Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 18 mai 1916

DSCN3470

(JOUR 656 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

La gaieté sur le front titre la une de ce numéro de La Guerre Photographiée. Les hommes qui posent ne semblent pas particulièrement gais… mais ce que le magazine veut montrer c’est cette cantine au front baptisée Aux 12 marmottes, du nom d’un restaurant gastronomique lyonnais. Original mais anecdotique.

Autre page de chauvinisme lyonnais, cet aviateur…

DSCN3474

Jean Faure, ancien conseiller municipal et pilote d’avion émérite, qui, à 58 ans, sert à Salonique dans l’aviation, bien entendu.

Toujours dans le domaine aérien, 4 photos racontant les bénéfices obtenus par les Alliés après la destruction du Zeppelin L.15 au dessus de Londres. Les ingénieurs britanniques ont pu voir de près les initiatives techniques qui font de ces gros dirigeables allemands, des engins redoutables.

DSCN3471

La lutte contre les avions et les dirigeables, avec ces automobiles portant un canon anti-aérien monté à bord. Certainement des problèmes de précision des tirs mais l’avantage certain est celui de la mobilité:

 DSCN3472

Dernier volet de cet important dossier aviation, les dégâts causés par un obus ayant traversé le plan supérieur de l’aile de cet aéronef.

DSCN3473

Et cela à 2 500 mètres d’altitude ! Une belle frayeur pour le pilote et son équipier !

A l’arrière de Verdun,  deux vues avec, en haut, la foule de villageois(e)s observant des troupes coloniales… une véritable attraction pour eux (et elles)…

DSCN3475

et, en bas, un train d’artillerie tiré par des chevaux en route pour le front. Une vue, peut-être, prise sur  la Voie Sacrée.

Les automobiles (les camions surtout) sont encore des curiosités en 1916 et la vie des conducteurs de ces véhicules semble suffisamment intéressante pour qu’on y consacre quelque place dans le magazine.

DSCN3476

Plus d’une demi-page consacrée aux Russes qui occupent Trébizonde, sur la côte sud de la Mer Noire.

DSCN3478

Au centre, le portrait d’une jeune fille avec cette légende: Type de jeune fille arménienne… malheureusement rares dans ce secteur après le génocide.
Pour terminer, une vue quasi-touristique, celle du canal de Corinthe…

DSCN3477

emprunté par un navire se rendant à Salonique.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.