Archives de Tag: dirigeable

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 07 janvier 1917

dsc00304

(JOUR 888 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

A la une de ce premier numéro de 1917, une photo qui nous vient de Russie. Le Tsarévitch étudie la stratégie militaire pour le jour où sera amené à prendre des décisions en tant que tsar. Ce qui n’arrivera pas puisque les Romanov furent  exécutés par les Bolchevik en 1918.

La guerre sous-marine allemande en 4 images dont je n’ai gardé que les 2 les plus représentatives:

dsc00305

Une chaloupe se rapproche d’un navire venu secourir l’équipage du vapeur anglais Kentra

dsc00306

tandis qu’au loin, le vapeur sombre !

Par contre ces troupes française dans cette chaloupe n’ont pas eu de problème avec les U-Boats.

dsc00307

Ce sont des fantassins français embarquant à Salonique pour une opération de police contre les Grecs favorables à l’Allemagne au Pirée .

Sur le front de Verdun où la bataille s’est calmée, la reprise des carrières d’Heaudromont

dsc00308

Des carrières très difficiles d’accès de nos jours, au milieu du champ de bataille resté un no-man’s-land et où les dangers rôdent.

dsc00309

Une vue de l’imposant dispositif qui doit être mis en place pour pouvoir faire avancer une énorme pièce d’artillerie et transporter les munitions. C’est sûr que les déplacements sur rail sont plus faciles.

Quelques vues de Roumanie:

dsc00310

Un pont de barques mis en place par le Génie sur le Danube.

dsc00312

dsc00311

Des destructions à Bucarest après le passage d’un Zeppelin au dessus de la ville.

Pour terminer, le travail des femmes dans le ravitaillement:

dsc00313

le marquage des tonneaux de vin destinés aux Poilus à Bordeaux !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 17 décembre 1916

dsc00084

(JOUR 868 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

La Grèce toujours balancée entre un engagement en faveur des Alliés et un engagement en faveur des Allemands. Ici, les militaires français demandent au ministre allemand le comte de Misbach de quitter le pays au plus vite. Il prend donc le bateau à Athènes pour rentrer au pays !

Ailleurs ce sont de véritables combats qui ont lieu entre troupes fidèles au Roi pro-allemand et troupes nationalistes qui suivent le premier ministre Elefthénios Venizélos.

dsc00092

Il s’agit d’un grand schisme entre le nord (tenu par les pro-premier ministre) et le sud (pro-royaliste). Le gouvernement du nord sera reconnu par les Franco-britanniques dans 2 jours, le 19 décembre 1916. Mais ces troupes combattent déjà du côté de Monastir (photo du milieu et du bas).

Le front roumain vient de rompre et après quelques succès, la Roumanie est envahit par les Austro-hongrois.

dsc00085

Pourtant les troupes combattent vaillamment dans les collines des Karapthes et…

dsc00086

infirmiers comme aumôniers militaires ont du travail !

Mais un objectif stratégique va tomber aux mains des ennemis: les champs pétroliers roumains…

dsc00089

et le port de Constanza.

dsc00090

Toutes ces installations très importantes ont dû être détruite avant la retraite des Roumains.

En Italie, ce sont à plus de 2 500 mètres d’altitude que les combats ont lieu, dans les Dolomites.

dsc00088

De beaux paysages enneigés de Haute Carnie où les hommes du Génie italien font exploser des mines pour tracer une route.

 A Londres, on compte le nombre de raids de Zeppelins. On en est au 41 ème ! Le Blitz avant l’heure !

dsc00091

En haut, on y voit un dirigeable atteint par les défenses anti-aériennes tombées en torche. En bas, les vendeurs de journaux à la criée (c’est interdit en France) annoncent la destruction de 2 Zeppelins.

Pour finir par une note française après toute cette actualité internationale, un abri  métallique géant en construction près de Verdun où la grande bataille de l’année 1916 vient de s’achever sur les positions de février !

dsc00087

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 18 novembre 1916

dscn9301

(JOUR 839 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

A la une, une caricature italienne du Kromprinz. Pas sur son meilleur profil mais pas réellement présenté comme un monstre. Plutôt un benêt… qu’il était d’ailleurs !

dscn9302

Une partie de bouchons sur le front de Lorraine, dans un secteur bien aménagé, certainement pas en première ligne comme nous le dit le commentaire.

dscn9303

A New York dans les docks, un bassin construit en cachette par les Américains d’origine allemande pour accueillir le sous-marin commercial du Kaiser et approvisionner ainsi le Reich.

dscn9304

Des abris souterrains dans d’anciennes carrières dans le Soissonnais. L’actuelle caverne du dragon ?

dscn9305

Autres abris souterrains dans un village troglodyte.

dscn9306

Ce qu’il reste d’un Zeppelin détruit récemment au dessus de l’Angleterre.

dscn9307

Prisonniers allemands blessés, aveuglés très certainement suite à une attaque aux gaz, conduits à l’ambulance avant leur captivité.

dscn9308

dscn9309

Près du fort de Thiaumont, dans le secteur de Verdun, des hommes partent à l’assaut. Sur la seconde page, plusieurs vues de cette partie du front. Quelques dates relatives au fort de Thiaumont: désarmé malencontreusement de ses pièces d’artillerie par l’Etat-Major français, il ne pourra guère servir pendant la bataille de Verdun et tombera aux mains des Allemands le 23 juin 1916. Il sera repris le 03 août par les Français mais perdu à nouveau 5 jours plus tard. Il sera définitivement récupéré le 24 octobre (date de la prise de la première photo ?) par les Français. Que de sang versé pour compenser une des innombrables erreurs de gradés rétrogrades et incompétents !

dscn9311

En 3 photos, une attaque dans un secteur non cité.

dscn9310

Pour terminer par un sourire: un Poilu prend du repos contre une cloche tombée d’un clocher. On nous parle de la cloche de l’église de Montauban !!! Certainement Montauban-en-Picardie, à 50km au sud d’Arras, où est situé un cimetière militaire britannique de la Grande Guerre.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a presque 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 22 octobre 1916

dscn8594

(JOUR 812 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Photo de cette une assez surréaliste. Un soldat britannique se reposant sur un lit au milieu des ruines. La scène se passerait à Morval, 30 kilomètres au sud d’Arras, chef-lieu du Pas-de-Calais. Terribles destructions de guerre. Mais la guerre n’est as le Club Méd, loin de là.

Les meilleures pages de ce Miroir du 22 octobre 1944.

dscn8597

A Morval justement, les fantassins britanniques partent à l’attaque en sautant de leur tranchée. Deux photos qui semblent assez correspondre à leurs commentaires.

dscn8595

La chute de Zeppelin, la nuit du 1er au 2 octobre 1916, au-dessus de Londres. Impressionnant !

dscn8596

La course au gigantisme des munitions. Des obus de 381 m/m pour répondre aux 420m/m allemands.

dscn8598

En double page centrale, la place de l’Archevêché de Verdun occupée par des prisonniers allemands en attente d’un interrogatoire.

dscn8599

L’entrée en guerre des Grecs aux côtés des Alliés est toujours en suspend. Les troupes se préparent mais rien n’est décidé et la lutte entre Vénizélistes et Monarchistes redouble de violence.

dscn8600

Du ravitaillement pour les hommes au front. En haut, du blé qui part de Sidi-Bel-Abbés; en bas, du vin en quantité au départ de Bordeaux. Les récoltes 1916 ont été bonnes.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 19 octobre 1916

dscn8610

(JOUR 809 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

A la une, des coloniaux à l’honneur après la sanglante bataille de la Somme. Juste hommage mais un peu trop préfabriquée !

Quelques images choisies de cette revue.

dscn8611

Six photos du retour de grands blessés à Paris, en gare de la Chapelle, certainement suite à un échange comme on l’a déjà vu à Lyon, il y a quelques mois.

dscn8612

Un canon gigantesque, un canon de 400 envoyant des obus de 400 m/m (40cm de diamètre). Canon monté sur rail pour faciliter les déplacements. Une grosse Bertha à la française !

dscn8613

Les Russes sur le front français. On les a vu débarquer à Marseille, on a suivi leur périple pour rejoindre la France, les tenues prêtées par les Français, les premiers morts et ici, la lecture de la presse russe qui parvient jusqu’aux Poilus étrangers.

dscn8614

Et ils pompent de l’eau potable pour les frères d’arme. Encore faut-il que les nappes phréatiques ne soient pas polluées par les combats.

dscn8615

La tombe des morts des combats de septembre 1914… ceux de la Marne.

dscn8616Un cantonnement en Champagne devant des abris souterrains.

dscn8617

Sur un aérodrome français, des biplans bien alignées avant une revue militaire.

dscn8618

Une mitrailleuse imposante retirée des restes d’un Zeppelin ayant chuté en Essex, en Angleterre.

dscn8619

Les gaz arrivent, les hommes ont mis leur masque d’ouate et attendent bien tranquillement, trop tranquillement pour que ce soit une vraie attaque !

dscn8620

La tranchée emprunte ce pont métallique protégé par des bacs de sable.

dscn8621

Les chevaux canadiens viennent suppléer les chevaux français victimes d’une véritable hécatombe semblable à celle des hommes, depuis août 1914. Ils débarquent au Havre ou à Brest et doivent être dressés.

dscn8622

Une visite organisée par l’Armée pour montrer le front aux journalistes étrangers. Pour les journalistes français, pas besoin, on leur donne les photos qu’ils doivent diffuser.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 14 octobre et LE MIROIR du dimanche 15 octobre 1916

DSCN6127

Sur le Vif du 14 octobre 1916

(JOURS 804 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

DSCN6133

Le Miroir du 15 octobre 1916

(JOURS 805 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

La une de Sur le Vif semble plus sérieuse que celle du Miroir. On y voit les restes d’un moteur du Zeppelin abattu au dessus de Londres lors d’un raid massif de 13 dirigeables.

DSCN6125

Par contre les gradés posant sur la couverture du Miroir, des officiers alliés dans un village de Macédoine semblent être uniquement intéressés par le fait de bien rentrer dans la petite boîte.

Parlons aviation.

DSCN6129

Dans Sur le Vif, l’avion de Nungesser dont la censure est allée jusqu’à effacer l’insigne personnel de l’aviateur ! Plus loin, voilà à nouveau les héros de l’air…

DSCN6132

Brindejonc des Moulinais et Marc Bonnier tombés au champ d’honneur, il y a quelques semaines maintenant.

Pour terminer avec cette revue, 2 images aussi ridicules l’une que l’autre.

DSCN6130

Une lutte rapprochée qui fait plus dans le théâtre que dans la réalité.

DSCN6131

Le masque à gaz anglais qui ne fait guère plus sérieux !

Finalement, Le Miroir est beaucoup plus dans les horreurs de la guerre que Sur le Vif.

Les destructions de Combles, dans la Somme, sont impressionnantes et le paysage des tranchées fait comprendre la violence des combats.

DSCN6135

DSCN6136

DSCN6137

DSCN6138

Des tranchées abandonnées par les Allemands avec des cadavres et toutes sortes d’objets laissés sur place. Un village en ruine…

Non loin de là, à Courcelette, les Canadiens se distinguèrent dans une attaque qui permit de prendre le village puis de s’y maintenir malgré les contre-attaques allemandes. A l’arrière du front, on voit ces Canadiens du 22ème Régiment d’Infanterie…

DSCN6139

revenant des premières lignes. Ce régiment était composé de soldats francophones.

Une parenthèse à Verdun dans ce déferlement d’images de la Somme. DSCN6140

Comme le dit le titre, sur le front de Verdun, nous avançons aussi. Tant et si bien que nous avons repris les abords du fort de Vaux

DSCN6141

Sa reprise ne devrait pas tarder !

La guerre vaut cher, très cher et l’Etat a recours à l’emprunt pour financer l’effort de guerre.

DSCN6134

Un second emprunt avec un rapport de 5%, ce qui est très intéressant pour les rentiers… si la guerre est gagnée !

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 28 septembre 1916

DSCN5851

(JOUR 788 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Faits prisonniers, ces Allemands se rendent avec leur mitrailleuse. Original !

Verdun, toujours Verdun…

DSCN5852

Des Sénégalais montent au front.

DSCN5853

La distribution du pinard… un bon moment, à l’arrière.

DSCN5856

Les pompiers de Verdun pour une photo enfin correcte.

DSCN5857

Des ruines, des ruines, des ruines…

Dans les Vosges, un lieu en 8 photos où l’on s’est beaucoup battu:

DSCN5858

Pénil-sur-Belvitte, là où a été ouvert un musée de la bataille !

La guerre en haute montagne avec les Italiens…

DSCN5859

dans un décor plus propice à la randonnée qu’à la guerre.

Le gonflage d’un ballon captif:

DSCN5855

Encore des images du dirigeable Zeppelin abattu au dessus de Londres lors de ce raid de 13 saucisses.

DSCN5854

Les restes du Zeppelin, le pilote qui l’a abattu, les hommes récupèrent la toile du ballon.

Pour finir, une tranchée bien propre et bien organisée prise aux Allemands…

DSCN5860

DSCN5861

certainement sans de trop grands combats !

Poster un commentaire

Classé dans Revues