Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 09 novembre 1916

dscn9073

(JOUR 830 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Sur le front d’Orient, à Salonique, l’armée serbe reconstituée combat les Bulgares au côté des Franco-Britanniques. Le prince Alexandre de Serbie va rendre visite à ses hommes. Il reçoit la bénédiction d’un pope au côté du général commandant les troupes d’Orient, le général Sarrail.

Ce numéro de 8 pages comme les autres est doté d’un supplément de 2 pages sur lesquelles sont présentées des cartes de divers fronts.

dscn9074

Le front de la Somme. A droite, on voit la ligne de front au 1er juillet 1916. Cette carte permet de se rendre compte de notre avancée depuis cette date. Sauf que le front au début du mois de novembre n’est pas dessiné !

dscn9075

Une carte intéressante veut prouver la préméditation de l’attaque austro-allemande en août 1914, ce dont personne ne doute de nos jours. En effet des lignes de chemin de fer avaient été créées entre le front occidental et le front oriental pour permettre le transport rapide des unités d’un front à l’autre. Intéressant à comparer à la réalité.

dscn9076

Le front d’Italie à la date de l’entrée en guerre (gris) du Royaume et celui à la mi-octobre 1916. Quelques avancées et une stabilité relative… qui va être bientôt rompue par les Autrichiens qui arriveront tout près de Venise… ce qui permettra au grand-oncle Séraphin d’y aller faire un séjour en 1917 !

dscn9077

Verdun et la reconquête du secteur de Vaux et Douaumont. La ligne la plus récente est bien sûr celle en petits ronds, le plus au nord.

Une photo d’un canon de gros calibre dans les Vosges…

dscn9078

le devoir pour les Poilus de le hisser vers les sommets n’est pas une mince affaire. Il faut qu’ils construisent une voie ferrée où les rails sont montés puis démontés pour être remontés plus haut. Un vrai travail de fourmis !

Des camions qui montent des troupes fraîches au front:

dscn9080

Enfin une vue de cette Voie Sacrée qui deviendra bientôt un élément de la mythologie de la Grande Guerre ?

A Marseille, du matériel est embarqué pour le front d’Orient.

dscn9081

A gauche les avions qui partent dans des caisses pour être remontés sur place, à Salonique. A droite des canons pour les Serbes.

On parle de plus en plus de nouvelles armes et les tanks et autres chars qui viendront délivrer les hommes en leur donnant la victoire. Pour l’instant ce ne sont que des mots ou des … dessins comme dans  The Illustrated London News qui a retrouvé dans cette page des représentations anciennes de cette arme « absolue » tels que les hommes l’imaginèrent dans le passé et dans leurs rêves…

dscn9082

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.