Archives de Tag: années 80

Un Anconais sur l’Equipe magazine du samedi !

Cela se passait au début de l’été 1986. Bernard Hinault, au crépuscule de son immense carrière faisait la une du n°291 du supplément hebdomadaire de l’Equipe, paraissant le samedi  5 juillet 1986 en l’occurrence.

Mais en double page, c’est cette photo qui doit faire gonfler d’un chauvinisme orgueilleux, la tête de tout Anconais sportif.

Celle du duo composé du side-cariste  anconais Alain Michel et de son singe Jean-Marc Fresc – rien de péjoratif dans le mot « singe », c’est ainsi qu’est appelé le passager du side – récents vainqueurs à Assen lors du Grand Prix des Pays-Bas ! Grâce à cette victoire, ils reviennent à la hauteur du duo néerlandais Streuer-Schnieders à la tête du classement du Championnat du Monde 1986.

Vont-ils être sacrés champions du monde cette année-là ?

Réponse sous la plume de Cathy dans le Cahier d’Ancône n°3, pages 37 à 40.

Les Cahiers d’Ancône n°3, parution le 21 septembre, 7 euros, 44 pages.

1 commentaire

Classé dans Sport

La SAGA du TOUR DE FRANCE au VENTOUX. 1987: BERNARD mais pas HINAULT.

Comme l’avaient prévu les anti-nucléaires, le Tour a mis 13 ans avant de revenir au Ventoux, après le non-événement de 1974. Mais il y revient pour du grand spectacle.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Nous sommes le dimanche 19 juillet 1987 pour la 18ème étape, un contre-la-montre individuel de 36,5km entre Carpentras et l’Observatoire. Le Tour a changé de dimension, des concurrents de pays neufs au cyclisme ont fait leur apparition et l’événement est devenu mondial grâce à la télévision. Le matériel technique a évolué (voir le nombre de camions au sommet pour l’arrivée sur la photo ci-dessus) et le public est présent en masse.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le grand favori n’est pas au Tour de France. L’Américain Greg LeMond, vainqueur en 1986, soigne depuis le 25 avril sa grave blessure à l’abdomen et au thorax provoquée par un accident de chasse aux Etats-Unis. On redoute, à tort, qu’il ne retrouve jamais son niveau sportif. Il sera de retour 2 ans plus tard pour gagner 2 autres Tours dont un pour… 8 secondes.

Quant à Bernard Hinault, il a raccroché symboliquement le vélo le 9 novembre dernier, lors d’un cyclo-cross organisé près d’Yffiniac, chez lui, en Bretagne.

C’est le Drômois Charly Mottet qui fit ses classes au VCRP (Vélo Club Romanais-Péageois) qui porte le maillot jaune à Carpentras. Il court pour Système U comme Laurent Fignon, dirigé par Cyrille Guimard qu’on a connu sur un vélo en 1972.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il fera une montée honnête mais concédera 3’58 » au vainqueur du jour (9ème place) ce qui lui fera perdre son paletot jaune.

Les autres favoris du Tour:

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’Irlandais Stephen Roche finira 5ème à 2’19 » du vainqueur.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pedro Delgado de Segovia sera 3ème à 1’51 ».

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais le favori du jour, c’est le Colombien Luis Herrera dit Lucho, que tous voyaient comme un poisson dans l’air à oxygène raréfié du Ventoux, lui, l’habitué des cols à 3000 ou 4000 mètres dans la Cordillère des Andes. Il devra se contenter de la seconde place à 1’39 » de la locomotive du jour…

JEAN-FRANÇOIS BERNARD !

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

Un jeune espoir français de 25 ans qui réalisa peut-être l’exploit de sa carrière, cet après-midi-là sur les pente du Géant de Provence comme l’attestent les écarts qu’il réalisa.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Laurent Fignon, par exemple…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

double vainqueur des Tours de France 1983 et 1984, termina à plus de 9′ et

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La presse, ce jour-là, pensa avoir trouvé le successeur de Bernard Hinault comme le titre la une de l’Equipe du lundi 20 juillet…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

ou ces titres intérieurs.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ou avec un autre Bernard, Bernard Tapie mentor de son coureur…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

dans son équipe Toshiba.

Ce soir-là, au Ventoux, non seulement Jeff gagna l’étape mais prit le maillot jaune avec une belle avance sur le second, Stephen Roche, relégué à 2’34 ».

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Malheureusement la joie du clan Tapie fut de courte durée puisque le lendemain, une crevaison au mauvais moment sur la route de Villard-de-Lans fit perdre son maillot à Jean-François Bernard, qui termina seulement à la troisième place au général à Paris derrière Stephen Roche et Perico Delgado.
Un Roche célébré par les magazines souvenirs d’après-Tour…

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

auteur en cette année 1987 d’un triplé historique:

GIRO d’ITALIA-TOUR de FRANCE-CHAMPIONNAT du MONDE.

Jean-François Bernard, peu aidé par la chance, réalisa une bonne carrière, pas tout à fait celle que son exploit au Mont-Ventoux du 19 juillet 1987 permettait d’envisager. Il fut un précieux capitaine de route de l’équipe Banesto pour épauler le grand Miguel Indurain dans ses succès de juillet, au début des années 90.

Pour nous, avec Hugues Audouard et ses enfants, nous passâmes une bonne journée au Ventoux,

SAMSUNG CAMERA PICTURES

contents mais… cuits par le soleil de Provence.

Poster un commentaire

Classé dans Revues