Archives de Tag: natation

La piscine dans le Rhône en AVIGNON, au pied du pont suspendu… mais pas du même côté !

Il y a quelques années, j’avais présenté cette vue de la piscine construite le Rhône et dont le bassin était alimenté par les eaux du fleuve.

https://unmondedepapiers.com/2014/12/07/photographie-la-piscine-de-la-barthelasse-avignon-vers-1900/

On y voyait des baigneurs exclusivement masculins s’adonner aux plaisirs de l’eau tandis qu’au loin, la patache passait sur le pont suspendu. Sauf que j’avais imaginé que cette piscine était située à quelques dizaines de mètres de l’actuel bassin, à l’intérieur d’un camping de l’île de la Barthelasse. Erreur !

Une carte postale ancienne trouvée récemment nous montre la dite-piscine et le pont suspendu.

 

Entre les deux piles du pont suspendu, derrière les hommes ramassant des galets du Rhône, on voit très bien la structure provisoire de la piscine en bois et… elle se trouve côté rive gauche, côté remparts, près des actuelles allées de  l’Oulle et non côté Barthelasse.

En se rapprochant on distingue bien le toit de la cabane devant laquelle posaient les baigneurs. Cela ne change pas grand chose mais on aurait pu s’en douter. Il était plus logique de la placer près de la ville que dans l’île ! Quand à la patache, elle ne partait vers Villeneuve mais elle arrivait à Avignon !

Poster un commentaire

Classé dans CARTES POSTALES

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 28 décembre 1937.

C’est Noël ou du moins c’était Noël, samedi 25 décembre 1937. Chez les internationaux sochaliens Di Lorto et son invité Mattler, on a décoré le sapin. On reconnait sur la couverture Di Lorto, le héros du récent France-Italie au centre et Mattler à gauche.

Autre image de festivités familiales:

chez Roger Lapébie, vainqueur du Tour de France 1937, les enfants ont été gâtés.

Noël, c’est aussi synonyme de vacances pour les riches amateurs de sport d’hiver de la capitale que l’on voit prendre le train pour les stations des Alpes sur cette double page:

…que l’on voit randonner en forêt dans un décor magnifique…

…que l’on voit aussi joyeusement s’amuser dans la cabine d’un téléphérique.

Mais, comme de nos jours, seule une élite pouvait partir en vacances d’hiver.

Pour les autres, le football ne faisait pas trêve pour Noël, un Boxing Day à la française avant l’heure. On pouvait donc suivre les résultats des équipes dans la presse ou suivre les matchs à la radio… pour ceux qui en avait une.

L’O.M. l’a remporté à Roubaix 3-1 grâce à la puissance de ses joueurs et les buts de Zatelli et Kohut (2). Un O.M. composé ainsi pour l’occasion:

Vasconcellos est certainement rentré au Brésil pour les fêtes. Le match se jouant près de Paris, on peut lire le compte-rend du match mais sans illustration.

Par contre, le Miroir nous présente une belle image de cette célébration du Strasbourgeois Rohr auteur d’un but contre le Red Star à Saint-Ouen lors du nul 2-2 entre les deux équipes.

Noël, c’est aussi l’occasion de compétition traditionnelle un peu particulière comme la Coupe de Noël de natation avec traversée de la Seine. Une compétition courte mais demandent un certain courage pour les concurrents au nombre de 12 en 1937.

Cette compétition date de 1906 et a été institué en copiant des défis sportifs à Londres.

Pour terminer, deux vues du départ de l’aviatrice Maryse Hilsz, à Istres lors du rais Paris-Saïgon au cours duquel elle abaissera le record féminin de 11 350 km en 92 heures 31 minutes et 30 secondes.

 

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 3 août 1937.

Le Tour de France est fini depuis une semaine mais on va tout de même en reparler. Toutefois la une est faite d’un meeting de natation où deux nageurs danoises se congratulent après une course. Dans l’eau, Hveger (17 ans) est félicitée par Sörensen (13 ans).

Le Tour de France et son vainqueur, Roger Lapébie, sous toutes les coutures:

avec Sylvère Maes,

pédalant en jaune et

avec son conseiller technique Jean Leulliot.

Mais le magazine insiste sur la performance d’un jeune premier…

…dont on reparlera…

Gino Bartali.

Le cyclisme a repris avec des courses mineures en attendant les futurs championnats du monde en fin de mois.

Le Tour des Villes d’Eaux d’Auvergne a vu la victoire de l’Italien Guiponne. Un tour en 2 étapes:

Classements du Tour des Villes d’Eaux.

Autres sports:

La Coupe Davis de tennis est partie aux Etats-Unis… pour longtemps pronostique le rédacteur de l’article.

Un stade rempli en URSS, celui du Lokomotiv Moscou. Cela permet au Miroir des Sports pour regretter qu’en France, on ne construise pas de stade de plus de 50 000 places comme c’est le cas pour la Coupe du Monde de football 1938. Un regret qui perdurera dans les années 1970, 1980 jusqu’à l’inauguration du Stade de France pour le Mondial 1998.

Une belle attitude du joueur de pelote basque Jean Urruty, champion complet de ce sport qui s’est éteint le 16 août 2002 à l’âge de 90 ans.

Une vue traditionnelle de saison: du plongeon à Los Angeles.

 

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 36: LE MIROIR DES SPORTS du 29 décembre 1936

Ce sont les fêtes de fin d’année, en 1936 aussi et cela se sent pour ce Miroir des Sports du 29 décembre 1936. La une n’est pas une image d’actualité…dsc00261

avec Antonin Magne et son épouse penchés sur leur album-souvenir de l’année 1936. Champion du Monde de cyclisme et actif sur le Tour de France, Tonin est le sportif de l’année, du sport le plus populaire de l’époque. Alors, dans le Miroir, il raconte son année sportive.

Le football ne fait pas relâche en ces fêtes mais a lieu un véritable « boxing-day » à la Française: journée  de championnat le 25 décembre et nouvelle journée le dimanche 27. On se croirait à Londres de nos jours !

Des résultats éminemment favorables à l’O.M. qui recevait 2 fois au stade de l’Huveaune:

dsc00264

le leader lillois (l’O.L.) pour Noël battu 2-1…

dsc00266

puis Metz, étrillé 4-0, 2 jours plus tard.

Du coup, l’O.M. revient à 1 point de la première place, occupée au soir de ce dernier dimanche de 1936 par l’O.L., Rouen et Strasbourg. L’O.M. à égalité avec le Racing et Sochaux. Si l’on ajoute Fives et Metz à 18 points, cela fait 8 équipes à une victoire (2 points). Suspens garanti en 1937 !

Deux photos de ces rencontres à l’Huveaune:

dsc00265

O.M.-O.L. 2-1  Zatelli le Marseillais et Snella le Lillois qui firent de grandes carrières d’entraîneur après celles de joueur.

dsc00267

O.M.-Metz 4-0 Toujours Zatelli en n°9 de l’équipe marseillaise.

Des images un peu contradictoires pour terminer ce numéro hors activités sportives.

dsc00262

Du ski avec une belle photo tout schuss !

dsc00268

La coupe de Noël des nageurs dans la Seine… Ce ne doit pas être très chaud, tout cela !

dsc00270

De l’aviron dans le Vieux Port à Marseille, dans des eaux assez agitées. Au fond, l’ancien quartier du quai nord du Vieux Port, autour de la Mairie, quartier que les Allemands allaient détruire 8 ans plus tard.

Une note humoristique pour terminer ce dernier kiosque de 2016:

dsc00269

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 25 août 1936

Le seul Miroir des Sports pour le kiosque de ce mardi 26 août 1936. Le Tour n’est plus qu’un souvenir, les Jeux se sont achevés il y a peu, c’est un peu la saison creuse au niveau sportif avant la reprise des sports d’équipe pour la rentrée en septembre.

DSCN5491

L’hebdomadaire sportif met à la une un nageur, Jean Taris, qui vient de remporter une épreuve de natation de longue distance conjointement organisée par le titre et le Petit Parisien (Le Miroir des Sports et Le Petit Parisien appartiennent au même groupe de presse). Il s’agit donc de la Traversée de Paris à la Nage, dans la Seine, du pont National jusqu’au viaduc d’Auteuil aujourd’hui remplacé par le pont du Garigliano. La course faisait 11, 600 kilomètres et le départ depuis une péniche barrant la Seine était impressionnant.

DSCN5500

386 concurrents avaient pris le départ et le vainqueur avait bouclé la course en 1 heure 20 minutes et 58 secondes.

Une bonne partie de la revue rend hommage aux lauréats français de Berlin, reçus comme de nos jours, par le Ministre des Sports et Loisirs dont le nom est de nos jours plus connu que celui des sportifs qu’il accueille: Léo Lagrange.

DSCN5494

Léo Lagrange était très attaché au sport populaire, au sport de masse. Une association d’éducation populaire prendra son nom en 1950: la Fédération Léo-Lagrange. Léo Lagrange est mort le 9 juin 1940 dans l’Aisne, lors de l’attaque allemande alors qu’il avait volontairement rejoint le commandement militaire en 1939.

Les cyclistes ont été honorés au camp d’entraînement du Vélo-Club de Levallois à La Celle-Saint-Cloud.

DSCN5493

Louis Hostin et Emile Poilé sont faits Hommes du jour par le journal.

DSCN5492

On retrouve les 2 boxeurs lors de leur ultime combat olympique:

Roger Michalot…

DSCN5495

attendant le verdict des juges…

DSCN5496

puis sur la plus haute marche du podium, devant l’adversaire qu’il a vaincu, l’Allemand Vogt.

Jean Despaeaux…

DSCN5497

anxieux…

DSCN5498

puis libéré !

Une dernière vue « olympique » avec le bain de foule de ces 2 champions à leur retour…

DSCN5499

à la gare du Nord.

Une dernière image intéressante de la revue.

DSCN5501

Une photo du match de basket-ball France-Japon (34-43) se jouant en extérieur, les gymnases n’ayant pas encore fait leur apparition dans les réalisations municipales, sur… la terre battue de Roland-Garros !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

PHOTOGRAPHIE: la PISCINE de la BARTHELASSE- AVIGNON- vers 1900

Une piscine en bois, remplie avec l’eau du Rhône, une fois l’été venu.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La photo, bistre, a un peu jauni et est un peu passée mais elle montre une tranche de la vie ludique avignonnaise à la fin du XIXème ou au début du XXème siècle, à une époque où l’île de la Barthelasse était un lieu malfamé, une fois le soir venu.

Au second plan, le pont suspendu

SAMSUNG CAMERA PICTURES

qui reliait Avignon à l’île et de là au Gard par le pont du Royaume dont on a parlé il y a peu, détruit par les bombardements américains en 1944 et reconstruit depuis sous le nom de Pont Daladier. Ce n’est plus un pont suspendu mais un pont à tablier posé sur des piles.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On y distingue même la Patache passer.

Quelques baigneurs dans l’eau

SAMSUNG CAMERA PICTURES

mais surtout beaucoup de spectateurs, exclusivement masculins… Où sont les femmes ?

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Petit panoramique…

A gauche, à la vue d’un appareil photo conséquent à l’époque, un petit rigolo s’amuse à faire la vigie

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et un autre étale ses talents d’équilibriste

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Quant au maître-nageur-sauveteur, sa tenue fait très Deauville 1900 !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et sa bouée… Titanic 1912 !

Une constatation pour finir. L’actuelle piscine des campings de la Barthelasse doit se trouver à 50 mètres maximum de celle de la photographie.

1 commentaire

Classé dans Photographie