Archives de Tag: Alpes

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: MATCH du 13 juillet 1937: Le TOUR 1937.

A la une de ce numéro du mardi 13 juillet de Match, Roger Lapébie a renversé la situation dans le col d’Allos et fonce vers Digne où il remportera échappé cette 8ème étape du Tour de France.

En chemin, il avait été bien secondé par le Français Gallien ce qui vaut au duo les honneurs de la photo de la double page centrale.

Pellos, le génial dessinateur, dessine dans Match. Il n’en est pas encore à l’homme au marteau mais a déjà inventé les montagnes « humaines ». Ici, elles sont plutôt sympathiques pour ce coureur en lui venant en aide.

Est-ce Lapébie et sa remontée formidable ?

Une page est consacrée à la chute de Rossi, Camusso et Bartali peu avant Briançon. Pas d’instantané de la chute, bien entendu. Alors Pellos y va avec ce plongeon magnifique.

La suite, le photo-reporter de Match était arrivé sur les lieux:

Camusso le moins touché se relève.

Rossi qui abandonnera a besoin d’une aide extérieure pour pouvoir remonter sur la route.

Bartali a lui aussi besoin d’aide pour se remettre.

Camusso répare le vélo de Bartali courbé en deux par la douleur.

Le maillot Jaune Bartali rejoint difficilement Briançon.

Mais il est loin d’engendrer de l’optimisme.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 13 juillet 1937: Le TOUR 1937.

Le Miroir des Sports du mardi 13 juillet et en première page, les lauréats de la journée: le vainqueur de l’étape n°8, Briançon-Digne, le Français Lapébie s’entretient avec Sylvère Maës (à gauche), le nouveau maillot jaune et l’Italien Vicini (à droite) l’ancien leader du général. Il feint de tâter ce maillot jaune qui lui irait si bien.
L’étape Briançon-Digne, c’est avant tout les franchissements des cols d’Izoard, de Vars et d’Allos, les géants alpins.

Cela donne l’occasion d’ajouter des vues magnifiques à la narration de l’étape. Ici, la double page traditionnelle avec le passage des premiers dans la Casse Déserte d’Izoard. On y voit les 3 Belges Lowie, Vervaecke et Maès, l’Italien Vicini, le Français Gallien et l’Espagnol Berrendero. Ils sont partis devant.

Derrière Paul Choque, le Français…

au même endroit…

Puis viennent Lapébie et un autre Belge Disseaux:

dans Vars. Ils sont à un peu plus de 4 minutes des premiers mais ils reviendront puisque Lapébie l’emportera à Digne:

Quant à Bartali, affaibli par sa chute vers Embrun, il navigue à plus de 8 minutes des premiers et est en train d’abandonner ses rêves de maillot jaune.

Ci-dessus Bartali en haut de Vars, 9 minutes derrière les premiers.

Les classements de cette journée « chamboule-tout ».

Et ceux de la 9ème étape: Digne-Nice-Sospel-Nice avec la fameuse boucle de Braus que traite aussi plus partiellement ce numéro du Miroir des Sports, délais de mise en page obligent.

Vervaecke a gagné l’étape mais excepté quelque bonifications, les positions n’ont guère évolué.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 10 juillet 1937: Le TOUR 1937.

Le Galibier et Bartali partout dans ce Miroir des Sports du samedi 10 juillet 1937. La grande étape alpestre, le 7ème, Aix-les-Bains-Grenoble a connu un grand moment avec l’exceptionnel numéro de Bartali dans le Galibier: vainqueur du Galibier et vainqueur à Grenoble ! Un grand exploit !

Au sommet du col, au milieu d’une foule considérable et entre deux murs de neige, Bartali s’apprête à descendre vers le col du Lautaret.

Il reste beaucoup de neige au bord de la route du Tour 1937.

Le Français Gallien s’est bien battu devant les Chasseurs Alpins…

…et termine second au Galibier:

Un Galibier pris sous toutes ses coutures et que le journal n’hésite pas à mettre en poster, comme ici..

…ou en double page centrale:

Le classement de l’étape de Grenoble, 7ème du Tour 1937, remportée par Gino Bartali.

Et celui de la 8ème étape: Grenoble-Briançon plus rapidement évoquée mais qui  verra la chute de Bartali et Camusso, le maillot jaune passant par dessus une rambarde et tombant dans un ruisseau, cet incident lui faisant perdre de nombreuses minutes au général !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: MATCH du 09 juillet 1937: Le TOUR 1937.

Match du 9 juillet 1937. Le Tour continue avec les grands cols alpins au programme. Ici, Bartali termine l’ascension du col du Galibier et s’apprête à s’engouffrer dans le tunnel final avant de basculer sur Briançon. Beaucoup de monde, une chaussée en piteux état et humide à cause de la fonte des névés dont on aperçoit des restes à droite. La légende du Tour et de Bartali est en marche.

En double page centrale, le début de l’ascension du col du Galibier par les hommes de tête.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 8 juillet 1937: Le TOUR 1937.

Le Miroir des Sports du  jeudi 8 juillet 1937. Les Alpes sont là.  On voit à la une le Belge Vervaecke qui s’est déjà distingué dans le Tour 1936 accompagné de l’individuel français Passat, dans le col de Tamié dernier col avant la plongé sur l’arrivée à Aix-les-Bains.

Mais c’est surtout ce qui s’est passé auparavant que va raconter la revue, certainement des problèmes de délais pour boucler le titre.

On revient sur l’étape 5, Belfort-Genève.

Le Suisse Zimmermann dans la montée des Rousses…

…puis tout près avant de basculer sur Genève. Mais un ennui mécanique empêchera le Suisse de gagner. La victoire ira à son compatriote Amberg.

Genève, ce sera aussi la première journée de repos pour les coureurs du Tour de France.

Beauté a fait de la barque avec des compatriotes.

Les Italiens posent devant le lac.

Georges Speicher compte de nombreux supporters.

D’autres posent sur un plongeoir du lac.

Les résultats de l’étape 6: Genève-Aix-les-Bains.

On y voit la victoire de Deloor devant Marcaillou alors que les favoris se sont neutralisés…

…malgré le fait que certains comme ci-dessus Speicher aux Aravis aient été dans le dur !

Bautz reste maillot jaune.

Un vue originale. A Pnom-Penh au Cambodge, des cyclistes particuliers:

des propriétaires de pousse-pousse qui accompagnent des touristes dans les rue de la grande ville de l’Indochine française.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 10 mai 1917

(JOUR 1012 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

En première de couverture, la photo du Premier Ministre d’Espagne, le Comte de Romanonès favorable à une entrée en guerre de son pays au côté de l’Entente. On parle même d’humiliante neutralité espagnole.

L’humidité partout, d’où cette vue d’un soldat belge montant la garde bien au sec, les pieds sur un parquet.

On est au printemps mais avec le retard de parution des articles et photos, ce n’est pas étonnant d’avoir des images hivernales. Ainsi, en double page centrale, c’est l’hiver en Alsace !

Beaucoup de neige, des chasseurs alpins et autres soldats congelés.

Même chose avec cette vue des Alpes italiennes…

….où les Alpini luttent contre les Autrichiens.

 Encore de la neige pour ces hommes enterrant des fils téléphoniques.

Arras en ruines comme on peut le voir sur ces vues des destructions dans la préfecture du Pas-de-Calais.

La guerre des mines quelque part sur le front…

Les sapeurs au travail où à l’écoute des travaux adverses.

Les prisonniers allemands quelque part en France…

La corvée de pluche des patates pour ces hommes pour qui la guerre est finie !

Pour terminer, une vue originale d’une ancienne voiture transformé en bureau par des Poilus.

Le premier mobilhome de l’Histoire !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le TOUR DE FRANCE 1913 dans la revue « Le Plein Air » 6/6

Pas de Tour de France à la une de ce numéro de Plein Air du 24 juillet mais de l’athlétisme avec le match France-Belgique.

dsc00903

C’est le Français Dantigny, moustachu et grimaçant qui remporte le 800 mètres devant le concurrent belge. Au final, la France remportera aussi ce match.

Le Tour de France est le gros morceau de la revue avec les étapes décisives des Alpes au programme. Mais le magazine revient sur les étapes de transitions entre Pyrénées et Alpes, le long de la côte méditerranéenne.

dsc00904

Comme dans le numéro précédent, 2 arrivées d’étapes en parallèle.
A gauche, l’arrivée victorieuse de Marcel Buysse à Perpignan (étape 7).
A droite, celle de Gustave Garrigou à Aix-en-Provence (étape 8). Après l’arrivée, les lauréats posent pour la postérité:

dsc00905

Garrigou et Faber 1er et 3ème,

dsc00906

L’isolé Petitjean second. On appelle « isolé » un coureur qui participe au Tour sans appartenir à une équipe, équipes soutenues à l’époque par des marques de bicyclettes.

dsc00907

Portrait de Gustave Garrigou, vainqueur du Tour 1911.

Étape 9: Aix-en-Provence- Nice. Une balade le long de la Côte d’Azur mais tout de même 356 km à parcourir ! Le vainqueur sera Firmin Lambot, encore un concurrent belge, des Belges qui décidément brillent dans ce Tour 1913.

dsc00908

Portrait de Firmin Lambot et…

dsc00911

l’arrivée victorieuse de ce dernier à Nice.

Étape 10… les Alpes et ses grands cols entre Nice et Grenoble, 333 km et de jolies bosses à franchir: col de la Colle Saint-Michel, col d’Allos, col Bayard; mais aussi des paysages merveilleux en haute-montagne.

dsc00915

Petit-Breton et…

dsc00914

Thym semblent bien écrasés par ce décor splendide.

La course va être marquée par le duo Garrigou-Faber à l’avant surveillé de loin par Philippe Thys.

dsc00912

Garrigou seul dans Allos à un moment où…

dsc00919

Philippe Thys était devant.

Situation inversée à Gap où Garrigou et Faber sont passés en tête au contrôle de Gap.

dsc00916

Faber est devant au col Bayard….

dsc00913

et encore devant à l’arrivée à Grenoble où il passe la ligne devant Garrigou:

dsc00920

Comme à Aix, les 2 hommes se congratulent.

dsc00918

En terminant 3ème, Philippe Thys consolide sa position de leader au classement général.

Étape 11: Grenoble-Genève, 325 km et de grands cols à franchir: le Galibier, les Aravis. C’est Marcel Buysse qui va remporter cette étape de haute-montagne mais c’est au Galibier que le photo-reporter de Plein Air s’est posté pour nous faire quelques clichés.

dsc00922

Marcel Buysse, 1er au Galibier et 1er à Genève.

dsc00923

Faber et Garrigou au même endroit. Faber chutera dans la descente et perdra beaucoup de temps et donc de points à cette étape, tout comme Engel…

dsc00924

qui répare ici une crevaison.

dsc00921

Lambot, le vainqueur de Nice une plein effort dans la Galibier.

dsc00925

Classement de l’étape Grenoble-Genève où l’on remarque les mêmes noms, mais aussi qu’il n’y plus que 28 concurrents en lice.

Voilà, la narration du Tour 1913 s’arrête là puisque Le Plein Air des 31 juillet et 7 août 1913 n’étaient pas dans le lot trouvé à Barjac cet été. Le Tour semblait jouer à Genève. Marcel Buysse allait gagner les étapes 12 (à Belfort, après être passé au Ballon d’Alsace), 14 (à Dunkerque) et 15 (à Paris), laissant l’étape 13 (à Longwy) au Luxembourgeois François Faber. Mais Philippe Thys confortablement installé en tête au général n’allait pas lâcher le morceau et s’apprêtait à recevoir les honneurs, à Paris, au Parc des Princes.

Autre sujet plus anecdotique,..

dsc00926

le VIIIème Grand Prix de joutes lyonnaises à…. Paris sur la Seine et non sur le Rhône. Force est restée au Lyonnais Antoine Cellard, vainqueur du Tournoi, un joli bébé de 110 kilos que l’on voit au milieu de l’article.

Poster un commentaire

Classé dans Revues