Archives de Tag: Côte d’Azur

LA VIE AU GRAND AIR du 15 avril 1898, n°2 de la collection.

Un peu tous les sports dans ce n°2 de La Vie au Grand Air du 15 avril 1898.

Après la couverture généraliste, semblable à celle du premier numéro, avec la farandole de sports, la une de la quinzaine illustrée par les portraits du grand-duc et de la duchesse Michel de Russie, réfugiés à Cannes car exilés par Alexandre III pour un mariage hors des normes fixées par les Romanov et devenu président du Golf-Club de Cannes. cet exil définitif en France et en Angleterre sauva la vie de cette branche des Romanov qui ne fut pas inquiétée par les Bolcheviks.

Du cyclisme avec Champion,…

premier vainqueur d’une course de 25km au Parc des Princes dans sa première version. Le Parc fut inauguré le 18 juillet 1897.

Un cycliste un peu particulier, Bichebois cycliste émérite mais aussi candidat à la députation pour les Camelots du Roi. Un groupe d’extrême-droite.

D’autres cycles, mais à 3 roues… donc des tricycles.

Bardin, le recordman de la catégorie sur le trajet Paris-Berlin.

Fournier, le champion-chauffeur qui va s’attaquer au record de la catégorie sur le trajet Paris-Marseille, 800km actuellement parcourus en 24 heures.

Du cross country pour continuer dans un article sur le Racong Club de France avec la course de steeple-chase.

La passage de la rivière.

Le vainqueur, Langlais devant De Ro.

Pour terminer, la mondialement célèbre course d’aviron Oxford-Cambridge. Créée le 10 juin 1829, c’est déjà un monument du sport à la parution de la revue.

Le 8 avec barreur d’Oxford.

Le 8 de Cambridge s’embarque.

L’article est une présentation de cette course mais pas la narration de l’édition de 1898.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 15 juillet 1937: Le TOUR 1937.

Le Tour est reparti de Nice le mardi 13 juillet pour 2 demi-étapes dans ce Miroir des Sports du jeudi 15 juillet. On voit à la une des échappés emmenés par Vicini, Sylvère Maës le maillot Jaune et Martano dans l’estérel.
Mais reprenons dans l’ordre.
Des images de la 10ème étape arrivant à Nice après la boucle de Sospel et du col de Braus.

Une foule considérable dans ce col en lacets abandonné maintenant par le Tour à cause d’une route trop étroite. Le dernier passage à Braus remonte à 1961 et Imerio Massignan en tête au sommet de la montée.

Une double page pour montrer le paysage dominant la Méditerranée sur la route de la Turbie.

Vervaecke et Puppo montent en tête de concert.

Le lundi 12, c’est repos pour le Tour et une image classique de coureurs posant au milieu des baigneuses de la plage surplombée par la Promenade des Anglais.

Enfin, le Tour est reparti pour Marseille.
Double page avec vue de l’Estérel et le peloton groupé en route pour Toulon.

Les classements de ces 2 demi-étapes:

Nice-Toulon remporté par Meulenberg pour cette 1/2 étape en ligne de 169 km.

Danneels vainqueur de la 1/2 étape contre-la-montre par équipes entre Toulon et Marseille, sur 69 km. A Marseille, Maes garde son paletot jaune.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 13 juillet 1937: Le TOUR 1937.

Le Miroir des Sports du mardi 13 juillet et en première page, les lauréats de la journée: le vainqueur de l’étape n°8, Briançon-Digne, le Français Lapébie s’entretient avec Sylvère Maës (à gauche), le nouveau maillot jaune et l’Italien Vicini (à droite) l’ancien leader du général. Il feint de tâter ce maillot jaune qui lui irait si bien.
L’étape Briançon-Digne, c’est avant tout les franchissements des cols d’Izoard, de Vars et d’Allos, les géants alpins.

Cela donne l’occasion d’ajouter des vues magnifiques à la narration de l’étape. Ici, la double page traditionnelle avec le passage des premiers dans la Casse Déserte d’Izoard. On y voit les 3 Belges Lowie, Vervaecke et Maès, l’Italien Vicini, le Français Gallien et l’Espagnol Berrendero. Ils sont partis devant.

Derrière Paul Choque, le Français…

au même endroit…

Puis viennent Lapébie et un autre Belge Disseaux:

dans Vars. Ils sont à un peu plus de 4 minutes des premiers mais ils reviendront puisque Lapébie l’emportera à Digne:

Quant à Bartali, affaibli par sa chute vers Embrun, il navigue à plus de 8 minutes des premiers et est en train d’abandonner ses rêves de maillot jaune.

Ci-dessus Bartali en haut de Vars, 9 minutes derrière les premiers.

Les classements de cette journée « chamboule-tout ».

Et ceux de la 9ème étape: Digne-Nice-Sospel-Nice avec la fameuse boucle de Braus que traite aussi plus partiellement ce numéro du Miroir des Sports, délais de mise en page obligent.

Vervaecke a gagné l’étape mais excepté quelque bonifications, les positions n’ont guère évolué.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 13 avril 1937

dsc01895

Actualité cycliste riche en ce milieu de mois d’avril 1937. La couverture du Miroir des Sports est consacrée aux fameux « Six Jours de Paris »au Vel d’Hiv. La grande épreuve de la piste parisienne.

Contrairement à ce qui se passa quand les 6 Jours furent relancés à Grenoble par exemple après les Jeux Olympiques de 1968, les coureurs couraient bien pendant 6 journées et se reposaient lors des relais. Pendant une semaine, ils ne quittaient pas le Vélodrome couvert et y vivaient comme dans un hôtel, sans luxe !

dsc01896

La double page ci-dessus nous présente quelques scènes « d’intérieur ».

dsc01897

Le coureur Letourneur accueille son enfant lors d’un moment de repos.

dsc01898

Cet autre pistard Pecqueux, lui, s’entretient avec son épouse.

dsc01899

Les coursiers mangent en bord de piste. Ici, l’ancien vainqueur du Tour de France 1933 Georges Speicher mange avec Wals, le futur vainqueur et Mithouard à pris place à leur table. Pendant ce temps, les coureurs en piste passent juste à côté.

Un sport cycliste très populaire comme en atteste la foule amassée our une course de côte sur les pentes du Mont-Faron qui domine Toulon.

dsc01901

Des spectateurs qui paient de leur personne en montant puis redescendant les lacets à pied, bien entendu.

dsc01902

En Bretagne, même engouement populaire lors du Circuit du Morbihan.

dsc01903

Ici les coureurs passent entre deux haies de spectateurs à Audierne avant de rallier Douarnenez.

Pour terminer, une page d’aviation avec le raid réalisé par les Japonais.

dsc01900

Sur l’appareil « Vent-de-Dieu », ils ont relié Tokyo à Paris via Hanoi en 3 jours, 22 heures et 18 minutes. Ce que les Français n’ont pu faire récemment, les Japonais Ihinouma et Tsukakoshi l’ont réalisé. Et on pense même que sans étape, l’avion pourrait battre ce record en joignant Tokyo à Paris en moins de 3 jours ! L’aviation en 1937 reste une activité sportive… pour peu de temps encore.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 02 mars 1937

dsc01527

Bizarre la météo du dimanche 28 février ! Le Miroir des Sports du 02 mars raconte les événements sportifs de ce dernier dimanche de février 37. Il fait sa une du match de football au stade Robert-Diochon de Rouen entre le FC Rouen et le FC Sochaux qui a vu la victoire des locaux 6-1 mais surtout une tempête de neige s’abattre sur la partie à tel point que le match sera interrompu 45 minutes.

Pourtant au même moment, à quelques 150 km de là, le soleil brillait sur Paris, place de la Nation, comme l’atteste la photo du départ de la course cycliste du Critérium des Cycloporteurs, des livreurs de journaux en quelque sorte:

dsc01529

Mais à 700 ou 800 km de là, on retrouvait un temps peu agréable, sur la Promenade des Anglais à Nice pour le départ d’une épreuve cycliste de début de saison Nice-Le Mont Agnel…

dsc01528

Une pluie drue et glacée s’abattait sur le peloton au moment où il passait devant l’ancien Casino posé sur une passerelle surplombant la Méditerranée que l’on voit sur nombre de cartes postales anciennes et la neige accueillait le vainqueur, l’Italien Barral dans les Alpes. La Jetée-Promenade de Nice sera détruite par les Allemands en janvier 1944, sans grande raison stratégique et jamais reconstruite.

Revenons à la course des livreurs de journaux. Ce sont les Messageries Hachette qui ont organisé ce Critérium cycliste empruntant les avenues tracées sur les anciennes fortifications de la capitale qui deviendront l’actuel boulevard périphérique. la faible actualité sportive de ce dimanche de février entraîne une couverture médiatique importante de cette course.

Quelques images de cette course remportée par Legrand en un peu moins d’une heure (pour 39 km… ce qui donne une moyenne horaire plus que respectable !)

dsc01530

dsc01541

Un petit futé coupe les angles des journaux pour officiellement permettre au bidon de passer… et gagner quelques grammes.

dsc01542

L’échappé Prestat qui sera dépassé par Legrand.

 Pourtant, c’est sur la Côte d’Azur que sont organisés les stages de pré-saison cycliste et Le Miroir des Sports y consacre une page complète.

dsc01532

Les futurs héros du printemps et de l’été cyclistes, les Lapébie, Camusso, Le Grévès… pédalent sur les routes de la French Riviera (et la Riviera tout court).

Le championnat de France professionnel de football a donc vu la prise d pouvoir du F.C Rouen en tête du classement, comme en atteste le titre de l’article:

dsc01536

Une prise de pouvoir à 2 puisque l’Olympique de Marseille vient se mêler à la lutte, en haut du tableau, au bénéfice d’une victoire 3-1 sur la pelouse de Fort Carré à Antibes. Le Miroir des Sports n’ayant délégué aucun de ses journalistes à Antibes, on se contentera de cette photo…

dsc01535

prise lors d’une phase de jeu offensive de l’O.M.

dsc01537

Les résultats et le nouveau classement.

Un football montré du doigt sur cette page relatant la violence du championnat italien:

dsc01533

dsc01534

Engagement physique trop important, blessures, bagarres… on n’a rien inventé depuis !

Un sport d’engagement pour finir, mais toléré celui-là avec ce titre absolument incompréhensible du Miroir des Sports:

dsc01539

Si l’on comprend bien, 3 compétitions se sont déroulées en parallèle ce dimanche avec la Coupe de France, le Championnat et le Challenge Du Manoir. Comment ont donc fait les clubs pour s’en sortir ?
Toujours est-il qu’on nous donne un classement sans trip savoir de quoi il s’agit:

dsc01540

Certainement les 2 poules du Du Manoir qui ont accouché d’une finale Biarritz- Perpignan.

Plus réussie cette magnifique photo de la rencontre parisienne du jour (Stade Fhaçais-Bègles 9-8) avec la belle envolée du demi de mêlée béglais sur la pelouse de Jean-Bouin, avec à l’arrière plan le virage de l’ancien Parc des Princes.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 16 février 1937

dsc01336

Une photo de couverture particulièrement parlante. Après l’arrivée et sa victoire, le champion de ski alpin français Emile Allais porte les stigmates de l’effort. Pour un peu, comme le dit le commentaire très justement, on y verrait une figure christique.

Pas de vue de cette course… ce sera dans le prochain numéro.
Juste une question. Quelle épreuve préférez-vous dans le sport cycliste ?

dsc01337

la boue lors d’un cyclo-cross couru sous la grisaille ou la pluie en région parisienne…

dsc01338

ou un Critérium sur le soleil de la Promenade des Anglais à Nice ? Vue la taille du peloton de la seconde épreuve, les cyclistes semblent avoir choisi de délaisser la capitale !

Football. Après la Coupe de france le dimanche précédent, c’est la retour du championnat de France avec le 21ème journée à 11 étapes de la fin de la compétition.

dsc01339

Les résultats et le classement où l’on lit que l’O.M. revient à 1 point de la première place au bénéfice d’une belle victoire au stade de l’Huveaune sur Rennes 3-0.

dsc01340

Une vue de cette rencontre où les Rennais semblent dépassés dans leur surface d préparation malgré leur avantage numérique à 4 contre 2.

Du tennis. En attendant les beaux jours, on assiste au tirage de la Coupe Davis…

dsc01342

que les Français rêvent de remporter depuis la belle finale de la semaine dernière aux championnats de France indoor.

dsc01341

Des épreuves de cross-country en pagaille dans la région parisienne avec…

dsc01343

la victoire de Soviétique eau cross de L’Humanité

dsc01344

et un cross scolaire au stade de Sucy disputé dans la gadoue !

Rugby avec la fin de la phase de poules du Challenge Yves du Manoir. Le classement  des 2 groupes montrent que ce sera Perpignan-Pau pour la prochaine finale, ces 2 équipes ayant remporté leurs mini-championnats respectifs:

dsc01345

Les matchs parisiens de la journée:

dsc01346

C.A.S.G.-Biarritz 6-21 à Jean-Bouin…

dsc01347

et A.S.P. Police-Stade Dijon 3-3 à Pantin. Journées après journées, guère performants des clubs de la capitale !

Une dernière image de football avec la rencontre entre l’Armée Française contre l’Armée Britannique, à Londres, au Cristal Palace.

dsc01348

Bravo le photographe pour ce but pris en instantané d’un des 4 buts de l’avant-centre français de l’Olympique Lillois Bigot. Les Français ont gagné 6-0… Cocorico !!!

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 23 juillet 1936

Un seul titre pour cette journée du 23 juillet 1936:

DSCN4817

Le Miroir des Sports. 

Une couverture qui tranche avec les scènes de course des numéros précédents: dans le parc d’un hôtel cannois, les héros du Tour 36 posent pour la presse. On voit de gauche à droite:

DSCN4818

Félicien Vervaecke (B), Antonin Magne (F), Pierre Clemens (Lux) et Sylvère Maes (B) en maillot jaune qui paraît bien foncé sur les vues bistres des revues d’alors.

Il faut dire que Cannes verra le peloton s’arrêter pour la seconde journée de repos du Tour. Que font les cyclistes un jour de repos ? Le Miroir (qui doit remplir les 16 pages de la revue) nous les montre abondamment.

DSCN4821

Certains se repose comme Sylvère Maes…

DSCN4822d’autres posent pour la presse comme Vervaecke…

DSCN4823

les Espagnols et Allemands posent avec les baigneurs de la Croisette…

DSCN4824

ou jouent à la grosse boule dont Ezquerra pansée au coude au premier plan, tandis que…

DSCN4820les suiveurs vont manger un gros gâteau !

Le Miroir jette un dernier coup d’oeil sur le dernier col alpin, celui de Braus…

DSCN4819

où l’on voit les coureurs en file indienne le descendre à grande vitesse.

Et puis le peloton repartit de Cannes pour Marseille pour une étape de détente marqué surtout par la canicule enfin présente sur la route du Tour ce qui pousse les coureurs à faire « la chasse à la cannette »…

DSCN4825

en se précipitant sur les points d’eau pour assouvir leur soif….

DSCN4826

au milieu d’un paysage en tous points idyllique que les journalistes en oublient de montrer de vrais photos de la course, remportée Boulevard Michelet par René Le Grévès, un parisien !

Poster un commentaire

Classé dans Revues