Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 19 juillet 1936

Un seul journal pour ce dimanche 19 juillet 1936, un journal d’information parisien « sérieux »:

DSCN4724

mais qui se trouve dans le flou le plus complet face à la situation en Espagne. D’ailleurs Le Temps va presque se contredire entre les textes de la page 2 et ceux de la dernière page où sont présentées les « dernières nouvelles ».

Si en seconde page, l’article le plus ancien met un ? à la fin du titre…

DSCN4729

cette information devient une certitude en dernière page:

DSCN4791

On parle même de l’envoi de militaires depuis le continent pour combattre la rébellion dans la colonie.
Le journal insiste à travers les différentes dépêches d’agence de presse, sur la gravité de la situation.

Dans le communiqué radiodiffusé émanant du gouvernement espagnol, la réalité de la situation au Maroc est confirmée…

DSCN4792

mais le communiqué affirme que les casernes en Espagne sont restées loyales… alors que des voyageurs revenant de Barcelone…

DSCN4793

évoquent des combats entre l’armée et les milices républicaines. Une grande confusion règne jusqu’au sort des assassins du leader conservateur Calvo Sotelo. Dans un communiqué de Lisbonne, ils auraient été tués à la prison de Madrid alors que suivant des sources françaises, ils chercheraient à fuir en France !

On n’était pas encore à l’époque de la guerre via BFM ou Télé !… quoique l’info ne soit guère plus fiable dans la profusion !

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.