Archives de Tag: Tolède

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de 36: Le MONDE ILLUSTRÉ du 24 octobre 1936

Un seul magazine pour ce 24 octobre 1936: LE MONDE ILLUSTRÉ.

dscn8649

A la une, le rapprochement austro-allemand sous l’entremise des sbires de Mussolini, Ciano et Guido Zernatto qui s’adresse ici au Parlement autrichien. La marche vers l’Anschluss est engagée.

dscn8650

Ici, Ciano rencontrant Von Neurath, un ministre (de plus en plus) fantôme des Affaires Etrangères d’Hitler.

L’article à l’intérieur est illustré par 3 vues montrant la nazification de la société autrichienne avec des manifestations qui ressemblent à ce qui se passe en Allemagne.

dscn8651

dscn8652

dscn8653

De son côté, Paris, tout en faisant semblant de ne pas y croire, se prépare à la guerre avec cette double page dans laquelle on écrit une attaque fictive sur la capitale.

dscn8654

Des vues de l’extinction des feux depuis le second palier de la Tour Eiffel, le travail macabre (fictif bien entendu) des pompiers s’occupant des blessés et gazés, les abris souterrains du Métro devenus des hôpitaux annexes.

Pour terminer, un rébus de la page des jeux.

dscn8656

Vous trouverez la solution dans le n° du 31 octobre ! Compliqué !

Solution du rébus du Monde Illustré du 17 octobre 1936:

dscn8890

Les institutions humaines ne comportent pas de justice absolue… Et bée !!!

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de 36: Le MONDE ILLUSTRÉ et L’ILLUSTRATION du 17 octobre 1936

Un kiosque bien rempli, vous allez le voir avec LE MONDE ILLUSTRÉ

dscn8624

dont la une est consacrée à l’inauguration d’un monument dédié aux rois Pierre de Serbie et Alexandre de Yougoslavie, avec la vue du défilé des troupe yougoslaves dans Paris…

et L’ILLUSTRATION de ce même 17 octobre 1936.

dscn8632

Une couverture marquée par le drame du Pourquoi pas ? de Charcot mais dans lequel l’immense cataclysme de la guerre civile espagnole est également largement évoqué.

Le drame du Pourquoi Pas?

Une page avec 4 photos dans Le Monde Illustré. 

dscn8626

Il ne reste presque rien du navire de Charcot, ces quelques objets ramenés par la mer. Les cercueils des 23 victimes (auxquelles on se doit d’ajouter quelques 17 disparus) partent pour Paris sous le regard du seul survivant, Eugène Gonidec. Plus tard, ils sont alignés sur le parvis de Notre-Dame.

L’Illustration en fait bien plus dans ce numéro du 17 octobre:

dscn8648

Avec carte et photos, la zone du naufrage et les raisons de cette catastrophe. Plus macabre,…

dscn8635

les corps des victimes rassemblés sur la plage islandaise où la mer les a déposés. Au premier plan , le commandant Charcot.

dscn8633

dscn8634

L’arrivée des cercueils à Saint-Malo…

dscn8636

puis alignés sur le parvis de Notre-Dame de Paris.

Second grand sujet de ces magazines, la guerre civile en Espagne. L’avancée des troupes rebelles est considérable et Madrid est menacée. Des cartes pour matérialiser tout cela:

dscn8627

L’Espagne coupée en deux. A l’ouest, la zone fasciste, à l’est les territoires de la Seconde République Espagnole mais…

dscn8637

des 7 routes menant à Madrid, 5 sont tenues par les rebelles.

dscn8647

La carte en perspective cavalière de la région de Madrid pour mieux suivre le combat final… semble penser le magazine en cet automne 1936.

dscn8638

Franco ne semble pas douter une seconde lui aussi de sa très proche victoire. La délivrance des Cadets de l’Alcazar de Tolède semble lui donner ponctuellement raison. Une ville en ruines…

dscn8641

dscn8644

livrée à la vendetta des Maures de Franco… mais cela, on ne le dit pas ! Par contre, les rues sont jonchées de morts…

dscn8642

dscn8643

Cadavres qu’il faut ramasser malgré les odeurs horribles qui en émanent.

dscn8645

dscn8646

Des paysans toléras sont heureux nous dit l’article par l’arrivée des « libérateurs  » fascistes.

dscn8639

Heureux certainement de voir les terres que leur a donné le Front Populaire lors de la réforme agraire, être rendues aux grands propriétaires terriens pour lesquels ils vont à nouveau devoir travailler et qui vont les humilier complètement pour les 40 ans qui viennent !

Par contre, le journal s’offusque de l’exploitation militante des enfants de Madrid, embrigadés par le Front Populaire.

dscn8630

Plus sérieux, Le Monde Illustré rend hommage à la journaliste française Renée Lafond, tuée dans le camp rebelle près de Burgos.

dscn8629

Comme à chaque fois que cela arrive dans le camp fasciste, on ne sait rien de plus sur sa disparition. Elle était une amoureuse de l’Espagne et était la traductrice attitrée des oeuvres de Blasco Ibanez.

Pour finir, deux informations plus légères:

dscn8628

L’ouverture d’une ligne Paris-Londres pour les trains de marchandises, bien avant l’Eurostar. On embarquait alors les wagons sur les ferries.

dscn8631

L’aviatrice britannique Miss Joan Batten vient de battre le record Nouvelle-Zélande-Angleterre en raid aérien, en un peu moins de 6 jours.

Le rébus de la semaine du Monde Illustré du 17 octobre 1936.

dscn8890

Attention, ce n’est pas un jeu d’enfant !!!

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE de 36: LE MONDE ILLUSTRÉ du 10 octobre 1936

Le Monde Illustré du 10 octobre 1936 met à sa une la visite des Prix Nobel français de chimie Frédéric Joliot et Irène Joliot-Curie en URSS à l’invitation de l’Institut physico-chimique soviétique.

DSCN6175

C’est à cette époque qu’Irène Joliot-Curie démissionna de son poste de secrétaire d’état aux recherches scientifiques du gouvernement de Front Populaire de Léon Blum pour prendre de hautes fonctions à la Faculté de Sciences de Paris. Elle fut remplacée par Jean Perrin, le créateur du C.N.R.S., projet qu’Irène Joliot-Curie avait déjà mis sur les rails.

DSCN6186

Mais c’est à l’Espagne que Le Monde Illustré consacre un long article sous le titre de:

DSCN6177

C’est sur Tolède que le journal s’appesantit pour décrire la guerre civile espagnole. Tolède que les troupes rebelles sont parvenues à prendre en libérant ainsi les hommes qui subissaient un siège dans l’Alcazar, les fameux Cadets, en nombre réduit à 4 en fait, car c’étaient les vacances scolaires quand commença la rébellion.

Une Tolède qui avait changé de visage entre la ville d’avant la guerre, la carte postale qu’on a vu de multiples fois depuis deux mois…

DSCN6178

et celle des combats, brûlant pendant et après les combats.

DSCN6180

Une ville prise par les forces de Franco, les Maures en particulier, incorporés de force dans l’armée espagnole et qui se virent récompensés de leur succès militaire de la pire des manières. Voici ce qu’écrit le magazine.

Mais Tolède n’a pas souffert que dans son Alcazar. En outre des nombreuses maisons que les canons rebelles ont saccagé, sa cathédrale, la plus grande cathédrale gothique de l’Europe, a été odieusement pillée. Le fait est doublement à déplorer, car en plus de l’église, la cathédrale était un véritable musée. On a dit de la Primatiale de Tolède, ce joyau de la ville, qu’elle était « l’endroit le mieux meublé du monde ». Elle ne l’est plus. Les troupes marocaines au service du général Franco ont tout pillé. On leur avait promis le sac de la ville si elles réussissaient à la prendre…. ! Peu de livres sur ce fait d’armes qui paraîtront chez les éditeurs conservateurs et catholiques du monde entier  ne parleront de ces faits !

DSCN6181

Les soldats marocains du général Franco parcourent joyeusement les rues de Tolède, en saluant de la main levée.

DSCN6182L’un des soldats du corps indigène qui entrèrent les premiers à Tolède.

DSCN6183

Le général Franco adresse de vibrantes félicitations aux libérés de l’Alcazar.

Avec cette image qui va devenir célèbre de Franco et Mescardo, le défenseur de l’Alcazar, parcourant les ruines de Tolède:

DSCN6184

Des généraux félons qui se voient déjà investir Madrid et prendre le pouvoir très rapidement.

DSCN6176

La marche sur Madrid- Les généraux Cabanillas et Franco.

La réalité allait être bien différente de la fiction que la chute de Tolède avait cru dévoiler.

En France aussi, à Paris, la guerre civile est proche. Alors que la Parti Communiste tenait meeting au Parc des Princes…

DSCN6189

et rassemblait 40 000 personnes, l’extrême-droite contre-manifestait et essayait d’en découdre. C’est le Parti Populaire Français de De La Rocque et Doriot qui ravivait le souvenir des ligues dissoutes après le 6 février 1934.

DSCN6188

Les membres du parti populaire français saluent les troupes chargées de maintenir l’ordre.

40 000 adhérents ou sympathisants communistes d’un côté, 20 000 fascistes de l’autre, 20 000 policiers et militaires mobilisés pour séparer les 2 camps, 1 500 arrestations dont 11 débouchèrent sur des condamnations. Tel est le bilan de ce dimanche revendicatif du 4 octobre 1936 !

Pour terminer, un autre événement parisien vient de commencer…

DSCN6190

les 6 Jours cyclistes au Vel d’Hiv. avec quelques stars de la route décidés à tourner 6 fois 24 heures sur la piste: Magne, Leduc, Archimbaud, Lapébie, Aerts, Buysse, et Sylvère Maes, le vainqueur du dernier Tour de France en juillet dernier.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: LE PETIT PROVENÇAL du 05 octobre 1936

Actualité chargée que celle du dimanche 4 octobre 1936 que va raconter Le Petit Provençal du lundi 5.

DSCN6142

un journal à la couverture salie. Deux nouvelles se partagent la une:

DSCN6144

La guerre civile en Espagne avec un bombardement violent de l’aviation nationaliste sur la ville de Madrid. Une capitale maintenant menacée par le sud depuis la chute de Tolède (comme elle l’était par le nord avec la bataille dans la sierra de Guadarrama). En effet, à Tolède, les troupes maures de Varela ont pu « libérer » les encerclés de l’Alcazar le 28 septembre dernier. D’ailleurs, Franco a envoyé un message de remerciement à l’Allemagne nazie pour l’aide apportée par celle-ci dans cette victoire qui dépasse largement le fait purement militaire:

DSCN6156

Dites en Allemagne que toute l’Espagne remercie le peuple allemand du soutien qu’il donne à notre lutte contre la peste bolchévique.

Aucun télégramme ne m’a fait plus de plaisir que celui du ministre Rudolf Hess, au nom du parti national-socialiste, félicite notre junte de défense nationale d’avoir sauvé les défenseurs de l’Alcazar.

De quelle manière les Nazis ont-ils aidé les Franquistes. Pas seulement par des prières ou des voeux pieux comme le font les démocraties face à la montée des périls ! Malgré cela tout le reste, Franco est resté en place en 1945 ! De leur côté, les défenseurs de la République renforcent les tranchées pour défendre Madrid par le sud:

DSCN6146

La chute de la République étant envisageable, un nouvel prétendant au trône d’Espagne s’est déclaré. Il s’agit du prince Xavier de Bourbon-Parme dont est présenté le portrait:

DSCN6145

Comme si les fascistes allaient laisser à quelqu’un d’autre les fruits de leur victoire ! Surtout que pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce prince fut arrêté et déporté par les Nazis pour faits de résistance !

Second grand titre de ce journal: une manifestation politique au Parc des Princes du parti communiste.

DSCN6143

Un meeting pour faire le point de la situation après la victoire du Front Populaire du 3 mai dernier et envisager l’avenir. Une contre-manifestation du Parti Populaire Français engendra des incidents et des bagarres avec les forces de police s’interposant entre les 2 groupes.

Autres sujets plus légers, à DSCN6148 (puisqu’il s’agit de l’édition Gard du Petit Provençal), la dernière corrida de la saison s’est déroulée dans l’amphithéâtre romain. Une foule considérable avait envahi les gradins…

DSCN6147

et les trois maestros Ortega, Lalandia et Bienvenido furent plus qu’à la hauteur de l’événement. Une corrida commencé par une Marseillaise suivie de l’Hymne de Riego, air officiel de la Seconde République Espagnole. A Nîmes, on a choisi son camp !

DSCN6149

L’actualité sportive avec du football dont on lira les résultats complets dans le Miroir des Sports de la semaine. Mais ce qui intéresse le lectorat du Petit Provençal, ce sont les résultats de l’O.M., vaincu à Rennes 3-1.

DSCN6152

Un but de Miguel en fin de match a sauvé l’honneur d’un O.M. fessé comme le dessinateur humoristique du journal l’a croqué:

DSCN6153

Le Renne(s) a botté le Jaguar. Pourquoi donc le jaguar ? Car le gardien de l’O.M. de l’époque, le brésilien Béera de Vasconcelos, (une star ) était ainsi surnommé.

Mais les grandes photos sportives, un peu à la manière de L’Intransigeant, concernent le match entre la réserve de l’O.M. contre les Reds Boys Luxembourgeois écrasés 7-0 à l’Huveaune, une confrontation amicale.

DSCN6150

DSCN6151

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: L’ILLUSTRATION du 26 septembre 1936

Deux revues hebdomadaires du samedi.

DSCN5827

Le Monde Illustré qui fait sa une de la visite du Négus Haïlé Selassie, empereur d’Ethiopie à la S.D.N. à Genève. un empereur sans empire car occupé par l’Italie Fasciste depuis le 5 mai dernier. Une S.D.N. totalement désarmée face à cette agression colonialiste.

DSCN5832

Par contre L’illustration fait sa une intérieure de la disparition récente du Pourquoi pas ? et son équipage dont le professeur Charcot, au large de l’Islande.

Un drame qui ouvre cette revue, avant la situation en Espagne et qui fait 2 pages avec 4 photos dans Le Monde Illustré, bien avant la guerre civile en Espagne.

DSCN5829

DSCN5830

On y voit Charcot captivant la jeunesse par la narration de ses explorations, à Paris, le Pourquoi Pas? ancré dans la baie de Scoresby-Sund, sur la côte est du Groenland lors d’une expédition polaire, le même navire dans une grosse mer sur les côtes d’Islande, un peu comme le jour de la catastrophe et le navire prisonnier des glaces lors d’un hivernage polaire. Rappelons que cette disparition se passa le 16 septembre 1936 et ne fit qu’un seul survivant.

Dans L »illustration, on nous indique, carte à l’appui…

DSCN5833

le lieu exact du naufrage. Le corps du professeur Charcot fut rendu par la mer et inhumé au cimetière Montparnasse.

Peu d’image de la guerre d’Espagne dans Le Monde Illustré sinon cette vue du pont d’Orio non loin de Bilbao, pont détruit par les forces républicaines pour freiner l’avance des fascistes…

DSCN5828

et un article s’interrogeant sur le devenir des oeuvres du Greco dans la cité de Tolède particulièrement martyrisée par les combats autour de l’ Alcazar.

DSCN5831

Il semblerait que ces oeuvres aient été épargnées par la guerre.

Deux articles dans L’Illustration sur la guerre civile, l’un explicatif, l’autre narratif.

Explicatif sur l’une des composantes des mouvements soutenant la rébellion: les Carlistes. Un mouvement qui ne date pas du 17 juillet 1936 puisque cette vue représente Don Carlos, au milieu de son état-major lors de la deuxième guerre carliste en 1872.

DSCN5834

Un mouvement soutenant le roi dont on comprend mieux les rapports familiaux avec ce tableau généalogique:

DSCN5835

A priori, ce devrait être Alfonso Carlos né en 1849 et pas très jeune en 1936 !

Des combattants carlistes qui portent le béret rouge traditionnel et dont on voit ci-dessous, 2 combattants…

DSCN5836

le plus âgé (82 ans) et le plus jeune (15 ans).

Narratif avec la situation en Espagne et particulièrement dans le nord où se joue une partie de l’avenir de l’Espagne.
Une carte pour commencer:

DSCN5839

Celle des lieux sans qu’un front puisse être tracé tant les positions des 2 camps sont peu claires. Une chose est sûre, la chute de San Sebastian qui coupe les Républicains de l’aide venant de France et une conséquence, l’arrivée massive de réfugiés en France, une première retirada.

L’entrée des vainqueurs nationalistes à San Sebastian:

DSCN5837

DSCN5838

acclamé par une foule qui a bien compris que la mode serait au salut avec le bras tendu.

Les réfugiés arrivent par la mer à Hendaye….

DSCN5840

réfugiés observant le côte espagnole,

DSCN5841

à Saint-Jean-de-Luz devant la mairie, attendant d’être vaccinés,

DSCN5842

devant l’école d’Hendaye où sont servis les repas,

DSCN5843

sur la plage où les enfants jouent,

DSCN5843

DSCN5845

dans les bateaux dans la baie de Chongondy à Hendaye où les bateaux de pêche sont transformés en logis.

L’Illustration consacre aussi de nombreuses pages à la situation en Palestine où les occupants britanniques doivent essayer de séparer colons juifs et autochtones arabes ou chrétiens.

Plusieurs vues d’une situation de guerre larvée…

DSCN5846

DSCN5847

DSCN5848

DSCN5849

DSCN5850

qui perdure de nos jours !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: LE PETIT DAUPHINOIS du 25 septembre 1936

Le Petit Dauphinois de ce vendredi 25 septembre 1936.

DSCN5818

Avant de passer à la guerre civile espagnole, aux communiqués de presse contradictoires en fonction du camp dont ils émanent, voyons un fait divers tragique:

DSCN5820

Un accident de trains qui s’est produit dans le sud-ouest, à Lourdes, entre deux convois. Accident grave puisqu’on dénombre au moment de la mise en presse du journal,  15 victimes auxquelles on doit ajouter de très nombreux blessés, des pèlerins quittant la cité mariale. La cause de cette catastrophe a été identifiée. Elle a pour cause une téléphoniste de la gare de Lourdes qui a donné de fausses informations au chef de gare, ce qui a entraîné le départ de l’omnibus tamponneur alors que la voie n’était pas libre.

DSCN5821

Une photo de la catastrophe.

Une seconde photo de la une, celle de l’Alcazar de Tolède, en piteux état mais dans lequel les Cadets résistent encore.

DSCN5819

Comme on peut le lire par ailleurs dans les communiqués du camp nationaliste, une troupe commandée par le général Yagüe s’approche de Tolède pour venir en aide aux insurgés…

DSCN5826

tandis qu’une aile de l’Alcazar a été prise dans laquelle on a retrouvé un journal interne que les assiégés produisaient encore fin août:

DSCN5825

En dernière heure, on titre sur la contre-attaque des Républicains à Talavera de la Reina, à la faveur de lâchers  d’eau depuis un barrage entre leurs mains. Cette eau se déversant depuis l’Alberche dans le Tage désorganise totalement les défenses des rebelles.

DSCN5824

Un dernier article sur les événements de Barcelone où l’on nous dit que Lluis Companys, le président de la Generalitat est quasiment prisonnier de forces révolutionnaires, qu’il voulait fuir et qu’il en a été empêché par des miliciens anarchistes.

DSCN5823

Info ou intox ? Les nouvelles en provenance d’Espagne sont difficiles à trier.

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 19 septembre 1936

Le Monde Illustré mais pas L’Illustration pour cette semaine.

DSCN5754

A la une, l’ouverture annuelle du Parlement de Hollande présidé pour l’occasion par la Reine Juliana. Plus de 100 000 personnes avaient suivi la progression du carrosse royal en direction du Parlement.

La revue de l’actualité de la semaine…

DSCN5755

Franco a donné des idées aux apprentis-dictateurs du Portugal et une mutinerie a éclaté dans la marine portugaise… rapidement réprimée. Salazar était moins souple que la République Espagnole !

Le titre de la rubrique est d’ailleurs Le congrès en uniforme, parlant ainsi du Congrès de Nuremberg du parti national-socialiste.

DSCN5756

On y reproduit le discours d’Hitler contre l’URSS et le communisme et cela ne manque pas d’inquiéter le rédacteur. On y voit…

DSCN5758

saluer les militaires, …

DSCN5757

paradant avec leur dignité de militaire retrouvée après qu’Hitler se soit assis sur le traité de Versailles sans que les nations ne réagissent.

En Espagne, les rebelles de Franco ont pris la ville de San Sébastian après de durs combats…

DSCN5759

et défilent devant le Kursaal, le casino d’avant-guerre tandis que, plus au sud,…

DSCN5760

L’Alcazar de Tolède n’est toujours pas tombé, contrairement aux maisons voisines !

En France, toujours des incantations pour la Paix, avec ce jour, la page du pèlerinage des Anciens Combattants à Lourdes.

DSCN5761

Beaucoup de fauteuils roulants au point que les confessions se font en pleine rue !

Un autre drame dont l’information est trop tardive pour que le magazine ne la traite complètement:

DSCN5767

Une catastrophe au large de Reykjavik due à une grosse tempête. C’est la fin d’une aventure scientifique de plus de 30 ans. On en reparlera.

Pour terminer, 2 articles sans rapports entre eux:

des soeurs siamoises, encore personnages de cirque à l’époque:

DSCN5764

DSCN5762

DSCN5763

DSCN5765

DSCN5766

et les vendanges en Alsace et leurs nouvelles organisations coopératives:

DSCN5768

DSCN5769

DSCN5770

Poster un commentaire

Classé dans Jeux