Il y a 100 ans jour pour jour: une autre lettre d’un POILU GRENOBLOIS à ses PARENTS.

DSCN2399

Chers parents.

Je suis absolument navré. Entre hier et aujourd’hui je n’ai pas trouvé le temps de faire trois lettres que je devais expédier demain matin: vous savez lesquelles !

Je sais bien que vous vous rendez parfaitement compte de notre situation  mais tout de même, j’aurais été content de pouvoir faire ce que je m’étais proposé. Demain vous aurez la lettre promise, celle-ci ne compte pas, c’est simplement pour ne pas vous laisser dans l’inquiétude !

Si mon camarade Challon est arrivé à Grenoble comme il le pensait, en ce moment, vous devez avoir mon petit envoi.

Rassurez-vous tout à fait. J’ai le plaisir de vous annoncer que depuis mon entrevue avec le Capitaine Rivoire, tout va pour le mieux. Je suis très content et ne désire qu’une chose: rester ici le plus longtemps possible.

Chaque jour, j’ai un ou deux malades à conduire à la visite. Aussi, depuis que je m’en occupe, je n’ai plus eu de temps disponible. Ce n’est pas un travail, une aimable corvée qui dure généralement toute la matinée ! Nous devons être présents dès le commencement  et naturellement, nous passons en dernier lieu. Tous mes après-midi sont consacrés à mes dessins auxquels je m’intéresse plus qu’avant. Vous comprenez pourquoi. J’ai demandé au Capitaine Rivoire toutes les explications complémentaires. Mon chef a compris qu’il valait mieux me laisser travailler à ma façon. Je n’aime pas recommencer plusieurs fois. Je suis toujours très content de recevoir de vos nouvelles, mais au cos où Maman manquerait d’écrire comme l’autre jour. Je ne voudrais pas qu’elle se tourmente pour cela. Nous avons tous des soucis trop grands pour attacher de l’importance à si peu de chose. En attendant ma prochaine lettre, je vous demande de vouloir bien accepter ces quelques mots et tous les baisers qui les accompagne. 

Mes amitiés à tous,

votre fils

Pierre

PS J’ai reçu le 28 −1 lettre de Maman le 21

                                    −1 lettre de Tante Marie le 26

                                     -1 lettre Zizi le 24

                        le 29- 1 lettre de René Desrayaud

DSCN2400

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.