CADEROUSSE: Comment les cigales du Pape sont venues racketter les fourmis caderoussiennes…!

Nous sommes en 1709. L’hiver est rigoureux. Les Avignonnais ont vendu tout leur blé à l’Autriche et se retrouvent fort dépourvus quand la bise est venue. Le Pape Clément XI, de son lointain Rome, ordonne alors aux communautés comtadines de faire bénéficier Avignon de leur surplus de grains. Toutes répondent positivement à cette requête sauf une… celle d’un petit village d’irréductibles gaulois qui ne tremblent jamais, même quand le Rhône déborde… Caderousse. Ni une, ni deux, outré par ce refus, le vice-légat Doria lève une troupe de plusieurs centaines d’hommes en Avignon qui prend la direction du village, accompagnée de pas moins de sept charrettes chargées de canons, barils de poudre, boulets, potences, victuailles et tonneaux de vin….. Le siège du village rebelle peut commencer.

Le combat est inégal. Malgré l’opposition du peuple et des consuls, Caderousse est occupé, menaces et sanctions sont prononcées contre les villageois. Le Duc d’Ancezune, influent auprès de la cour, intervient pour dénoncer ces abus. Le Roi s’en mêle et, un an plus tard, le Pape s’excuse platement. Doria fait les frais de la colère papale et est renvoyé dans son foyer.

A partir de ces faits historiques, l’abbé Fabre de Montpellier écrivit en 1774 une satire en langue occitane « Lou siège de Cadaroussa ». Cet ouvrage eut tant de succès qu’il donna lieu à pas moins de cinquante éditions ! A partir d’un nouveau manuscrit inédit retrouvé à la bibliothèque municipale de Fréjus et d’archives municipales, la Levado, association culturelle et patrimoniale revisite au travers de ce livre « 1709, le siège de Caderousse », cet événement.

La souscription touche à sa fin. Si vous ne l’avez pas encore fait, hâtez-vous d’imprimer ou copier le bulletin ci-dessous, le remplir et l’envoyer à Jean-Paul Masse 540 route du Gabin 84860 CADEROUSSE …

Le tirage est limité… il n’y en aura pas pour tout le monde !

Poster un commentaire

Classé dans CADEROUSSE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.