DES NOUVELLES FRAÎCHES DE L’ÉGLISE DU CENTRE AU TEIL…

On a réouvert le route qui longe l’église. Bien de désagréments sont évités aux riverains. Les piliers de soutien des murs latéraux de la nef ont été renforcés par de gigantesques madriers.

Le monument aux morts de la Grande Guerre se retrouve ainsi prisonnier du périmètre de sécurité.

Autres vues de ces renforts…

côté ouest

côté sud

Quant à la flèche du clocher, elle demeure sans tête…

…cette dernière gisant sur le parvis…

…comme si elle s’était écrasée là, le 11 novembre dernier.

En fait, elle a été déposée quelques jours après le séisme par une grue pour éviter qu’une catastrophe se produise.

D’autres pierres tombées ou descendues sont stockées sur des palettes attendant une hypothétique restauration !

Poster un commentaire

Classé dans Reportage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.