La prestigieuse correspondance du citoyen Alexandre Dumont- 5/15 lettre du 09 mai 1848

A peine nommé, tout de suite sollicité !

Quelques jours après sa nomination comme vice-consul à Trinidad de Cuba, Alexandre Dumont reçoit cette lettre de sollicitation. Dans celle-ci, Charles Géraud, attaché au ministère des Affaires Etrangères lui propose ses services.

Monsieur, 

Comme fondé de pouvoir de plusieurs agents à l’étranger, je prends la liberté de venir vous offrir nos services pour être chargé de votre procuration. Je serais très  flatté de vous compter au nombre de nos correspondants. 

Les communications n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui. Il fallait plusieurs semaines par obtenir un accord, répondre à une question posée à un agent du ministère des Affaires Etrangères en poste loin de la Métropole. Aussi des chargé de pouvoirs dument choisis réglaient les affaires courantes de ce personnel et avait le droit de prendre des décisions en son nom.

Ce n’est pas la lettre la plus intéressante de la collection mais elle souligne des pratiques ignorées.

Poster un commentaire

Classé dans Autographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.