116 POILUS de CADEROUSSE, 116 DESTINS… Adrien Claude et Joseph Roche (généalogie).

116 noms de Poilus de Caderousse tombés lors de la Grande Guerre. 116 parcours qu’on va essayer de raconter au fil des semaines et des mois jusqu’au 11 novembre 2018.

Quatre-vingt quatorzième et quatre-vingt quinzième Poilus: Adrien Claude Auguste et Joseph Adrien Toussaint Roche (partie généalogique).

Sur la quatrième face du Monument aux Morts.

Claude Adrien Roche avait épousé Thérèse Marie Clarisse Serguier le 17 janvier 1872 à Caderousse. Il allait avoir trente et un an et sa future épouse était beaucoup plus jeune, un peu plus de vingt-deux ans. Lui était un Caderoussien de souche, elle une voisine d’Orange. Le couple s’installa aux Islons où Claude travaillait les terres familiales. A la vue des signatures de la mariée sur l’acte de mariage, on devine qu’elle ne devait guère avoir fréquenté l’école à Orange, dans sa jeunesse, une école qui n’était pas encore gratuite, laïque mais surtout obligatoire. C’était le cas des filles, bien souvent.

A la fin de l’année 1872, un premier enfant allait naître, un garçon prénommé Adrien, on aurait pu le deviner. Adrien Michel Eloi César, les autres prénoms étant beaucoup plus originaux. Deux ans plus tard, le 26 juin 1874, une fille venait rejoindre la maison des Islons, Thérèse (on aurait pu aussi le deviner) Joséphine Louise.

Que se passa-t-il quelques années après, au dernier trimestre 1878 dans cette même maison des Islons ? Un gros Rhône amenant beaucoup d’humidité ? Un épidémie de grippe précoce ? Toujours est-il qu’en l’espace de deux mois, les deux enfants du couple allaient disparaître. Le 26 octobre, Thérèse mourait à l’âge de quatre ans et cinq mois et le 23 décembre suivant, c’était au tour d’Adrien junior que quitter ce monde. Il avait six ans et seize jours. Terrible  mortalité infantile !

Quelques mois après, des cris d’un enfant allait de nouveau résonner chez les Roche des Islons.  C’était tout d’abord Joseph Adrien Toussaint qui naissait pourtant le 29 août 1879 puis presque deux ans jour pour plus tard, c’était au tour d’un autre Adrien de venir au monde, Adrien Claude Auguste, le 27 août 1881. On l’avez compris, les deux futurs morts pour la France de la Grande Guerre. Plus aucun enfant ne viendra au monde dans ce couple par la suite, une suite que nous connaissons, nous !

Voici donc la famille lors du recensement de 1886 et dix ans plus tard en 1896.

Les Islons sont appelés quartier du Brout par les autorités administratives.

Les garçons allaient grandir sans réellement réussir à l’école puis travailler les riches terres familiales de Caderousse avant d’être appelés sous les drapeaux. Une pointe d’hernie à droite allait dispenser Joseph de service militaire. Par contre, Adrien, lui, n’allait pas y couper et bien entendu, ne pas bénéficier d’une remise de temps pour  « frère aîné au service » ! Au 40ème Régiment d’Infanterie de Nîmes, il allait passer trois années de bonnes et loyales conduites, du 16 novembre 1902 au 23 septembre 1905.

Après l’armée, il est temps de se marier. C’est de l’autre côté du Rhône, à Saint-Génies-De-Comblas que Joseph allait trouver une épouse, Marie-Marguerite Duclaux, une des filles du boucher du village. Les noces furent célébrées dans le Gard en octobre 1907.

Oui mais chez les Duclaux, il y avait une autre fille à marier, une certaine Camille ! Et chez les Roche des Islons, un autre garçon dans la même situation ! Ainsi, quelques mois après les premières noces, le 08 janvier 1908, un second mariage unit à Saint-Geniès, un Roche, Adrien Claude, à une Duclaux, Camille ! On peut raisonnablement penser que des enfants naquirent dans ces nouveaux  couples.

En 1911, les parents Adrien Claude et Thérèse Marie étaient installés intramuros, dans le secteur de l’Eglise.

La ferme des Islons était occupé par le couple d’Adrien et de Camille qui n’avait pas encore d’enfant.

Par contre Joseph et Marie Marguerite ne semblaient pas vivre à Caderousse. Peut-être à Saint-Geniès-de-Comolas ?

A suivre… Les « Adrien » Roche (partie historique).

Poster un commentaire

Classé dans CADEROUSSE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.