Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 27 janvier 1916

DSCN0001

(JOUR 542 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Sur la première couverture, on nous montre une scène de gare en hiver, avec un train de marchandises à quai et pas mal de militaires allemands en activité. Le texte nous explique que ce train va partir vers l’Allemagne avec les produits des vols des troupes occupant la Belgique. Rien ne permet d’infirmer ou de confirmer les dires, un homme porte des colis au premier plan au milieu, c’est tout.
Quant à la quatrième de couverture, c’est aussi de la propagande anti-allemande…

DSCN0008

et elle concerne aussi la Belgique. Comme on peut le lire, il s’agit d’une menace contre les habitants de Liège de la part de l’occupant allemand, menace pour éviter toute action contre eux. Mais ce papier date du 22 août 1914 ! La guerre était vieille de 19 jours et nous en sommes au 542ème jour de conflit, ce 27 janvier 1916 ! Un peu ancien tout de même !

DSCN0002

DSCN0003

Double page centrale avec des vues d’Alsace, pas des vues de guerre, des images bien paisibles de villages et de paysages. Pas pour montrer des coins d’Alsace libérés mais tout simplement pour rappeler aux lecteurs le pourquoi de cette boucherie qui se déroule depuis le temps qu’on sait !

 Des tranchées à Notre-Dame de Lorette…

DSCN0004

et des abris…

DSCN0005

dans un décor lunaire. En effet, pendant un an, d’octobre 1914 à octobre 1915, de violents combats s’y déroulèrent pour tenir cette colline qui domine la plaine d’Arras et le bassin minier. 188 000 hommes y tombèrent pendant cette période et on y trouve aujourd’hui l’un des plus grands lieux de mémoire de la Grande Guerre.

Pour terminer quelques vues plus anecdotiques:

DSCN0006 - Version 2

Des installations au col du Bonhomme dans les Vosges.

 DSCN0006

Une cheminée d’une sucrerie à Rosières-en-Santerre (près d’Amiens) qui ne s’est pas écroulée malgré le fait qu’elle ait été perforée par plusieurs obus.

DSCN0007

La construction en Allemagne d’une statue géante en l’honneur de l’amiral Von Tripitz, considéré par La Guerre Photographiée comme un assassin mais qui fut un grand marin et un grand homme politique allemand.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.