Archives de Tag: exposition

La fantastique collection des « siège de Caderousse » de Jacques Rigaud

A l’occasion du vernissage du livre « Le Siège de Caderousse » écrit par Jean-Paul Masse, par la Levado, était présentée une collection de Jacques Rigaud bien particulière: celle des éditions précédentes de cet ouvrage.

Egalement grand collectionneur d’un autre Fabre, Jean-Henri, l’entomologiste de Sérignan, les nombreux livres de Jean-Baptiste Fabre exposés dans la salle Marquion  représentaient un bien beau trésor… du Félibre et du village.

L’éclairage de la salle n’est guère propice à la prise de clichés mais voici quelques vues des vitrines pouvant vous donner une petite idée de la richesse de la collection.

 

Jean Rigaud fait systématiquement relier ses « Siège de Cadarossa » qu’il arrive à obtenir, dans les règles de l’art correspondant à l’année de parution. Le fera-t-il également pour la dernière édition de Jean-Paul Masse ?

Une édition encore disponible à la Levado, chez Jean-Paul Masse.

Voir https://unmondedepapiers.com/2018/11/06/caderousse-comment-les-cigales-du-pape-sont-venues-racketter-les-fourmis-caderoussiennes/

Une visite qui valait bien d’affronter les gilets jaunes de Piolenc qui ne sont pas manifestement tous dans le besoin…

…vue la taille des tracteurs ! Les Jacques ont bien changé !

Poster un commentaire

Classé dans CADEROUSSE

LA VIE AU GRAND AIR du 26 août 1900

Une ribambelle de plongeons effectués par des athlètes suédois à l’occasion de championnats du monde de natation en marge de l’Exposition Universelle de Paris de 1900. Les Suédois qui feront le spectacle comme on va le voir à l’intérieur de ce n°102 de La Vie au Grand Air du 26 août 1900.

Les compétitions se déroulent dans la Seine du côté d’Asnières. Ce sont en fait les épreuves de natation des Jeux Olympiques de Paris en 1900 auxquelles se sont ajoutées des compétitions plus folkloriques ou des disciplines pas encore olympiques comme le plongeon. Il y eut aussi des épreuves non olympiques ouvertes aux professionnels ou open. Ce qui est étonnant, c’est qu’à aucun moment La Vie au Grand Air ne parle de Jeux Olympiques alors que manifestement il s’agit de ceux-ci.

Voyons un peu le sportif et l’original à partir des photos.

Les nageurs prêts pour le départ de l’épreuve de 200 mètres.

Le Britannique Jarnis vainqueur du 4 000 mètres des Jeux.

 

Son compatriote Greasley vainqueur de l’épreuve des professionnels sur la même distance dans un temps supérieur de 10 minutes.

La course à obstacles (200 mètres) où il fallait franchir des bateaux par dessus et par dessous, épreuve olympique remportée par l’Australien Lane.

Le plongeon qui ne deviendra olympique qu’en 1908.

Des démonstrations de sauvetage.

Plus folklorique, l’épreuve de déshabillage dans l’eau !

Passons à un autre sport. Toujours dans le cadre de ‘Exposition Universelle se tenaient à Paris les Championnats du Monde de cyclisme sur piste, au Parc des Princes, du 12 au 18 août.

Quelques lauréats: en haut à gauche, le Belge Didier-Nauts, vainqueur de l’épreuve de vitesse, au centre, en haut, le Français Bastien vainqueur en demi-fond et en dessous, le Français Huret vainqueur de l’épreuve de fond en professionnel.

En pleine action, en haut à droite: une course pro-amateur sans grand intérêt nous dit la légende; en bas à gauche, la finale du handicap (amateurs) gagnée par Brusoni devant Spartaco et Taillandier; à droite: un passage devant les populaires des coureurs Bonhours et Taylor dans la course des 100km derrière derny.

 

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 26 octobre 1937.

Les journalistes du Miroir des Sports qui frisaient la dépression il y a peu de temps à cause des résultats des sportifs français très décevants vont aller mieux. Victoire des footballeurs contre la Suisse, des rugbymen pour le tournoi de l’Exposition et enfin, aujourd’hui, celle des basketteurs en finale du même Tournoi de l’Exposition face à la Lettonie 25-24 à Coubertin. Ce match fait la une du magazine.

En intérieur, une page pour célébrer cette victoire…

…et la traditionnelle photo de l’équipe nationale:

De G à D: Poulangeon, Hell, Prudhomme, Tolland, Mertz, Lesmayoux, Ronner, Boël, Cohu et Flouet.

Retour sur la victoire des Bleus en rugby en finale du Tournoi de l’Exposition.

Toto Desclaux lors de l’échange des fanions.

Une belle attitude de l’athlétique Celhay.

La routine a repris avec une journée du Challenge Du Manoir.

Une phase du match Racing-Bègles en haut à gauche, les Grenoblois en action à droite.
Les classements des deux poules:

La situation n’est pas encore décantée.

Une image insolite d’un entrainement au plaquage d’un attaquant adverse:

Ainsi se pratique l’entrainement chez nos « amis » britanniques.

Le cyclisme sur route. La saison se termine. Le Tour de Lombardie a vu la victoire d’Aldo Bini…

… et la défaite de Gino Bartali, grandement déçu par les événements de la course. Cela se lit sur son visage à l’arrivée.

Un Gino guère plan heureux quand il avait remporté le Tour du Piémont…

…félicité ici par un jeune admirateur.

La saison du Vel d’Hiv ne va pas tarder à reprendre.

Football. Championnat de France, 9ème journée. Les résultats:

L’OM a à nouveau été accroché, à domicile cette fois-ci par Excelsior Roubaix 1-1, ce qui permet à Sochaux et Sète de prendre le large.

Un image de ce match au Vélodrome:

Le gardien roubaisien Cabannes dégage le ballon que convoitait Mario Zatelli. Public nombreux dans la tribune Ganay sauf derrière les piliers… souvenirs souvenirs…

Aviation. Les succès de Mlle Jean Batten sur les raid: Londres-Buenos Aires; Angleterre-Australie-Nouvelle Zélande et Australie-Angleterre.

Sur l’aérodrome de Lymphe, l’aviatrice reçoit les acclamations du public et un bouquet de fleurs ! Lymphe, à quelques kilomètres des falaises de la Manche, au plus près de la mer pour raccourcir les distances et ne pas avoir besoin d’aller jusqu’à Londres.

La page de la gym pour tous:

3ème leçon… les Français vont-ils devenir sportifs grâce au Miroir des Sports ?

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 19 octobre 1937.

Le Rugby à l’honneur de ce numéro de Miroir des Sports avec la victoire de la France sans grande surprise lors du tournoi de l’Exposition 1937. Les Anglo-Saxons boudant les Français pour cause de soupçon de professionnalisme dans leurs rangs, l’issue de cette compétition ne faisait guère de doute.

La surprise vint de la la présence en finale de l’Italie alors que les Allemands leur semblaient supérieurs. La France remporta tout de même la finale 43-5 dans un Parc des Princes bine garni.

Le Quinze de France. Debout de G à D: Lombard, Raynal, Daulouède, Goyard, Cognet, Fabre, Ainciart. Assis: Celhay, Bonnus, Deygas, Desclaux, Bergèze, Milliand, Thiers. Toto Desclaux deviendra sélectionneur après-guerre.

La suite des évènements de la semaine passée:

Une vue quelque peu floue du tandem français recordman de l’heure au Vigorelli de Milan.

Deux des héros de la victoire de l’Equipe de France de football sur la Suisse 2-1:

Emile Veinante (Racing)

Etienne Mattler (Sochaux)

Cette semaine, le football hexagonal a repris ses droits avec la 8ème journée du Championnat de France professionnel. Voici les résultats:

On y voit le match nul obtenu par l’OM à saint-Ouen contre le Racing Club de Paris 3-3. Un match de l’OM à Paris, cela vaut une page pour raconter cette rencontre, de plus très spectaculaire.

Le compte-rendu du match est long et détaillé:

Les trois buts marseillais furent l’oeuvre d’Oleg, Aznar en première mi-temps (l’OM menait 2-0 à la pose) et de Kohut sur pénalty à la 86ème minute (pénalty contesté par le journaliste du Miroir des Sports) qui redonnait l’avantage 3-2 aux Méridionaux, le Racing égalisant dans les dernières secondes du match.

Quelques vues de cette rencontre:

Une charge d’Aznar au dessus du défenseur Catelain.

Une belle envolée du jaguar: Vasconcellos.

L’équipe de l’O.M. version 1937-38:

Debout de G à D: Henry Conchy, Ben Bouali, Bastien, Vasconcellos, Bruhin, Gonzales; accroupis: Zermani, Olej, Gallice, Aznar, Kohut. A noter l’absence de Mario Zatelli pour ce déplacement parisien.

La page de gymnastique pour tous de la rentrée:

Un engin aérodynamique sur la piste de l’autodrome de Bergamo-Brescia pour des records de vitesse:

Une manière originale de sortir du stade d’Arsenal bondé pour ce jeune anglais pressé…

…porté par la foule à la manière d’un paquito des fêtes de Bayonne !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du mardi 12 octobre 1937.

Du football international à la une de ce numéro du Miroir des Sports du mardi 12 octobre 1937. La France a enfin mis à sa spirale négative de défaites en battant au Parc des Princes la sélection nationale Suisse par 2-1. Une bonne entame de saison footballistique.

Voici donc ce onze français composé de: en haut de G à D: Hasseisser et Jaseront (remplaçants qui ne pouvaient rentrer à l’époque quand le match était commencé), Cazenave, Mattler, Desrousseaux, Bourbotte, Gonzalès, Di Lorto (remplaçant) et le soigneur Panosetti. En bas: Curt Keller, Beck, Courtois, Veinante, Languiller et Delfour. Pas moins de 5 Sochaliens et aucun joueur du Sud.

La double page centrale raconte ce match ainsi que celui de la France B vainqueur de la Suisse B à Lausanne 3-1.

Du rugby international également à l’occasion du Tournoi de l’Exposition à Paris mais sans les Anglo-Saxons ce qui va laisser un boulevard à la France qui aura pour adversaires…

l’Allemagne, l’Italie, la Roumanie, la Hollande… Pas de quoi trembler pour les Bleus !

Du cyclisme sur piste avec des records tentés sur l’anneau du Vigorelli de Milan.

Bizarrerie de la rédaction, on y voit Maurice Archimbaud qui échouera dans sa tentative et pas d’image des Français Richard-Pecqueux qui eut battront le record de l’heure en tandem.

Il faudra attendre la semaine prochaine ! Ci-dessus leur tableau de marche de ce record de l’heure en tandem. Cela vaut bien une page d’humour de Red le dessinateur du Miroir des Sports.

La fin de l’été- début de l’automne, c’est aussi l’occasion de parler des nouveautés automobiles présentées au Salon de l’Automobile de Paris.

Une vue de cette manifestation sous la coupole du Grand Palais.

Une page de boxe avec le retour en France de Marcel Thil après sa victoire aux Etats-Unis.

Sur le pont du Normandie, il pose malgré le sparadrap qui protège une blessure à une arcade sourcilière.

Le Miroir des Sports fait aussi dans la pédagogie en proposant une page d’exercices gymniques pour bien commencer cette nouvelle année sportive.

Il en sera de même dans les numéros suivants.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 15 juin 1937

L’actualité sportive du dimanche 13 juin était écrasée par le Championnat de France de Cyclisme sur Route organisé comme tous les ans à Montlhéry, à 25 km au sud de Paris. Une course sur circuit  qui permet aux spectateurs de suivre régulièrement l’épreuve. Un foule considérable s’était déplacée au bord de la route et dans l’autodrome où était jugé l’arrivée.

C’est Georges Speicher qui remporta l’épreuve, lui, l’ancien vainqueur du Tour de France et du Championnat du monde 1933, de Paris-Roubaix 1936 et déjà lauréat du Championnat de France en 1935.

Le classement montre que le Pantinois fit un écart conséquent sur ses poursuivants (7 minutes) pourtant des cracks du cyclisme des années 30 (Roger Lapébie, Le Grevès, Antonin Magne).

Cette image montre toute la volonté du futur vainqueur, devant une foule considérable, dans une côte du parcours.

Pas moins de 26 photos illustrent cet événement sur 4 pages:

le tout couronné par celle de Speicher dans son nouveau maillot de Champion de France qu’il pourra conserver une année:

Autre événement moins important mais avec des images très intéressantes:

Une course d’aviron sur la Seine et intitulée la Course de l’Exposition.

Les Suisses et les Allemands remporteront des succès, seuls les athlètes du SN Marne tireront leur épingle du jeu. A noter, sur les 2 photos ci-dessus, les pavillons aujourd’hui disparus de l’Exposition Internationale de 1937.

Comme l’actualité est rare en cette mi-juin, en attendant le Tour de France, une double page de belles photos d’attitude acrobatique de champions de sport divers et variés: gymnastique, athlétisme…

1 commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 8 juin 1937

Le Miroir des Sports fait sa une d’une course d’avant-Tour de France: Paris-Belfort. Une course tout de même terriblement harassante puisque disputée sur un jour sur un parcours de 420km.

C’est le Belge Colvert qui remporta l’épreuve en 12 heures 46′, victorieux d’une demi-longueur de l’Italien Carini. Après 420 bornes, un écart de quelques dizaines de centimètres entre les 2 premiers.

Le passage des échappés à Langres devant une foule considérable, très organisée. Au milieu de la route les spectateurs et au bord, le passage des voitures non concernées par la course. Comme quoi, avec un peu de bonne volonté !

En parallèle s’est déroulé sur 4 jours et autant d’étapes le Prix Wolber. 4 étapes: Paris-Avallon; Avallon-Roanne; Roanne-Saint-Etienne (étape de montagne) et en 2 demi-étapes le même jour: Saint-Etienne-Villeneuve-sur-Allier et Nevers-Paris (vélodrome Buffalo).

Une course réservée aux cyclistes en devenir, remportée par le Lillois Cacheux.

Football avec la fin de saison et les phases finales de la Coupe de L’Exposition. On a vu que l’OM était passé à la trappe suite au jet de la pièce après le match nul avec Chelsea.

Les 2 1/2 finales jouées le jeudi 3 juin:

A Lille, victoire des Italiens de Bologne sur le Slavia de Prague 2-0.

A Colombes, victoire de Chelsea sur l’Austria de Vienne sur un même 2-0.

La finale opposera donc le dimanche 6 juin Bologne à Chelsea.

Résultat attendu avec le victoire des Italiens 4-1.

Sans une pièce mal retombée, l’OM aurait pu jouer et peut-être remporter cette unique Coupe de l’Exposition 1937. Un avant-goût des Coupes d’Europe des Clubs qui apparaîtront 20 ans et une guerre mondiale plus tard !

Retour sur la compétition internationale au Stade Nautique des Tourelles à Paris. Le plongeon est peu connu mais de tout temps donna des images impressionnantes. En voilà une autre:

Poster un commentaire

Classé dans Revues