Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 1er août 1936

Un kiosque de ce 1er août bien garni avec des magasines:

DSCN4979

Le Miroir des Sports qui va raconter la fin plutôt tranquille du Tour de France 36, joué depuis l’Aubisque.

DSCN4993

L’Illustration qui consacre plusieurs pages aux événements espagnols tout comme…

DSCN5022

Le Monde Illustré.

Le cyclisme tout d’abord pour cet article bien rempli.

 Tous les clichés du Tour quand les journalistes n’ont rien à raconter sur ce qui se passe sportivement sont présents dans ce numéro qui traite de l’arrivée du peloton à Bordeaux:

DSCN4980

Après la lutte pour la victoire, la fraternité des braves: Maës-Magne-Vervaecke de Gauche à droite.

DSCN4981

DSCN4982

La traversée de la forêt landaise…

DSCN4987

et du vignoble du Bordelais !

DSCN4984

L’hommage à un local, Paul Maye à Mérignac.

DSCN4988

Le fameux pont Eiffel de Saint-André-de-Cubzac au départ pour Saintes.

En 3 photos, tout comprendre sur la manière de traverser un passage à niveau fermé:

DSCN4990

DSCN4991

DSCN4992

Plus original, de joyeux drilles (des sportifs connus à l’époque, lutteur, organisateur de gala, rugbyman à 13, marcheur) mimant une épreuve de marche sur la houlette de Lucien Leducq sur la route du Tour…

DSCN4985

même lors du passage des coureurs.

DSCN4986

La convalescence plutôt agréable de Georges Speicher, le grand blessé du Galibier:

DSCN4989

Et… une image de la vraie course…

DSCN4983

la victoire de Le Grévès de justesse devant Meulenberg à Bordeaux… pas sur le Vélodrome mais boulevard Alfred-Daney, proche de l’actuelle zone du Lac.

Passons à la Guerre d’Espagne. La presse a compris l’importance du conflit et ses enjeux et a envoyé des véritables équipes sur place. La une de L’Illustration est célèbre avec la vue sur la place de Catalunya à Barcelone et les victimes des combats que ce soient des hommes ou des chevaux. Une photo d’Augusti Centelles, je crois.

DSCN4994

A l’exception de quelques vues du camp nationaliste, c’est du camp républicain à  Barcelone et à Madrid que provient la majorité des images. Facilité de s’y rendre, relative sécurité et accueil plus chaleureux de la presse que dans le camp franquiste.

Pour le camp nationaliste, Gibraltar gardé par des soldats marocains:

DSCN4996

Une grosse pièce d’artillerie au QG des insurgés à Vera (Associated Press)

A Barcelone donc, deux événements sont racontés par les photographies: les combats du début de la rébellion fasciste et son écrasement et le départ de la colonne de volontaires pour aller reprendre Saragosse tombée aux mains des fascistes.

Les combats de rue à Barcelone dans L’Illustration que l’on doit à Keystone et Associated Press.

DSCN5008

Une mitrailleuse en batterie à l’entrée d’une rue.

DSCN5009

La fouille méthodique des suspects.

DSCN5010

Des autos brûlent sur la Rambla (en bas, près de la statue de Colon).

DSCN5011

Un transport de blessés.

DSCN5012

On essaie de brûler les cadavres des chevaux (à la vue des « spectateurs », la puanteur semble importante).

DSCN5015

Le transport des blessés.

DSCN5016

Des cadavres au bord du trottoir.

Le Monde Illustré consacre 2 pages aux événements espagnols avec 6 photos (on signées) dont 3 sur le thème des combats de rues dans la capitale catalane.

DSCN5028

Des miliciens civils du Front Populaire font le coup de feu derrière une barricade, à Barcelone.

DSCN5026

A Barcelone, les voitures portant des emblèmes et signes syndicalistes peuvent seules circuler.

DSCN5024

A Barcelone, après les combats entre rebelles et gouvernementaux, deux cadavres de chevaux gisent, place de Catalogne.

A Madrid, d’autres combats ont eu lieu qui ont abouti, là aussi, à la déroute des rebelles. Pour faire un peu d’uchronie, si à Madrid et à Barcelone, les casernes ayant répondu à l’appel de Franco avaient réussi à prendre les organes de pouvoir, le cours de cette guerre aurait changé.

 DSCN5004

Des militants du « Frente Popular » se ruent vers la caserne de la Montana.

DSCN5005

Des miliciens volontaires vont en cortège chercher leurs armes.

DSCN5006

Des officiers insurgés faits prisonniers à la Montana sont emmenés par les volontaires armés de la milice populaire.

DSCN5007

Une bombe d’avion tombée dans un jardin et non éclatée.

Ces 4 photos sont signées Keystone.

La mobilisation des volontaires dans le camp républicain, armés par le pouvoir pour défendre la République. Une seul photo des volontaires du clan fasciste dans Le Monde Illustré en pays basque.

DSCN5027

A Burgos, un vieux partisan tenant le drapeau improvisé des volontaires basques sur lequel est brodé l’image de la Vierge de Navarre… des Carlistes très certainement.

A Barcelone, les milices populaires défilent dans les rues…

DSCN5023

Des bataillons de femmes ont été formés pour lutter contre l’armée rebelle.

DSCN5003 (1)

Volontaires de la milice populaire.

DSCN5013

Caritad Mercader, membre du comité central du Parti Communiste Espagnol, entraîne ses miliciens vers l’hôtel des Postes à Madrid semble-t-il.

A Barcelone, c’est le départ des combattants pour le front de Saragosse qui vient de tomber. On peut penser qu’il s’agit de la colonne Durutti.

DSCN5025

Un train chargé de volontaires et de troupes loyalistes part pour les lieux de la lutte.

DSCN5000

Un départ de troupes demeurées fidèles au gouvernement et envoyés contre les insurgés de Saragosse.

DSCN4995

Rassemblement des camions emmenant des contingents de miliciens populaires à l’attaque de Barcelone.

DSCN4998

Artillerie montée sur camion et envoyée contre les insurgés de Saragosse.

DSCN4997

Avion gouvernemental prêt au départ pour aller bombarder Saragosse.

Une ville de Barcelone qui s’apprêtait pourtant à faire la fête en organisant les Olympiades populaires en réponse aux Jeux Olympiques officiels organisés à Berlin et récupérés par le régime nazi pour donner une légitimité mondiale à Hitler.

DSCN4999

La façade canonnée du siège des Olympiades populaires de Barcelone.

Autres scènes de combat…

DSCN5030

La une du Monde Illustré, …une batterie d’artillerie appartenant à l’armée rebelle est mise en position à Madrid.

DSCN5014

L’arrivée des premiers tanks et des forces d’assaut sur la place Zocodever, à Tolède, où s’était mutinée l’Académie d’Infanterie.

Sur les mers aussi, la guerre est présente.

DSCN5019

Le vapeur Cabo San Antonio faisant escale à Marseille dont l’équipage s’est formé en « comité antifasciste ».

DSCN5020

Dans le port de Barcelone, le chalutier Julio qui transportait les communistes en fuite (d’Andalousie ?) et au second plan, le cargo Aralarmendi envoyé en mission secrète. (Ouvrard).

DSCN5017

Le torpilleur espagnol 17 et le cargo Ville-De-Saragosse ancrés devant Marseille pour une mission demeurée mystérieuse.

On retrouvera tous les samedis d’août (en 1936), des lundis en 2016, ces 2 titres et de nouvelles vues parfois historiques de la guerre d’Espagne…

Quant au Monde Illustré, il montre tout de même cette vue du Tourmalet…

DSCN5029

pour illustrer l’article sur le Tour de France.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.