Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 16 juillet 1916

DSCN4636

(JOUR 715 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Un numéro du Miroir consacré presqu’exclusivement à la grande bataille de Picardie où sont essentiellement impliquées des unités britanniques. Depuis le 1er juillet, l’attaque sur la Somme essaie de desserrer l’étau de Verdun par une attaque (certes depuis longtemps programmée). Ce sera une horrible boucherie pour les nombreuses nationalités combattant pour l’Empire Britannique.

DSCN4637

DSCN4640 DSCN4639 DSCN4638

La préparation de l’attaque avec des unités hindoues sous les ordres de Pentax Singh.

DSCN4641

DSCN4642

DSCN4643

L’artillerie est prête puis se déchaine.

DSCN4644

Une attaque et des prisonniers allemands en masse.

DSCN4645

Pour le rédacteur, de nombreux villages libérés… avec des vues de ces lieux avant guerre. Dans quel état cette libération (quand elle a eu lieu) les a laissés ?

DSCN4646

Peut-être dans la même état que ces immeubles de Verdun après les bombardements allemands.

DSCN4647

En territoires occupés (8 départements français tout de même), les Allemands réécrivent les noms de lieux dans leur langue.

DSCN4648

DSCN4649

Les élections américaines approchent et les tenants de l’intervention et de la neutralité s’affrontent aussi dans les urnes;

DSCN4650

Les émissaires du Kaiser amènent aux Espagnols un message de leur empereur.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.