Archives quotidiennes : 27/12/2014

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 27 décembre 1914

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La sortie d’un cagna artisanal (seulement recouvert de branchages, il ne résisterait guère à un tir direct).

(JOUR 146 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Deux mini-feuilletons dans cette publication. Tout d’abord, une visite photographique du front avec la première ligne, la seconde ligne et l’arrière. Voyons cela en détail.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les tranchées de première ligne. Peu éloignées de celles des Allemands, on y piétine dans une boue épaisse avoue le reporter. D’où ces quelques aménagements, exceptionnels toutefois.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les hommes restent calmes sous la mitraille.

Sauf que les vues montrent des moments de calme, pendant lesquels, effectivement, on peut jouer aux cartes. Quand vient la mitraille ou les bombardements, personne ne reste serein.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Quelques scènes des secondes lignes de feu…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

avec de vrais cagnas, solides et relativement confortables.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Enfin l’arrière…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

où l’intendance prépare le ravitaillement: une boulangerie

SAMSUNG CAMERA PICTURES

où l’on prépare les ballons captifs d’observation. A noter l’énorme compresseur gonflant l’aérostat.

Seconde série de photos: de l’art de détruire un cargo ennemi sans faire de victimes.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’arraisonnement de la victime par un tir de semonce.

 SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’équipage du cargo allemand L’emden quitte celui-ci tandis que l’incendie commence à détruire dans le navire.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’incendie du cargo et…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

son explosion.

Beaucoup moins pacifique ce dessin de Garrey…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

illustrant des combats au large des Malouines dans les mers du sud.

Sur le front russe maintenant:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Des militaires russes aident le véhicule d’un journaliste à se désembouber.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

D’autres observent les Autrichiens sur l’autre rive de ce fleuve dont le pont a été détruit et doublé par un pont de barques.

On en parlait hier dans Sur le Vif.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ces immenses projecteurs servant à éclairer les tranchées devaient tout de même être des cibles faciles et il devait être assez difficile d’amener l’électricité nécessaire si près de l’ennemi.

Une nouvelle vue de la place centrale d’Arras après les bombardements allemands des mois derniers…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

avec cette étrange colonne, triste reste d’un pan de façade d’un remarquable édifice.

Enfin, un peu de gaité pour terminer cette année 1914…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Nos soldats restent de grands enfants.

Enfin pas longtemps quand ils ont connu le feu.

1 commentaire

Classé dans Revues