EXCELSIOR versus ANASTASIE… la CENSURE pendant la Première Guerre Mondiale (2/7)

Le plus grand exemple de censure de la guerre, censure présente dans tous les pays, est le nom de la fameuse grippe espagnole !

En effet, cette épidémie est originaire des Etats-Unis et elle a été diffusée mondialement par les troupes américaines. Mais elle est devenue espagnole par le fait que seule la presse d’Espagne en a parlé. La monarchie espagnole ne s’étant pas impliquée dans la guerre, la presse était libre et parlait donc de l’épidémie. Ailleurs, il ne fallait surtout pas que l’ennemi sache qu’une partie non négligeable des soldats était couchée avec 40° de fièvre. Il aurait pu attaquer… sauf que lui aussi avait le même pourcentage d’hommes sur le flanc !

Excelsior du lundi 17 janvier 1916.

A la page 3, une phrase de l’article « le Roi de Monténégro va-t-il traiter ? » n’a pas plus aux censeurs…

…et a été blanchie.

On peut lire « La situation de Nicolas Ier est évidemment délicate puisque les Alliés ne sont pas intervenus pour le sauver de l’invasion; « . On n’en saura pas plus. Peut-être était-ce une critique de l’attitude des Alliés, c’est-à-dire de la France en premier lieu ?

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.