Il y a 100 ans jour pour jour: LE PETIT MARSEILLAIS du jeudi 26 novembre 1914

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 (JOUR 115 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Les deux Unes des informations militaires annoncent les échecs allemands que ce soit

SAMSUNG CAMERA PICTURES

dans les Vosges

SAMSUNG CAMERA PICTURES

ou dans les Flandres.

Ce qui n’est pas faux mais qui signifie que la guerre s’enlise.

Un carte en page 1

SAMSUNG CAMERA PICTURES

montre l’encerclement des Empires du Centre. Ce qui était déjà vrai il y a 3 mois, sauf que la Turquie, l’Empire ottoman est maintenant entrée en guerre depuis le 1er novembre.

La guerre se déroule maintenant au Proche-Orient et les Britanniques viennent de mettre un pied en Irak en libérant Bassorah de l’occupation turque.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En France, le Gouvernement a décidé de ne plus appeler sous les drapeaux les pères de famille nombreuse (6 enfants « vivants » au moins)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

ainsi que les jeunes gens candidats aux concours des Grandes Ecoles.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La Nation a aussi besoin de futurs cadres.

Des nouvelles plus locales avec la reproduction de cette lettre d’un militaire d’Antibes à son épouse dans laquelle il raconte des combats du côté de Chauvoncourt, dans la Meuse, près de Saint-Mihiel (entre Nancy et Bar-le-Duc).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

un récit plutôt violent et angoissant.

En page locale, d’Avignon, cet appel d’une Alsacienne…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

souhaitant qu’on ne la prenne pas pour une Allemande. On avait déjà lu cela… est-ce réel ou un appel aux dons déguisé du Comité s’occupant des Réfugiés ?

Bien plus réel et inquiétant à Montélimar, cette liste considérable de soldats tués à l’ennemi

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

en octobre semble-t-il !

Enfin pour terminer sur une note plus amusante, ce fait divers avec la disparition d’une belle somme d’argent en transit  pour Marseille en gare d’Arles…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

responsabilité de la disparition que se rejettent le facteur et le conducteur-chef du train…

« C’est pas moi, M’sieur, c’est l’autre ! »

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.