Archives de Tag: catastrophe

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 18 février 1917

dsc01349

(JOUR 930 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Une page importante sur les Etats-Unis au début de ce n° du 18 février 1917 du Miroir. C’est normal car la marche vers la guerre de cette grande puissance qui deviendra mondiale suite à ce conflit est enclenchée. A la tribune du Congrès, le président Wilson annonce la rupture entre les USA et l’Allemagne. Ce n’est pas une déclaration de guerre mais c’est le premier pas vers celle-ci qui aura lieu le 6 avril 1917.
Cette scène se passe le 3 février 1917 et le Congrès accueille favorablement la déclaration du Président Wilson. La guerre à outrance des sous-marins allemands contre tous les navires de commerce quelque soit leur pavillon choque l’Amérique éprise de cette liberté des mers. Des sabotages d’agents allemands, un télégramme  de l’Allemagne au Mexique l’encourageant à attaquer leur voisin pour reconquérir le Texas et les difficultés des principaux emprunteurs de capitaux américains poussèrent les Etats-Unis à entrer en guerre aux côtés de l’Entente, surtout quand la Russie en sera sortie !

On nous présente donc la puissance de la flotte US…

dsc01351

…naviguant sur l’Hudson ou…

dsc01352

…passant sous le pont de Broocklyn (ici le super cuirassé « Arizona », fleuron de l’US Navy).

Toujours aux Etats-Unis, l’explosion d’une poudrerie de Haskell dans le New Jersey le 13 janvier 1917 , dont on ne connaît l’origine….

dsc01350

renforce le sentiment anti-allemand aux States.

Le froid et la terrible météo de cet hiver 1917 sont bien présents dans ce numéro du 18 février.

dsc01353

Pour le manger, on fend le pain, complètement gelé, à la scie !

dsc01357

Dans cette tranchée russe, en France, on essaie d’enlever l’eau mais on constate que l’on ne doit pas élever grand chose puisque les hommes marchent sur de la glace.

dsc01354

A Monastir, sur le front d’Orient, ce sont de véritables marécages qui entourent la ville…

dsc01355

situation totalement semblable à Verdun !

Par opposition, au Niger, c’est une température caniculaire qui règne pour y célébrer la « victoire de Verdun du 15 décembre » (la fin de la bataille de Verdun qui a abouti à un retour aux positions d’avant le 23 février 1916).

dsc01359

Autres vues du corps expéditionnaire russe en France avec ces images religieuses…

dsc01356

où le Pope s’apprête à célébrer la fête de la bénédiction des eaux ! Et il en est beaucoup tombé !!!

Une dernière image montrant les femmes dans des usines militaires au Canada…

dsc01358

Ceci n’est nullement exagérée car l’implication du bataillon canadien en Europe de 1915 à 1919 fut très important ! Le Canada, dominion autonome de l’Empire Britannique, se retrouva automatiquement en guerre le 3 août 1914 en même temps que le Royaume Uni déclara la guerre. Il décida de largement s’engager dans le conflit ! Petit pays de 8 millions d’habitants, pas moins de 619 000 hommes se retrouvèrent à un moment ou un autre dans l’armée. On évalue à 7% la part de la population sous les drapeaux en permanence. Il n’est donc pas illogique que les femmes se soient retrouvées dans les usines d’armement pour combler l’absence des hommes.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de 36: LE MONDE ILLUSTRÉ du 5 décembre 1936

Un seul magazine ce jour avec Le Monde Illustré de ce 5 décembre 1936.

img_0126

A la une de ce numéro, une vue d’archives du Crystal Palace de Londres. Ce musée vient d’être complètement détruit dans la nuit du 30 novembre 1936, à l’exception des 2 tours posées à l’extrémité du bâtiment. Elles le seront lors du Blitz, par les Britanniques eux-mêmes, étant soupçonnées de servir les aviateurs allemands pour se diriger vers le coeur de Londres, plus au nord. Le palais de cristal avait été créé pour the Great Exhibition de 1851 dans Hyde Park puis déplacé vers le sud de la cité, dans un quartier qui porte toujours le nom de cette construction futuriste.

img_0127

Comme bien des fois avec les revues de l’époque, aucun article sur cette catastrophe en intérieur de celle-ci.

Beaucoup de relations internationales relatées dans ce numéro du Monde Illustré. Tout d’abord, Hitler continue à avancer ces pions dans le grand jeu d’échecs mondial qui se déroule dans cette seconde guerre mondiale (avec nos connaissances, on le sait maintenant): un pacte germano-japonais met en place les forces de l’Axe.

img_0128

Mais sur l’illustration de cette nouvelle, on y voit le premier ministre belge Van Zeeland congratuler son alter-ego britannique Anthony Eden. Une autre alliance.

img_0129

Le président américain renouvelé brillamment il y a quelques jours, vogue vers Buenos-Aires (Ayres dans le texte) pour une Conférence Panaméricaine à bord du croiseur « Indianapolis ».

img_0130

De son côté Staline prend la parole au 8ème Congrès extraordinaire des Soviets pour imposer une nouvelle constitution à l’URSS, sous le portrait de Lenine.

Dans Madrid assiégée par les forces fascistes, une pluie de bombes s’abat sur tous les quartiers de la capitale de la République.

img_0131

Ainsi comme on le voit ci-dessous, la Puerta del Sol, jadis lieu de promenade de la bourgeoisie madrilène n’est plus qu’un amas de ruines.

img_0132

Autre lieu, autre manifestation de l’extension des théories nazies. A Athènes en Grèce, le nouveau dictateur pro-nazi le général Métaxas fait rapatrier les cendres du roi Constantin et de la reine Sophie, profondément pro-germaniques et qui avaient dû quitter leur pays au moment de la déclaration de guerre de la Grèce contre l’Allemagne, lors de la Grande Guerre.

img_0134

La pieuvre s’agrandit.

En Allemagne justement où l’on parle de Carl Von Ossietzky.

img_0133

Ce démocrate pacifiste poursuivit, torturé puis enfermé dans un camp de concentration par les Nazis vient de se voir décerner le Prix Nobel de la Paix à Stockholm. Il n’ira jamais le chercher (Hitler interdira d’ailleurs que quiconque Allemand puisse le mériter) et mourra de tuberculose 2 ans plus tard, peut-être contaminé par ses geôliers à un moment de sa captivité (non prouvé).

Passons à du plus léger après cette actualité lourde et ses gros nuages noirs qui s’amoncellent au dessus des démocraties sans que celles-ci s’en offusquent.

img_0135

L’invention d’un gyroplane construit par Louis Bréguet. Il espère faire dans un an, un aller jusqu’à New York en 10 heures, sur cet engin semblant si fragile !

img_0136

Des éléphants acrobates dans un parc zoologique non cité…

img_0137

La sortie du nouveau film de Marcel Pagnol, « César »…

img_0138

avec Raimu, Pierre Fresnay et Orane Demazis. Toute une époque !

Pour finir, le rébus de la semaine…

img_0139

toujours aussi difficile et la solution de celui de la semaine précédente !

img_0140

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de 36: LE MONDE ILLUSTRÉ du 21 novembre 1936

dscn9399

Une couverture montrant une photographie d’un événement qui ne sera pas abordé dans le magazine: des bagarres entre grévistes et non-grévistes à Roubaix, arbitrée par les gardes mobiles. Les premiers occupent l’usine en grève, les seconds souhaitent travailler. 80 as plus tard, on pourrait voir la même scène.

La revue est parue un peu trop tard pour s’étaler plus longuement que dans l’éditorial sur le suicide de Roger Salengro…

dscn9400

…ministre de l’Intérieur du Front Populaire, atteint par une terrible campagne de dénigrement de l’extrême-droite, on l’a lu dans Gringoire il y a quelques jours.

dscn9401

Une extrême-droite capable de tout quand la gauche est au pouvoir, on peut le vivre depuis 4 ans.

Sous ce titre….

dscn9402

…la bataille de Madris semble avoir commencé. Une carte des lieux pour que les lecteurs puissent comprendre de quoi il s’agit:

dscn9403

Un communiqué de Franco annonce que les troupes franquistes ne sont qu’à 1 800 mètres des portes de Madrid et qu’il vaudrait mieux que la République se rende et lui laisse le pouvoir. En évoquant l’avenir et les responsabilités dont auront à répondre les Républicains devant les générations futures.

dscn9404

On sait ce qu’il est et c’est plutôt Franco qui fut mis jusqu’à sa mort au banc des nations et son régime dénoncé par ses crimes contre l’humanité.

dscn9405

Une vue aérienne de Madrid avec le Palais Royal sans souverain… et un quartier au premier plan semblant gravement endommagé… par les bombardements fascistes.

 Le Monde Illustré nous présente Hitler en gentil gentleman farmer en train de nourrir les chevreaux de sa propriété campagnarde de Berchtesgaden (avec un R oublié dans le titre !)

dscn9408

Les camps de concentration « accueillent » les opposants au régime nazi depuis 3 ans maintenant.

A Moscou, c’est l’immense manifestation sur la Place Rouge…

dscn9409

des troupes soviétiques pour le 19ème anniversaire de la Révolution d’Octobre que l’on nous présente. Avec la neige et sans le peuple.

La catastrophe de Saint-Chamas.

dscn9406

L’explosion de la poudrerie le 16 novembre dernier a fait 53 morts et des centaines de blessés. Les dégâts sont considérables. Les autorités sont venues s’incliner devant les cercueils des victimes.

dscn9407

Du plus léger pour finir:

dscn9410

Football avec la victoire de Paris face à Budapest.

dscn9411

dscn9412

Aviation avec le XVème Saon de l’Aéronautique du Bourget et des avions aux profils bien futuristes.

dscn9413

La charade du jour, toujours aussi peu évidente !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de 36: Le MONDE ILLUSTRÉ et L’ILLUSTRATION du 17 octobre 1936

Un kiosque bien rempli, vous allez le voir avec LE MONDE ILLUSTRÉ

dscn8624

dont la une est consacrée à l’inauguration d’un monument dédié aux rois Pierre de Serbie et Alexandre de Yougoslavie, avec la vue du défilé des troupe yougoslaves dans Paris…

et L’ILLUSTRATION de ce même 17 octobre 1936.

dscn8632

Une couverture marquée par le drame du Pourquoi pas ? de Charcot mais dans lequel l’immense cataclysme de la guerre civile espagnole est également largement évoqué.

Le drame du Pourquoi Pas?

Une page avec 4 photos dans Le Monde Illustré. 

dscn8626

Il ne reste presque rien du navire de Charcot, ces quelques objets ramenés par la mer. Les cercueils des 23 victimes (auxquelles on se doit d’ajouter quelques 17 disparus) partent pour Paris sous le regard du seul survivant, Eugène Gonidec. Plus tard, ils sont alignés sur le parvis de Notre-Dame.

L’Illustration en fait bien plus dans ce numéro du 17 octobre:

dscn8648

Avec carte et photos, la zone du naufrage et les raisons de cette catastrophe. Plus macabre,…

dscn8635

les corps des victimes rassemblés sur la plage islandaise où la mer les a déposés. Au premier plan , le commandant Charcot.

dscn8633

dscn8634

L’arrivée des cercueils à Saint-Malo…

dscn8636

puis alignés sur le parvis de Notre-Dame de Paris.

Second grand sujet de ces magazines, la guerre civile en Espagne. L’avancée des troupes rebelles est considérable et Madrid est menacée. Des cartes pour matérialiser tout cela:

dscn8627

L’Espagne coupée en deux. A l’ouest, la zone fasciste, à l’est les territoires de la Seconde République Espagnole mais…

dscn8637

des 7 routes menant à Madrid, 5 sont tenues par les rebelles.

dscn8647

La carte en perspective cavalière de la région de Madrid pour mieux suivre le combat final… semble penser le magazine en cet automne 1936.

dscn8638

Franco ne semble pas douter une seconde lui aussi de sa très proche victoire. La délivrance des Cadets de l’Alcazar de Tolède semble lui donner ponctuellement raison. Une ville en ruines…

dscn8641

dscn8644

livrée à la vendetta des Maures de Franco… mais cela, on ne le dit pas ! Par contre, les rues sont jonchées de morts…

dscn8642

dscn8643

Cadavres qu’il faut ramasser malgré les odeurs horribles qui en émanent.

dscn8645

dscn8646

Des paysans toléras sont heureux nous dit l’article par l’arrivée des « libérateurs  » fascistes.

dscn8639

Heureux certainement de voir les terres que leur a donné le Front Populaire lors de la réforme agraire, être rendues aux grands propriétaires terriens pour lesquels ils vont à nouveau devoir travailler et qui vont les humilier complètement pour les 40 ans qui viennent !

Par contre, le journal s’offusque de l’exploitation militante des enfants de Madrid, embrigadés par le Front Populaire.

dscn8630

Plus sérieux, Le Monde Illustré rend hommage à la journaliste française Renée Lafond, tuée dans le camp rebelle près de Burgos.

dscn8629

Comme à chaque fois que cela arrive dans le camp fasciste, on ne sait rien de plus sur sa disparition. Elle était une amoureuse de l’Espagne et était la traductrice attitrée des oeuvres de Blasco Ibanez.

Pour finir, deux informations plus légères:

dscn8628

L’ouverture d’une ligne Paris-Londres pour les trains de marchandises, bien avant l’Eurostar. On embarquait alors les wagons sur les ferries.

dscn8631

L’aviatrice britannique Miss Joan Batten vient de battre le record Nouvelle-Zélande-Angleterre en raid aérien, en un peu moins de 6 jours.

Le rébus de la semaine du Monde Illustré du 17 octobre 1936.

dscn8890

Attention, ce n’est pas un jeu d’enfant !!!

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: L’ILLUSTRATION du 26 septembre 1936

Deux revues hebdomadaires du samedi.

DSCN5827

Le Monde Illustré qui fait sa une de la visite du Négus Haïlé Selassie, empereur d’Ethiopie à la S.D.N. à Genève. un empereur sans empire car occupé par l’Italie Fasciste depuis le 5 mai dernier. Une S.D.N. totalement désarmée face à cette agression colonialiste.

DSCN5832

Par contre L’illustration fait sa une intérieure de la disparition récente du Pourquoi pas ? et son équipage dont le professeur Charcot, au large de l’Islande.

Un drame qui ouvre cette revue, avant la situation en Espagne et qui fait 2 pages avec 4 photos dans Le Monde Illustré, bien avant la guerre civile en Espagne.

DSCN5829

DSCN5830

On y voit Charcot captivant la jeunesse par la narration de ses explorations, à Paris, le Pourquoi Pas? ancré dans la baie de Scoresby-Sund, sur la côte est du Groenland lors d’une expédition polaire, le même navire dans une grosse mer sur les côtes d’Islande, un peu comme le jour de la catastrophe et le navire prisonnier des glaces lors d’un hivernage polaire. Rappelons que cette disparition se passa le 16 septembre 1936 et ne fit qu’un seul survivant.

Dans L »illustration, on nous indique, carte à l’appui…

DSCN5833

le lieu exact du naufrage. Le corps du professeur Charcot fut rendu par la mer et inhumé au cimetière Montparnasse.

Peu d’image de la guerre d’Espagne dans Le Monde Illustré sinon cette vue du pont d’Orio non loin de Bilbao, pont détruit par les forces républicaines pour freiner l’avance des fascistes…

DSCN5828

et un article s’interrogeant sur le devenir des oeuvres du Greco dans la cité de Tolède particulièrement martyrisée par les combats autour de l’ Alcazar.

DSCN5831

Il semblerait que ces oeuvres aient été épargnées par la guerre.

Deux articles dans L’Illustration sur la guerre civile, l’un explicatif, l’autre narratif.

Explicatif sur l’une des composantes des mouvements soutenant la rébellion: les Carlistes. Un mouvement qui ne date pas du 17 juillet 1936 puisque cette vue représente Don Carlos, au milieu de son état-major lors de la deuxième guerre carliste en 1872.

DSCN5834

Un mouvement soutenant le roi dont on comprend mieux les rapports familiaux avec ce tableau généalogique:

DSCN5835

A priori, ce devrait être Alfonso Carlos né en 1849 et pas très jeune en 1936 !

Des combattants carlistes qui portent le béret rouge traditionnel et dont on voit ci-dessous, 2 combattants…

DSCN5836

le plus âgé (82 ans) et le plus jeune (15 ans).

Narratif avec la situation en Espagne et particulièrement dans le nord où se joue une partie de l’avenir de l’Espagne.
Une carte pour commencer:

DSCN5839

Celle des lieux sans qu’un front puisse être tracé tant les positions des 2 camps sont peu claires. Une chose est sûre, la chute de San Sebastian qui coupe les Républicains de l’aide venant de France et une conséquence, l’arrivée massive de réfugiés en France, une première retirada.

L’entrée des vainqueurs nationalistes à San Sebastian:

DSCN5837

DSCN5838

acclamé par une foule qui a bien compris que la mode serait au salut avec le bras tendu.

Les réfugiés arrivent par la mer à Hendaye….

DSCN5840

réfugiés observant le côte espagnole,

DSCN5841

à Saint-Jean-de-Luz devant la mairie, attendant d’être vaccinés,

DSCN5842

devant l’école d’Hendaye où sont servis les repas,

DSCN5843

sur la plage où les enfants jouent,

DSCN5843

DSCN5845

dans les bateaux dans la baie de Chongondy à Hendaye où les bateaux de pêche sont transformés en logis.

L’Illustration consacre aussi de nombreuses pages à la situation en Palestine où les occupants britanniques doivent essayer de séparer colons juifs et autochtones arabes ou chrétiens.

Plusieurs vues d’une situation de guerre larvée…

DSCN5846

DSCN5847

DSCN5848

DSCN5849

DSCN5850

qui perdure de nos jours !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 9 juillet 1936

Un kiosque avec 2 titres:

DSCN4464

Le Miroir des Sports qui va revenir sur la première étape Paris-Lille et les pluies diluviennes.

DSCN4476

L’Intransigeant, quotidien qui lui va parler de l’étape 2: Lille-Charleroi.

Même si L’Intransigeant d’hier n’en a pas parlé pour le Tour de France, il en est tombé de l’eau sur les dos des coureurs du Tour lors de cette première étape, lorsque les hommes se rapprochèrent de Lille et du terme de la course.
C’est à Carvin, dans le bassin minier, que les cieux furent tant généreux que cela donna cette magnifique image illustrant si bien la légende des Forçats de la Route:

DSCN4465

D’autres vues sur le même sujet où les véhicules faillirent être noyés autant que les hommes.

DSCN4471 DSCN4480 DSCN4475

Quelle douche, mes aïeuls !

Pourtant tout le début de l’étape s’était bien passé, sous un ciel couvert, certes comme en attestent les passages à…

DSCN4466

DSCN4467

Beauvais et…

DSCN4468

à Breteuil.

A Lille pour l’arrivée, la pluie avait cessé mais la chaussée était bien mouillée pour célébrer la victoire du Suisse Egli.

DSCN4474

Un orage dantesque qui fit quelques dégâts comme en atteste cette vue de destructions…

DSCN4479

qui durent raviver quelques souvenirs anciens, vieux d’une vingtaine d’années aux locaux, quand c’étaient les obus allemands ou français qui labouraient les terrains et détruisaient les habitations.

Tout cela pour dire que Le Miroir des Sports n’aborde pas du tout la seconde étape, faute de temps pour imprimer les textes, ce que L’Intransigeant quotidien fait parfaitement, sans image…

DSCN4478

ou presque…

DSCN4477

Seconde étape du Tour 36: Lille-Charleroi; 192 kilomètres, arrivée en Belgique où le local Wierinckx l’avait emporté et où le Français Archimbaud avait ravi le maillot jaune à Egli.

Que retenir de plus de cette revue de presse du 9 juillet ?

DSCN4476

En Ethiopie, le Duce essaie de se créer un empire colonial pour ne pas être en reste et faire de l’Italie fasciste, une grande puissance. Les Italiens ont vraiment du mal face aux soldats d’Haïlé Sélassié, avec la mort de ces aviateurs italiens massacrés par les Ethiopiens.

Poster un commentaire

Classé dans Journaux, Revues, Sport

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 8 juillet 1936

DSCN4459

Le seul quotidien L’Intransigeant dans le kiosque de ce 8 juillet 1936. Le Tour vient de partir de Paris en direction de Lille.  Une première étape de 258 kilomètres. Un joli Paris-Roubaix au mois de juillet.
Pelos qui officie autant dans le quotidien que dans le supplément sportif de ce journal a croqué le départ de la Grande Boucle:

DSCN4463

On reconnait à gauche Henri Desgranges et à droite Jacques Goddet.

DSCN4461

On peut lire en première page le film de l’étape, remportée par le routier suisse Egli.

En page intérieure, une grande photo aérienne du passage du peloton, à la sortie de Paris, sur le pont de Pontoise:

DSCN4462

La course est partie !

On peut lire qu’en Alsace se sont déroulés de très violents orages dévastateurs.

DSCN4460

En Haute-Alsace, une voie ferrée a été emportée.

Cet épisode orageux va se poursuivre demain, comme on le verra.

Poster un commentaire

Classé dans Journaux, Sport