Archives de Tag: Papiers Officiels

Une CARTE D’IDENTITÉ originale car double !!!

Ce n’est pas un document très ancien. Il a été délivré à un habitant de Montoison dans le Drôme en 1967. C’est en fait une double carte d’identité avec 2 feuillets.

dsc00935

La première feuille ressemble à une carte d’identité normale avec toutes les rubriques dont certaines n’ont pas été remplies. Elle a été délivrée par la mairie de Montoison, commune drômoise au centre du département, un peu au nord de la rivière Drôme dans la fin de son cours.

A noter que l’on n’a pas demandé au bénéficiaire de la carte de se décoiffer. Il a pu conserver son képi de sapeur pompier sur la tête.
Car le second volet de la carte concerne son statut de pompier.

dsc00937

Il s’agit de la carte d’identité de sapeur pompier. Comme pour l’autre feuillet, pas mal de rubrique n’ont été renseignées.

Quelle était donc le champ de validité de cette double carte d’identité ? Avait-elle une valeur légale ou simplement une valeur symbolique ? En tout état de cause, elle ne semble gère avoir servi car elle était parfaitement conservée.

1 commentaire

Classé dans Vieux papiers

Un carnet de la SOCIÉTÉ d’ENTRAIDE des MEMBRES de la LÉGION D’HONNEUR

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La Légion d’Honneur, cette distinction suprême de la République, créée en 1802 par Napoleon Bonaparte.

Un petit carnet de la taille d’une ancienne carte d’identité, quand elle avait 4 pages.

Il ne s’agit pas de la Légion d’Honneur proprement dite mais de la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur. Une amicale des médaillés.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un petit carnet d’un ancien militaire de la Loire, âgé de 72 ans en 1962, date de l’obtention de ce carnet qui nous apprend que son possesseur était Officier de la Légion d’Honneur.

Avec un tampon appliqué avec soin où la médaille est reproduite au centre:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Médaille à nouveau reproduite en quatrième de couverture:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un bien joli carnet !

Un reçu accompagnant ce carnet nous apprend que la cotisation annuelle de la Société s’élevait à cinq nouveaux francs.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

Le PERMIS DE CONDUIRE de GABRIEL GUÉRIN obtenu en 1936.

Un vieux papier familial qui a pas mal vêcu: le Permis de Conduire de mon grand-père Gabriel Guérin.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il a été délivré le 27 janvier 1936 par le Préfet du Vaucluse alors que Gabriel allait avoir 35 ans. Ce permis ouvrait le droit de conduire uniquement des automobiles à son possesseur. En haut, en dessous du titre est mentionné le fait qu’il n’est pas valable pour conduire des voitures affectées à des transports en commun, des véhicules pesant en charge plus de 3 000 kg et des motocycles à 2 roues. Sauf mention spéciale au dos. Et en effet, au recto de ce permis comporte une seconde mention indique…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

que Gabriel était titulaire du permis pour conduire des motocycles à 2 roues depuis ses 30 ans, le 18 juin 1931. Ce qui explique cette photo…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

prise par son frère Séraphin (dont on « reconnaît » l’ombre en bas à droite) sur un chemin de Caderousse à cette époque-là. Une malencontreuse gamelle familiale (Gabriel, Philine et Adrien mon père) du côté de la colline du Lampourdier au départ d’une virée dominicale mit fin aux voyages en motocyclette et à l’utilité de ce premier permis. Cela incita certainement mon grand-père à obtenir le permis voiture, moyen de transport considéré comme plus sûr par la famille, ce qui reste à être démontré.

Ce permis lui permit en tout cas de conduire la voiture d’un gradé pendant son rappel sous les drapeaux en 1939 puis à transporter un groupe de militaires. On en reparlera.

Voici la voiture familiale que j’ai pu connaître dans les années 50…

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

une Rosengart LR4N2 datant d’avant-guerre garée ici devant l'(ancien) bureau de poste d’Espeluche où mon père avait été muté. Jolie voiture, datant un peu en 1952 !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

1 commentaire

Classé dans Généalogie, Vieux papiers

Un LAISSEZ-PASSER de février 1941 en Zone Occupée

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Certificat d’approbation nous indique un traducteur en ligne… Il s’agit d’une Autorisation de circulation pour un artisan boulanger de Louviers dans l’Eure, au nord d’Evreux.

Nous sommes en

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et cet artisan a reçu l’autorisation de se déplacer en camionnette jusqu’au 31 mars, pour se rendre dans le bourg voisin d’Acquigny où devait se trouver la minoterie qui devait l’approvisionner en matières premières (farines).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ce document avait reçu le double visa des autorités civiles de la Préfecture de l’Eure et des autorités militaires d’Occupation.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un laissez-passer qui ne porte pas ce nom.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

MAI-JUIN 1940: la DÉBÂCLE, des DESTRUCTIONS, la FUITE… et le RETOUR (2/2 des papiers officiels)

Les lettres ont raconté quelques conséquences de la Guerre Eclair sur des civils sous les bombardements. Voici quelques autres papiers officiels qui racontent la même histoire.

Le boulanger du village ayant pu reprendre son activité pour nourrir la population, le Maire va faire toutes les démarches pour rapatrier son épouse, indispensable à la bonne marche du commerce et au ravitaillement des concitoyens. Les réfugiés de Domps vont donc obtenir au milieu de l’été, le 15 août 1940, ce…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

en français et en allemand. Comme il est écrit, les Autorités françaises certifient que les personnes désignées rentrent à leur lieu de rapatriement et prient les Autorités allemandes de leur accorder aide et protection. 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais pour rentrer, il faut de l’essence forcément rationnée en cette période de crise aigüe et, au dos du Certificat de Rapatriement, est imprimée une Allocation d’Essence de 65 litres pour rentrer chez eux.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ainsi, ils ont pris 20 litres au départ d’Eymoutiers le 16 août et le lendemain, 20 autres litres à Bellac semble-t-il et ne se servirent pas des 25 derniers litres alloués puisque le bon figure encore sur le document. La Citroën 11cv rendit-elle l’âme alors ?

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Troisième pièce indispensable pour ce retour en pays troublé, le Laissez-Passer indispensable pour éviter des ennuis ou des attentes interminables à des points de contrôle allemands.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Avec une partie française bien remplie et une partie allemande presque vierge.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’itinéraire idéal est mentionné de Domps à Louviers: Limoges- Bellac- Le Blanc- Blois- Chartres- Dreux… Encore faut-il qu’il n’y ait pas trop de ponts détruits !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La localisation officielle de ces réfugiés est Habitant au sud du cours de la Seine et de la Marne. On ne parle pas de ligne de démarcation.

Le retour à Louviers eut donc lieu pour cette famille 3 mois après le départ en catastrophe en mai 1940. Mais comme l’avait dit le père, la maison au coeur de la ville avait été rasée par les bombes. D’où cette carte de Sinistrés

SAMSUNG CAMERA PICTURES

qui leur fut accordée le 26 décembre 1945 soit 5 ans 1/2 plus tard, longtemps après la fin de la guerre. On y apprend que la famille réside maintenant en pays de Caux (Saint-Jouin-sur-mer) et le sinistre de juin 1940 fut total.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La carte de sinistré complète (les 2 volets remplis).

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

En 1905, la LOI de SÉPARATION de l’ÉGLISE et de l’ÉTAT… et les conséquences dans un gros village de la DRÔME.

Le 09 décembre 1905 était votée la Loi de Séparation de l’Eglise et de l’Etat. La Gauche laïque conduite d’Aristide Briand et Georges Clémenceau, échaudée par le violent antisémitisme développé lors de l’Affaire Dreyfus, remettait en cause le Concordat de 1801 signé entre Bonaparte et le Pape et renvoyait le religieux (et principalement la religion catholique dominante) dans la sphère privée dont il n’aurait jamais dû sortir.

Un vieux document trouvé à Aubenas mi-septembre raconte la conséquence inattendue de cette loi dans un bourg du Diois: Saint-Nazaire-le-Désert.

Un document fait de 2 vieux papiers: une lettre accompagnée d’un arrêté municipal.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La lettre du Maire de Saint-Nazaire au curé du village en date du 18 mars 1906.

Juste avant Pâques,  le Maire a décidé de prendre un arrêté pour assurer l’ordre public et éviter des troubles et il le fait savoir au curé qui devra s’y référer…

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Bien sûr, à cette lettre est joint l’arrêté en question:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pris le 22 décembre 1905 (11 jours après la promulgation de la loi de Séparation de l’Eglise et de l’Etat… ce maire Aubert ne devait pas être particulièrement bigot- peut-être était-il protestant?), approuvé par le Préfet de la Drôme le 29 décembre (le Préfet était particulièrement réactif), l’arrêté interdit toutes les processions religieuses dans les rues du village! Conformément à ce que disait la loi du 9 décembre, le curé devait déclarer toutes les manifestations organisées dans le domaine public, donc à ce titre, la procession du Vendredi-Saint. Ce en quoi,  le maire lui faisait en quelque sorte savoir qu’il y avait suffisamment de place dans l’église pour qu’elle s’y déroule.

Il n’y eut donc certainement pas de procession au bord de la Roanne, le vendredi 13 avril 1906… certainement pas le 29 mars 1907 mais les catholiques reprirent leur traditionnel calvaire le 17 avril 1908, car une nouvelle loi votée le 28 mars 1907 amenda en l’adoucissant la loi de 1905 et les manifestations religieuses dans le domaine public furent autorisées à nouveau sans autorisation préalable, pour peu qu’il s’agisse de traditions locales ou d’habitude (un peu comme, dans un autre domaine, les corridas de nos jours). Il faut dire que la loi de 1905 obligeait, par exemple, de déclarer toutes les processions des enterrements!

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Par la suite, dans les décennies à venir, la Droite essaiera de refaire entrer par la fenêtre ce que la Loi de 1905 avait mis à la porte.

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

AVIGNON: Une carte de membre de la PROVENCA ESPERANTISTA FEDERACIO

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Une carte originale, carte de membre SAMSUNG CAMERA PICTURES de la Fédération Espérantiste Provençale, du groupe d’Avignon qui a été remise à son porteur en 1912.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On était alors au tout début du développement de cette langue inventée par un jeune polonais en 1887, dans l’esprit d’une grande fraternité mondiale par dessus les nations et les nationalismes. L’espéranto se veut alors être une langue universelle qui prend sa source dans un peu toutes les langues, surtout les langues indo-européennes. Bien accueillie au début, son développement fut assez rapide mais vite freiné par les deux guerres mondiales et la montée des fascismes. Après 1945, l’anglais commença, dans la foulée de la victoire américaine, de devenir la langue universelle du commerce mondial. Actuellement, on compte de 2 à 10 millions d’espérantistes (ou de personnes s’y étant intéressés à un moment de leur vie) dans le monde.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers