Archives mensuelles : août 2016

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 31 août 1916

DSCN5406

(JOUR 760 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Encore une remise de médailles à la une d’un magazine. L’autosatisfaction des militaires malgré l’enlisement du conflit, les centaines de milliers de morts et de blessés et une situation complètement bloquée.

Un journal qu’on ne peut toujours pas…

DSCN5407

vendre à la criée. Une loi pour préserver le respect des morts…. pour éviter aussi que dans la rue, la guerre ne soit trop évoquée à haute voix !

La bataille de la Somme, les renforts qui défilent…

DSCN5408

des colonnes de camions qui montent au front… comme à Verdun.

Une petite étude des casques des militaires français de…

DSCN5409

Vercingétorix au casque Adrian. Chronologiquement, le dernier casque avant celui du XXème siècle datait du XVIIème ! A mesure que les armes devenaient de plus en plus puissantes, on ne protégea plus les têtes des soldats !

Enfin, une belle page rendant hommage au sacrifice de l’aviateur Terline.

DSCN5410

sauf qu’on l’a lu à l’identique dans Le Miroir du 13 août ! Rendons tout de même grâce à La Guerre Photographiée, elle cite sa source:

DSCN5411

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 29 août 1936-2

Un numéro spécial de VU paru le 29 août 1936. De par le contenu de ce numéro, cela valait bien un article séparé de celui publié hier.

DSCN5525

Un numéro spécial de VU en Espagne avec les meilleurs reporters et photo-reporters comme l’indique cet encart en page 2:

DSCN5527

On note la présence de Lucien Vogel, le créateur du magazine en 1928, une revue moderniste dont le leitmotiv est de traiter l’actualité à partir de la photographie, d’où la présence en Espagne de Robert Cap(p)a qui commence sa carrière sous ce nom d’où l’approximation orthographique du nombre de P. On note aussi la présence de Madeleine Jacob qui fera carrière dans Libération puis à l’Humanité après guerre, très engagée et à la plume acérée ce qui lui vaudra pas mal d’animosité et Hans Namath, photographe anti-nazi réfugié en France en 1933. Evidemment, VU penche plutôt à gauche et du côté de la République Espagnole.

Des journalistes qui vont payer de leur personne, l’avion de VU avec Lucien Vogel et Paul Ristelhueber à bord se posant en catastrophe en pleine Sierra vers Reus.

DSCN5537

La Generalitat mettra à disposition d’un journaliste une voiture reconnaissable à son drapeau tricolore sur lequel le titre du journal apparaît.

DSCN5549

Le magazine va traiter de la guerre d’une manière très pédagogique, multipliant les articles d’actualité avec des documents plus encyclopédiques.

Ainsi cette carte politique de l’Espagne sortie des urnes en février 1936…

DSCN5526

plus claire que celle de L’illustration. Plus c’est noir, plus c’est à gauche, plus c’est blanc, plus c’est à droite !

Une double page va expliquer les passions politiques en Espagne sous le titre Depuis ces vingt ans, les Espagnols s’entretuent…

DSCN5528

On retiendra la fin:

DSCN5529

L’attentat de Madrid lors du mariage du roi Alphonse XIII en 1906 et la répression à Barcelone contre les Républicains en 1909.

DSCN5530

L’assassinat du pédagogue libertaire Francisco Ferrer, fusillé à Montjuic pour ses idées trop avancées et dont la mort entraîna une vague mondiale de protestation.

DSCN5531

Le coup d’état de droite de Primo de Rivera en 1923 et la chute de la Royauté en 1931.

Ailleurs, des cartes montrant l’évolution de la situation du début de la guerre le 17 juillet à la fin du mois d’août:

DSCN5534

DSCN5536

VU inverse un peu les rôles en montrant au tout début, une Espagne totalement sous le joug franquiste et s’émancipant peu à peu alors que la réalité historique serait plutôt l’inverse.

Il y a aussi la présentation des principaux leaders républicains avec interview à la clé, ce qui prouve la proximité de VU avec le pouvoir républicain.

DSCN5562

Manuel Azana le président de la République.

DSCN5563

Luis Companys le Président de la Generalitat de Catalunya qui à la dernière question du journaliste lui demanda ce qu’il adviendrait de l’Espagne si la rébellion l’emportait eut cette interrogation prémonitoire: « Et de l’Europe ? »

DSCN5564

Intelecto Prieto, anden ministre socialiste.

DSCN5565

Jaume Miravitlles, secrétaire général des Milices Antifascistes, militant anarchiste.

DSCN5566

Jose Bergamin, écrivain catholique rallié à la République.

DSCN5567

Largo Caballero chef du Parti Socialiste qui s’émeut de la neutralité du Front Populaire en France.

DSCN5568

Le député socialiste Avarez del Vayo, certain de la victoire de la République, les fascistes ayant tout le peuple contre eux.

Excepté un article sur le Tercio, la Légion Etrangère espagnole, de Pierre Mac Orlan,…

DSCN5533

le magazine se plaît à montrer un peuple en armes contre le fascisme.

Les femmes, compagnes des hommes et la guerre…

DSCN5538

mais aussi les femmes combattantes:

DSCN5557

DSCN5558

Les miliciennes.

Les gosses qui voient partir leurs pères…

DSCN5539

mais aussi les gamins de la guerre:

DSCN5545

DSCN5547

Un peuple en guerre, des regards…

DSCN5548

et une histoire qui s’écrit.

DSCN5542

DSCN5544

 A Barcelone, après la nuit tragique…

DSCN5540

et glorieuse.

DSCN5541

Cette photographie d’Hans Namath Les sentinelles de la République qui aurait pu devenir culte…

DSCN5550

cette autre de Reisner aurait aussi pu devenir culte…

DSCN5532

si Robert Capa n’avait pas saisi en direct la Mort du Milicien.
Voyons en vrac les photos des reporters de guerre sur les fronts de ce début de guerre:

DSCN5551

Mort pour la République sur le front de Saragosse.

DSCN5552

L’attaque devant Lecera.

DSCN5553

En face d’Huesca, occupé par les rebelles, les miliciens de Tardiente guettent, le doigt sur la gâchette, la vague d’assaut de l’ennemi.

DSCN5554

Au front, la vie s’organise.

DSCN5559

La guerre aérienne.

DSCN5555

A Tardiente, l’armée loyale monte la garde dans les immenses greniers du minotier fasciste Galvin.

DSCN5556

Durutty, chef de la première colonne sur le front de Saragosse.

Le titre s’interroge sur ce qui fut la grande faute de la République:

DSCN5560

et donne la paroles à 2 touristes parisiennes égarées dans la tourmente…

DSCN5561

et dont la voiture garde les stigmates de quelques rencontres inattendues !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 29 août 1936-1

Les 2 revues classiques de ce mois d’août…

DSCN5502

Le Monde Illustré qui titre sur l’inauguration du monument aux 23 700 victimes de la Première Guerre Mondiale à Dinant (Belgique).

DSCN5509

L’Illustration qui fait sa une de l’arraisonnement d’un cargo français croisant au large de Gibraltar par un torpilleur gouvernemental espagnol.

DSCN5519

Un dessin de A. Brenet pour illustrer cette dernière nouvelle.

La guerre d’Espagne est absente du Monde Illustré. A moitié toutefois car le journal insiste sur…

DSCN5503

Le retour de l’Allemagne comme puissance militaire comme le prouve ces photos guerrières:

DSCN5504

défilé de chars à Nuremberg.

DSCN5505

salut des jeunes recrues au drapeau nazi à Berlin

DSCN5508

manoeuvres en Prusse Orientale.

On verra tout ce gentil monde en situation réelle très bientôt en Espagne.

En France des premiers congés payés, on est bien moins belliqueux et on s’adonne au camping !

DSCN5506

DSCN5507

Ce camping devient même très intéressant quand il est pratiqué du côté d’Hendaye. Les longues vues sont de sortie pour observer les combats qui se déroulent de l’autre côté de la Bidassoa.  Pas de photographies mais des dessins dans L’Illustration.

DSCN5512

DSCN5513

DSCN5515

Vous aviez pu déjà lire ceci dans le carnet de voyages que tenait une jeune fille pendant cet été 36 et présenté le 19 avril 2014 dans ce blog.

Pour aider ces badauds, L’Illustration va même jusqu’à présenter une carte des lieux !

DSCN5514

On retrouve les grandes photos de la revue sur les combats en Espagne.

DSCN5517

A Tolède l’Alcazar tient toujours mais les murs des maisons environnantes ont cédé.

DSCN5518

Ce que peuvent voir les badauds avec leurs longues vues: une attaque rebelle du côté de San Sébastian.

DSCN5522

Franco, Cavalcali et Mola paradenti dans les rues de Burgos.

DSCN5523

Des prisonniers (rebelles ?) dans la cour de l’Escorial.

Pour terminer avec ce numéro de L’Illustration, des vues des travaux en cours pour dégager la neige qui obstrue la route qui même à l’auberge du Pic du Midi.

DSCN5524

Des falaises impressionnantes qui prouvent que le printemps et l’été 36 ont été pourris !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

POSTER MDI en fil rouge de l’été- L’EXODE en 1940.

Ce tableau MDI montre la fuite des populations du Nord de la France, de Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg devant l’avancée éclair de la Wehrmacht en mai et juin 1940 après la percée de Sedan. C’est un important épisode de ce conflit qui a toute sa place dans l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, au même titre que le débarquement du 6 juin dont ont déjà parlé ou la Libération de Paris (ou de Strasbourg).

DSCN3898

Exode massive de population par tous les moyens vers une destination non définie, le seul souci de tous ces malheureux étant de mettre le plus de distance entre eux et les troupes allemandes, avançant elles à une vitesse bien supérieure, pas prise dans les énormes bouchons routiers.

On parle de 8 à 10 millions de « fuyards » comme les appela Pétain dont beaucoup ne retournèrent pas chez eux après l’armistice du 22 juin 1940, augmentant notoirement la population des grandes villes du sud de la France.

L’autre image (qui n’a rien d’Epinal) de cette exode, ce sont les attaques des Junkers allemands sur ces colonnes de réfugiés totalement inoffensives pour l’armée allemande, semant la terreur et la mort. Les avions munis de mitrailleuses étaient également dotés de  sirènes hurlant lors des piqués qu’on surnomma « les trompettes de Jericho » et qui avaient pour objectif de terrifier les populations.

Quelques photos prises sur le net de cette exode de mai-juin 40:

Die Fl¸chtlingswagen sind hoch beladen mit den wenigen Habseligkeiten. Frankreich, bei Gien. 19.6.1940

80031531_o

Poster un commentaire

Classé dans Affiche

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 27 août 1916

DSCN5392

(JOUR 756 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Retour sur la bataille de l’Isonzo en Italie et les succès (ou supposés tels) italiens. Des gradés et le duc d’Aoste dans une ville récemment conquise…. peut-être Gorizia…

DSCN5400

comme ci-dessus où l’on voit les photographes de la propagande en pleine action avec leurs gros appareils. Ce sont d’ailleurs les personnes de la première page qui posent à un autre endroit !

Des vues « gentillettes » pour illustrer une guerre destructrice. Cette offensive italienne avec 4 photos beaucoup plus proches de la réalité.

DSCN5395

Batteries de 149 à Polazzo.

DSCN5396

Tranchée couverte à Castelnuovo.

DSCN5397

Un pont métallique sur l’Isonzo détruit par les Autrichiens au niveau de Sagrado.

DSCN5398

Une ligne autrichienne conquise au sommet du Sei Busi… avec des tombes récemment refermées.

Loin des gradés, on est dans la vraie guerre. La même qu’aux environs de Verdun:

DSCN5393

Un chemin devant les côtes de Belleville et…

DSCN5394

près du fort de Souville avec cette ferme dont il ne reste pas grand chose.

Quant au paysage dans le secteur de Douaumont, ces 2 vues montrant les lieux avant et après les bombardements sont édifiantes !

DSCN5401

DSCN5402

Le fort a quasiment disparu sous les impacts des milliers de bombes envoyées… par les Français depuis la prise du fort presque « par erreur » par les Allemands. A la date de parution du journal, le fort était toujours tenu par les Allemands, pour presque deux mois encore.

 Une locomotive au milieu d’un bois:

DSCN5403

Les Allemands construisaient des voies pour amener le chemin de fer (et donc le ravitaillement et les renforts) au plus près du front.

Pour terminer, des troupes venant de l’autre côté du Monde, l’Océanie, combattre dans les tranchées du Nord et de l’Est de la France:

DSCN5399

Sur la Somme, les troupes de L’ANZAC, Australiens et Néo-Zélandais encore qui, grâce à cette guerre, commenceront à s’émanciper de la tutelle britannique.

DSCN5404

DSCN5405

En Nouvelle-Calédonie, à Nouméa, l’embarquement de troupes du Pacifique pour l’Europe. Un long voyage dont beaucoup ne reviendront pas.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

POSTER MDI en fil rouge de l’été- Quand NAPOLÉON-LE-PETIT paradait dans les rues de PARIS !

Un autre tableau MDI, support aux séances d’Histoire dans les classes élémentaires, après-guerre. Le titre n’était pas tout à fait celui-là mais plutôt: Napoléon III dans les rues de Paris.

DSCN3890 La scène est assez banale et ne correspond pas vraiment à un événement historique. Par contre, en classe, on pouvait parler des tenues des passants, de l’ouvrier parisien aux dames de la bourgeoisie impériales. On peut aussi parler des transports en commun de la capitale, la diligence à impériale, et des monuments (un arc-de-triomphe) et pourquoi pas des grands travaux réalisés par le baron Hausmann pour éviter les mouvements insurrectionnels.

A suivre

Poster un commentaire

Classé dans Affiche

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 25 août 1936

Le seul Miroir des Sports pour le kiosque de ce mardi 26 août 1936. Le Tour n’est plus qu’un souvenir, les Jeux se sont achevés il y a peu, c’est un peu la saison creuse au niveau sportif avant la reprise des sports d’équipe pour la rentrée en septembre.

DSCN5491

L’hebdomadaire sportif met à la une un nageur, Jean Taris, qui vient de remporter une épreuve de natation de longue distance conjointement organisée par le titre et le Petit Parisien (Le Miroir des Sports et Le Petit Parisien appartiennent au même groupe de presse). Il s’agit donc de la Traversée de Paris à la Nage, dans la Seine, du pont National jusqu’au viaduc d’Auteuil aujourd’hui remplacé par le pont du Garigliano. La course faisait 11, 600 kilomètres et le départ depuis une péniche barrant la Seine était impressionnant.

DSCN5500

386 concurrents avaient pris le départ et le vainqueur avait bouclé la course en 1 heure 20 minutes et 58 secondes.

Une bonne partie de la revue rend hommage aux lauréats français de Berlin, reçus comme de nos jours, par le Ministre des Sports et Loisirs dont le nom est de nos jours plus connu que celui des sportifs qu’il accueille: Léo Lagrange.

DSCN5494

Léo Lagrange était très attaché au sport populaire, au sport de masse. Une association d’éducation populaire prendra son nom en 1950: la Fédération Léo-Lagrange. Léo Lagrange est mort le 9 juin 1940 dans l’Aisne, lors de l’attaque allemande alors qu’il avait volontairement rejoint le commandement militaire en 1939.

Les cyclistes ont été honorés au camp d’entraînement du Vélo-Club de Levallois à La Celle-Saint-Cloud.

DSCN5493

Louis Hostin et Emile Poilé sont faits Hommes du jour par le journal.

DSCN5492

On retrouve les 2 boxeurs lors de leur ultime combat olympique:

Roger Michalot…

DSCN5495

attendant le verdict des juges…

DSCN5496

puis sur la plus haute marche du podium, devant l’adversaire qu’il a vaincu, l’Allemand Vogt.

Jean Despaeaux…

DSCN5497

anxieux…

DSCN5498

puis libéré !

Une dernière vue « olympique » avec le bain de foule de ces 2 champions à leur retour…

DSCN5499

à la gare du Nord.

Une dernière image intéressante de la revue.

DSCN5501

Une photo du match de basket-ball France-Japon (34-43) se jouant en extérieur, les gymnases n’ayant pas encore fait leur apparition dans les réalisations municipales, sur… la terre battue de Roland-Garros !

Poster un commentaire

Classé dans Revues