Archives de Tag: Fête Nationale

Il y a 100 ans (presque) jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 29 juillet 1917

(JOUR 1092 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Le roi d’Angleterre George V visite ses troupes sur le front. Avec le roi des Belges Albert il passe en revue sa garde d’honneur.

De la possibilité des chars d’assaut de tout détruire sur leur passage.

Les arbres de cette forêt n’y résistent pas.

L’institutrice Mme Pellequer de Quesmy, en territoire occupé par les Allemands a continué à faire la classe à ses élèves.

Une fois le village libéré, elle reçoit une médaille pour cet acte de résistance.

La ligne Hindenburg et une tranchée dévastée.

Pour faire comprendre à l’opinion publique que cette ligne de défense a été atteinte par les Alliés.

Le camp d’I… en Champagne.

Jadis occupé par des prisonniers allemands, il est maintenant envahi par des ânes venus d’Algérie employés au ravitaillement.

Quelques vues des festivités du 14 juillet 1917, à Paris…

Faubourg Saint-Antoine

A la Bastille et au boulevard Saint-Michel.

…et dans les territoires libérés:

A Ham (Ardennes) et à Nesle (Somme).

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a (presque) 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 15 juillet 1917

(JOUR 1078 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

En Grèce, on déporte (le mot n’est pas dit mais on comprend de quoi il s’agit) les indésirables « hellènes » germanophiles vers des lieux de captivité.

On insiste vraiment sur l’entrée en guerre des Etats-Unis. plusieurs pages sont consacrées à ce sujet qui rend espoir à nombre de lecteurs.

Défilé à New York de troupes s’embarquant pour l’Europe. A noter la présence d’automobiles blindées.

Et à Paris, forcément on retrouve d’autres Américains fêtés pour leur présence.

Puis les troupes s’en vont dans des camps où ils côtoient des soldats africains.

Enfin, à la chambre de commerce, on a festoyé pour le 4 juillet, l’Indépendance Day.

La guerre continue sur terre comme à Craonne où l’artillerie fait tomber un déluge de feu et de fer sur les tranchées allemandes:

La guerre continue sur les mers et océans où les U-Boat allemands continuent leur guerre de destruction des ennemis.

Un sous-marin a photographié sa proie en train de sombrer.

Ce que l’on voit de la passerelle d’un sous-marin par grosse mer. L’objet central est le canon susceptible de servir en combats rapprochés.

De nouvelles recrues britanniques:

Des fidjiens entrés en guerre contre l’Allemagne.

Pour terminer, des jeux construits par les allemands pour se distraire à l’arrière:

des tourniquets près d’Avricourt dans l’Oise. N’oublions pas que les Allemands n’avaient pas d’artisanat de tranchées pour passer le temps !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a (presque) 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 5 août 1916

DSCN5086

(JOUR 734 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

DSCN5090

Sur le Vif vient de passer à 20 centimes. Mes anciens vont cesser de l’acheter après ce numéro. On retrouvera d’autres numéros de ce titre à la rentrée, les marchés des dimanches matins en proposant quelquefois !

DSCN5087

DSCN5088

Paysage de tranchées allemandes bouleversées après leur conquête.

DSCN5089

Les chevaux de frise n’ont pas résisté aux tirs de l’artillerie.

DSCN5091

DSCN5092

Toujours des destructions dans des villages français.

DSCN5093

Artillerie alpine en Alsace, unité que le grand-oncle Séraphin est sur le point de rejoindre.

DSCN5094

Une image originale du contre-torpilleur La Fourche avant qu’il ne soit coulé en 3 minutes par une torpille dans le canal d’Outrante (entre le talon de la botte italienne et l’Albanie). Cette attaque a fait 1 mort et 17 disparus le 23 juin 1916.

DSCN5095

DSCN5096

Tirs d’artillerie certainement à Verdun, des tirs de 75.

DSCN5097

Chasseurs au repos près de leurs abris.

DSCN5098

Tout ce qu’il reste d’une usine jadis prospère et incendiée.

Enfin une série de 6 vues sur le 14 juillet dernier à Paris:

DSCN5099

DSCN5100

Le défilé des troupes.

DSCN5101

Des canons de 75 ont tous les honneurs.

DSCN5102

Les troupes étrangères aussi, ici des Britanniques hindous.

DSCN5103

La visite du Président Poincaré aux familles de MPLF.
DSCN5104

Concert de l’actrice Mlle Félia Lithine chantant la Marseillaise aux Tuileries.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 30 juillet 1916

DSCN4902

(JOUR 729 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Après la bataille de la Somme, un télégraphiste pose dessus le canon qu’il contribua à la destruction en le repérant et en guidant les tirs.

DSCN4903

Herbecourt et Frise reprises dans la Somme. A quel prix !

DSCN4904

DSCN4905

Signaux donnés à l’artillerie pour que le tir s’allonge au moment de l’attaque des troupes au sol.

DSCN4906

DSCN4907

Avant et après l’attaque… et l’arrivée de prisonniers.

DSCN4908

DSCN4909

Toujours des milliers de prisonniers allemands après l’attaque de la Somme.

DSCN4911

DSCN4912

La comparaison des avancées allemandes à Verdun en 5 mois et celles des Alliés sur la Somme en 3 semaines.

DSCN4913

DSCN4914

Dernières images d’un 14 Juillet très international à Paris en 1916….

DSCN4910

et un clin d’oeil canadien ce même jour, avec cette guitoune décorée.

DSCN4915

Les Russes combattant en France. Après avoir vu leur périple, le débarquement à Marseille, le regroupement au camp de Mailly et leur arrivée dans les tranchées…. la suite logique: les premiers morts et les obsèques d’un officier.

DSCN4916

A gauche, défilé de militaires américains qui ont adopté le casque Adrian et à droite, Gabriele D’Annunzio se repose à Venise auprès de sa fille après sa blessure à l’oeil.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 27 juillet 1916

DSCN4842

(JOUR 726 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

A la une, quelques vues du 14 juillet à Lyon, ville d’édition du magazine. C’est devant 20 000 personnes rassemblées place Bellecour que le gouverneur militaire de Lyon, le général Ebener, remet les diplômes aux familles d’hommes tombés au front, morts pour la France. Dans les rangs des familles, des pères, des épouses…. qu’un bout de papier ne doivent guère consoler.

En page intérieure, d’autres vues de 14 juillet lyonnais :

DSCN4844

Remises de Médailles Militaires et quelques Légions d’Honneur à des soldats méritants.

Double page centrale sur les impressionnantes pièces d’artillerie utilisées par les Britanniques lors de la bataille de la Somme.

DSCN4843

Des canons guère plus efficaces que ceux des Allemands à Verdun pour un même résultat décevant, malgré les commentaires dans lesquels on essaie de nous faire croire le contraire, comme sur cette carte du front de Picardie…

DSCN4845

où les gains de terrain n’excèdent pas 5 kilomètres !

Une autre pièce d’artillerie conséquente…

DSCN4848

belge et emmenée vers le front par un tracteur.

Le pendant de ces engins de mort, les destructions sur les villes et les villages.

DSCN4847

8 vues de Saint-Dié dans les Vosges: maisons incendiées, quartiers détruits…

Par contre, pas une seule trace de destructions dans les villages libérés par l’avancée du front vers l’est après la bataille de la Somme.

DSCN4846

Les frappes britanniques seraient-elles autant chirurgicales que celles qui sont tirées de nos jours, comme la propagande essaie de nous le faire croire ?

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 16 juillet 1936

Trois journaux pour ce kiosque du 16 juillet.

DSCN4651

Le Miroir des Sports pour l’étape des Aravis et de la Tamie et celle du Galibier.

DSCN4662

L’Intransigeant du jour

DSCN4669

Le Nouvelliste du même jour.

Le (tri)-hebdomadaire pour commencer avec des vues du Tour dans les Alpes et dans le grandiose Galibier pour sa couverture.

Mais auparavant les coureurs avaient franchi les Aravis comme ici avec les poursuivants d’Ezquerra au sommet du premier col puis…

DSCN4653

dans la montée de la Tamie….

DSCN4654

avec Archambaud au milieu de la route et Antonin Magne à la corde. Un Archambaud en difficulté…

DSCN4652

mais qui sauvera son maillot jaune, à Aix-les-Bains comme à Grenoble. Enquerra survole les Alpes mais, malheureusement pour lui, descend trop mal pour espérer gagner un jour une étape de montagne, avec des arrivées loin de la dernière difficulté.

DSCN4659

Imaginez qu’il possédait 5’34 » d’avance sur le duo Vervaecke-Archambaud au sommet du Galibier.

DSCN4660

On remarque la quantité de neige au bord de la route, conséquence d’un printemps maussade et d’un début été frais. Avec en plus, des descentes parfois caillouteuses…

DSCN4657

DSCN4658

…dues à des éboulements.

Encore quelques vues grandioses du Galibier…

DSCN4655 DSCN4656

…et des premiers lacets de la descente vers le Lautaret, avec Archimbaud à l’ouvrage, au milieu d’un champ de neige.

DSCN4661

Les quotidiens sont déjà à conter à leurs lecteurs l’étape 8 qui mène les coureurs de Grenoble à Briançon. Le Tour ne reprend pas la route de la veille, celle du Lautaret, dans l’autre sens mais va passer par le sud: la côte de Laffrey, le col Bayard, Gap, Embrun et Briançon.

DSCN4665

Une étape qui sera remportée par un coureur régional Goasmat…

DSCN4664

…mais qui surtout verra l’effondrement du maillot jaune Archambaud, à la peine depuis plusieurs jours et qui se retrouvera d’un seul coup 5ème au classement général.

DSCN4670

DSCN4673

C’est le Belge Sylvère Maes, un favori au départ, qui se retrouve en jaune au coeur des Alpes.

L’Intransigeant revient sur l’expédition française en Himalaya et essaie de faire comprendre par le dessin où en sont les alpinistes:

DSCN4666

Mais l’arrivée précoce de la mousson commence à inquiéter ceux qui s’intéressent à cet exploit.

A Paris, Le Nouvelliste est scandalisé d’avoir vu défiler des militaires brandissant le poing lors de la manifestation populaire de soutien au gouvernement de Front Populaire, à Nation.

DSCN4671

Toujours tout en nuance, le commentateur fait la comparaison avec la Russie soviétique. Il met aussi en exergue l’attitude des socialistes anglais…

DSCN4672

qui, eux, refusent toute alliance avec les communistes.

A Paris, on apprend que le 14 juillet a été marqué par les bagarres du côté de la place de l’Etoile. Des nationalistes venus poser des fleurs sur la tombe du soldat inconnu de l’Arc-de-Triomphe s’en prirent à des manifestants revenant en taxi du rassemblement populaire de Nation, drapeaux rouges au vent.

DSCN4668

Bilan des courses: 50 blessés dont 20 policiers et 11 arrestations.

En Espagne aussi la situation est tendue après la mort du leader nationaliste Calvo Sotelo.

DSCN4674

En signe de protestation les députés de droite se sont retirés des Cortés à Madrid.

Enfin Le Nouvelliste qui couvre aussi l’actualité locale, nous montre une vue du 14 juillet officiel à Valence…

DSCN4675

où une cérémonie se tenait manifestement au kiosque à musique du Champ de Mars et…

DSCN4676

au 14 juillet festif avec la traditionnelle course de vélo sur les boulevards semble-t-il !

Poster un commentaire

Classé dans Journaux, Revues

Le (petit) KIOSQUE DE PRESSE de l’été 36: le 15 juillet 1936

Le Kiosque de ce 15 juillet pour relater les festivités du 14 juillet avec 2 titres:

DSCN4574

L’Intransigeant, journal parisien

DSCN4581

Le Nouvelliste, journal lyonnais. dans son édition vallée du Rhône.

C’est surtout ce compte-rendu des festivités du 14 juillet qui font les gros titres des journaux. Le défilé militaire en premier lieu comme c’est bien souvent le cas lors des Fêtes Nationales.

DSCN4578 DSCN4580

Avec cette particularité pour ce 14 juillet 1936, année du Front Populaire, un « grand rassemblement » populaire, conjonction de deux manifestations des partis de gauche soutenant le gouvernement se terminant à Nation avec un discours « bilan » du Président du Conseil des Ministres Léon Blum.

DSCN4576

 Evénement absent sur Le Nouvelliste qui en fera une caricature le lendemain. Un journal qui insiste sur l’assassinat de Calvo Sotelo, leader d’un parti monarchiste espagnol, proche politiquement de la ligne du quotidien lyonnais.

DSCN4583

Ce dernier, fort critique contre le Front Populaire au pouvoir également en Espagne est assassiné par des militants communistes en représailles de l’assassinat d’un lieutenant de la Garde d’Assaut par des Phalangistes, crime qui fut perpétré en représailles de celui d’un cousin du leader fasciste Jose-Antonio Primo de Rivera. On le voit un cycle de violences suite à l’arrivée de la gauche au pouvoir à Madrid, chose mal acceptée par la droite, les Monarchistes et la toute puissante église catholique très conservatrice. Cet assassinat de Calvo Sotelo fut le prétexte de l’insurrection militaire du 17 juillet, chose totalement fausse car ce coup d’état était prévu depuis longtemps par les généraux félons.

Venons-en au Tour de France avec la septième étape Aix-les-Bains-Grenoble via le géant des Alpes, le col du Galibier. Mais un col trop éloigné de l’arrivée pour que le résultat au sommet soit favorable aux hommes de tête et en premier lieu, à l’Espagnol Ezquerra, véritable roi de la montagne pour l’instant.

DSCN4575

C’est donc le Belge Middelkamp qui l’emporte à Grenoble devant Archambaud qui conserve son maillot jaune, un jour de plus.

DSCN4586

Un sprint sur la piste du stade-vélodrome de Grenoble.

Le passage au Galibier est bien sûr très photographié par les médias.

DSCN4584DSCN4579

Une route sèche mais après le temps des derniers jours dans les Alpes, la neige est bien présente sur les bas-côtés au point que l’on distingue des skis plantés debout, le temps du passage d’Ezquerra. On en reparlera avec la publication du Miroir des Sports.

DSCN4577

sur la page sportive de l’Intransigeant.

Un Tour qui est passé par Chambéry avant l’attaque de la montée du Télégraphe-Galibier.

DSCN4585

Un Tour qui a perdu le champion français dont on a déjà parlé, Georges Speicher, suite à une chute dans la descente vers le Lautaret.

DSCN4587

Poster un commentaire

Classé dans Journaux