Archives de Tag: Pracomtal

A ESPELUCHE, ce jeudi après-midi de 1964, les enfants des écoles courent au stade du village…

Retrouvé dans

 SAMSUNG CAMERA PICTURES

du

SAMSUNG CAMERA PICTURES

cette grande photo remplit complètement le haut de la page locale,

SAMSUNG CAMERA PICTURES

illustrant des rencontres sportives mettant aux prises au stade d’Espeluche, les élèves du village, ceux de Montboucher et de 2 écoles de Montélimar: Quatre-Alliances et Nocaze dans le cadre du cross cantonal USEP.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La légende de la photo nous apprend que les élèves sont âgés de 9 à 14 ans, on le remarque sur la photo puisque certains sont aussi grands que les enseignants. Oui, à cette époque, on allait jusqu’à 14 ans à l’école élémentaire puis on pouvait rentrer dans la vie active ou partir en apprentissage. Seuls quelques-uns partaient à 11 ans au Lycée poursuivre leurs études. Ce n’est qu’à la rentrée 1965 que l’école devint obligatoire jusqu’à 16 ans… ce qui entraîna la construction (souvent à la va-vite) de nombreux collèges… les transports pour emmener les collégiens… politique élitiste que certains remettent en cause de nos jours…

Les résultats du cross comme attendu ne furent pas brillants pour les Espeluchois!

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Si ce journal a été gardé par les miens… ce n’est pas pour la performance ni pour les traditionnels petits plaisantins des photos de groupe…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

mais pour ces tout-petits minots, en bas à gauche…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

parmi lesquels on peut me reconnaître dans la position du penseur de Rodin (en plus vêtu), au premier rang, second à partir de la gauche, pas vraiment motivé pour cet exercice physique inattendu un jeudi après-midi, entre, me semble-t-il, Michel Manent et Michel Esposito 1er et 3ème à partir de la gauche.

Ce qu’il y a de plus amusant, c’est dans cette autre partie du panoramique, au centre, parmi  les instits, ce jeune maître regardant vers la droite…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…Claude Méo, en poste à Montboucher alors, qui… 11 ans après, deviendra mon collègue et ami à l’école de Pracomtal… puis plus tard, mon voisin à Ancone.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le voici lors de son départ à la retraite avec une quille symbolique. C’était le 22 décembre 1988. Comme il ne voulait pas que soit organisée une manifestation officielle en cette occasion, ce fut lors d’une petite fête pour mes 35 ans qu’on célébra officieusement son départ. Claude nous a quitté en 2000 et il repose au cimetière de Rochemaure auprès de ses parents. Il aurait eu 81 ans début janvier 2015. On pense à lui bien souvent.

Dans ce même Progrès, la touche humoristique…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poster un commentaire

Classé dans Journaux