d’Orio non loin de Bilbao, pont détruit par les forces républicaines pour freiner l’avance des fascistes…

DSCN5828

et un article s’interrogeant sur le devenir des oeuvres du Greco dans la cité de Tolède particulièrement martyrisée par les combats autour de l’ Alcazar.

DSCN5831

Il semblerait que ces oeuvres aient été épargnées par la guerre.

Deux articles dans L’Illustration sur la guerre civile, l’un explicatif, l’autre narratif.

Explicatif sur l’une des composantes des mouvements soutenant la rébellion: les Carlistes. Un mouvement qui ne date pas du 17 juillet 1936 puisque cette vue représente Don Carlos, au milieu de son état-major lors de la deuxième guerre carliste en 1872.

DSCN5834

Un mouvement soutenant le roi dont on comprend mieux les rapports familiaux avec ce tableau généalogique:

DSCN5835

A priori, ce devrait être Alfonso Carlos né en 1849 et pas très jeune en 1936 !

Des combattants carlistes qui portent le béret rouge traditionnel et dont on voit ci-dessous, 2 combattants…

DSCN5836

le plus âgé (82 ans) et le plus jeune (15 ans).

Narratif avec la situation en Espagne et particulièrement dans le nord où se joue une partie de l’avenir de l’Espagne.
Une carte pour commencer:

DSCN5839

Celle des lieux sans qu’un front puisse être tracé tant les positions des 2 camps sont peu claires. Une chose est sûre, la chute de San Sebastian qui coupe les Républicains de l’aide venant de France et une conséquence, l’arrivée massive de réfugiés en France, une première retirada.

L’entrée des vainqueurs nationalistes à San Sebastian:

DSCN5837

DSCN5838

acclamé par une foule qui a bien compris que la mode serait au salut avec le bras tendu.

Les réfugiés arrivent par la mer à Hendaye….

DSCN5840

réfugiés observant le côte espagnole,

DSCN5841

à Saint-Jean-de-Luz devant la mairie, attendant d’être vaccinés,

DSCN5842

devant l’école d’Hendaye où sont servis les repas,

DSCN5843

sur la plage où les enfants jouent,

DSCN5843

DSCN5845

dans les bateaux dans la baie de Chongondy à Hendaye où les bateaux de pêche sont transformés en logis.

L’Illustration consacre aussi de nombreuses pages à la situation en Palestine où les occupants britanniques doivent essayer de séparer colons juifs et autochtones arabes ou chrétiens.

Plusieurs vues d’une situation de guerre larvée…

DSCN5846

DSCN5847

DSCN5848

DSCN5849

DSCN5850

qui perdure de nos jours !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: LE PETIT DAUPHINOIS du 25 septembre 1936

Le Petit Dauphinois de ce vendredi 25 septembre 1936.

DSCN5818

Avant de passer à la guerre civile espagnole, aux communiqués de presse contradictoires en fonction du camp dont ils émanent, voyons un fait divers tragique:

DSCN5820

Un accident de trains qui s’est produit dans le sud-ouest, à Lourdes, entre deux convois. Accident grave puisqu’on dénombre au moment de la mise en presse du journal,  15 victimes auxquelles on doit ajouter de très nombreux blessés, des pèlerins quittant la cité mariale. La cause de cette catastrophe a été identifiée. Elle a pour cause une téléphoniste de la gare de Lourdes qui a donné de fausses informations au chef de gare, ce qui a entraîné le départ de l’omnibus tamponneur alors que la voie n’était pas libre.

DSCN5821

Une photo de la catastrophe.

Une seconde photo de la une, celle de l’Alcazar de Tolède, en piteux état mais dans lequel les Cadets résistent encore.

DSCN5819

Comme on peut le lire par ailleurs dans les communiqués du camp nationaliste, une troupe commandée par le général Yagüe s’approche de Tolède pour venir en aide aux insurgés…

DSCN5826

tandis qu’une aile de l’Alcazar a été prise dans laquelle on a retrouvé un journal interne que les assiégés produisaient encore fin août:

DSCN5825

En dernière heure, on titre sur la contre-attaque des Républicains à Talavera de la Reina, à la faveur de lâchers  d’eau depuis un barrage entre leurs mains. Cette eau se déversant depuis l’Alberche dans le Tage désorganise totalement les défenses des rebelles.

DSCN5824

Un dernier article sur les événements de Barcelone où l’on nous dit que Lluis Companys, le président de la Generalitat est quasiment prisonnier de forces révolutionnaires, qu’il voulait fuir et qu’il en a été empêché par des miliciens anarchistes.

DSCN5823

Info ou intox ? Les nouvelles en provenance d’Espagne sont difficiles à trier.

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 24 septembre 1916

DSCN5802

(JOUR 784 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

La situation est difficile en Grèce avec un roi germanophile qui ne veut pas entrer en guerre contre les Bulgares qui sont entrés dans le territoire grec pour combattre les Alliés. En face du roi, le premier ministre Elefthérios Venizélos est pro-alliés et regroupe avec lui les opposants au roi. Un bon imbroglio ! et un bras de fer qu’il remportera grâce à la présence des forces alliées en Thessalonique.

Les Bulgares qui s’opposent aux Franco-Britanniques et rencontrent beaucoup plus de difficultés que face aux Serbes. On voit ci-dessous des prisonniers bulgares ramenés à Salonique.

DSCN5805

DSCN5806

Un camp retranché solidement défendu du côté de la mer par un imposante flotte.

DSCN5810

Autre lieu, autres prisonniers. Des Allemands qui défilent dans une tranchée devant des Tommy’s.

DSCN5807

La bataille de Verdun qui continue de se dérouler depuis 7 mois. Les Allemands ont été arrêtés et on en est à la phase de reconquête de terrain par les Français. Depuis un avion, voici des photographies du champ de bataille devant…

DSCN5803

le fort de Vaux et….

DSCN5804

le fort de Souville.

Plus délicat à photographier des combats aériens au-dessus du champ de bataille. C’est le dessin qui permet de donner aux lecteurs une petite idée de ce qui se passe. Voici le peintre Henri Farré, ci-dessous devant un aéronef…

DSCN5817

 à qui l’on doit les dessins suivants:

DSCN5814

Plus facile à photographier ces paysages désolés de Champagne, creusés par l’explosion d’obus ou de mines:

DSCN5815

Plus difficile à saisir cette explosion d’un obus à quelques dizaines de mètres de l’opérateur, du côté du front italien.

DSCN5812

Un obus de ce calibre ?

DSCN5813

Peut-être pas car il s’agit d’un pièce française. Après avoir loué au début du conflit le 75, petit canon maniable, les Français vantent maintenant les grosses pièces d’artillerie pour montrer qu’on n’a rien à envier à l’artillerie allemande.

Pour finir le survol de cette revue, on nous parle d’un raid massif de 13 Zeppelins sur Londres. DSCN5811

L’un des dirigeables a été détruit par un aviateur. Il s’agit de Leefe Robinson, dont voici la photo ci-dessous.

DSCN5816

Poster un commentaire

Classé dans Revues