Une soirée chez Théo avec SENJI… un jeu dans le monde du Japon et des Samouraïs (jeudi 02 août)

Théo a beau nous répéter qu’on avait déjà fait une partie de SENJI avec Daniel d’ailleurs, je n’arrive pas me rappeler de quoi que ce soit… et je (re?)découvre donc…

…qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
A la décharge du jeu, cette phase de négociations d’une durée de trois minutes en début de chaque tour de jeu. Des ententes tacites… pour mieux endormir ses partenaires, je n’apprécie pas trop. Vive le baston !

Justement, il y en a dans SENJI mais c’est pour le moins saugrenu. Le nombre d’unités engagées détermine le nombre de dés à jeter et uniquement cela. On peut attaquer à cinq contre un et prendre six défaites ou inversement à attaquer à un conte quatre et gagner 4-1. Car chaque dé indique le camp du vainqueur si bien que des non-belligérants peuvent très bien apparaître sans que cela leur serve à quelque chose ! L’important lors des combats, ce sont les cartes de soutien obtenues par… les négociations préalables.

On va donc gagner des points de victoire en remportant des combats mais aussi par des combinaisons de cartes. Sans un seul combat et juste par des combinaisons de cartes, je termine virtuellement à 2 points du vainqueur en ayant amassé un nombre considérable de cartes.

On avait décidé de s’arrêter à 40 au lieu de 60. C’était peut-être pas plus mal. Dommage pour cet agréable retour chez Théo dans un Sauzet aux rues moyenâgeuses !

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Jeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s