Il y a 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 25 novembre 1916

dscn9372

(JOUR 846 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Une première de couverture bizarre pour ce numéro de Sur le Vif du 25 novembre 1916. Deux informations sur deux sujets différents: les cavaliers anglais de rendant au front… on se demande bien lequel car ils risquent d’être décimés s’ils pointent ainsi le bout du nez de leurs chevaux et plus sérieusement les tirailleurs sénégalais attendant leur embarquement après la prise de Douaumont. Bizarre !

La réponse est simple à ce changement de présentation de la une… Sur le Vif a effectué sa mue et la nouvelle version de cette revue est purement révolutionnaire par rapport à ce qui se faisait à l’époque.
Première nouveauté, le texte reprend une place importante au détriment des photos.

dscn9375

Telle cette page sur la prise du fort de Douaumont où  le texte prend 1/3 de la page.

dscn9379

Telle cette page sur la bataille de la Somme, pourtant commencé le 1er juillet et qui n’a pas fait beaucoup progresser la problématique de la Victoire !

Seconde nouveauté, l’apparition de la traduction en anglais des photos.

dscn9377

La légende en français puis en anglais pour tous les documents iconographiques ! Sur le Vif vise-t-il un lectorat anglo-saxon en étant distribué dans les tranches britanniques ? Très certainement.

Troisième nouveauté, l’apparition du feuilleton.

dscn9378

Ce n’est pas très nouveau dans la presse dans laquelle le feuilleton existe depuis la nuit des temps. Bien des romans incontournables de la littérature française furent au départ des romans-feuilletons de la presse. Sur le Vif se lance dans cette voie… en faisant disparaître au passage la triste page des… disparus (les familles recherchent…) !

Quatrième nouveauté. Tout à la fin du magazine, la page humoristique avec des petits sketchs et des dessins humoristiques… pour une fois moins anti-allemand (pardon anti-boche) que ce qu’on a pu lire antérieurement.

dscn9380

dscn9381

dscn9382

Oui, la réponse est simple… Ils ont été dessinés sur le front par les poilus qui parlent de leurs problèmes !

Pour terminer, le gonflage d’un ballon à l’hélium.

dscn9376

La réserve de gaz est impressionnante à côté de l’aire de gonflage !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.