Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 1er juin 1916

DSCN3722

(JOUR 670 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

A la une, une remise de drapeau au Premier Groupe d’Aviation dans lequel le Lieutenant Guynemer se distingue. Mais ce n’est pas lui dans le médaillon en haut à gauche, mais le Lieutenant-Colonel Girod…

DSCN3723

que La Guerre Photographiée se plaît à souligner qu’il est lyonnais, ayant longtemps officié à la Presse Lyonnaise.

Toujours dans l’aviation, un trophée de guerre comme ce drapeau allemand…

DSCN3724

capturé dans le Zeppelin qui s’est abîmé dans les parages du camp retranché de Salonique, en Grèce et cet avion Focker allemand…

DSCN3725

abattu sur le front, nous dit-on mais qui, vu son état quasiment intact, semble plutôt avoir eu un problème derrière les lignes françaises et s’est posé tranquillement.

Côte à côte sur cette page centrale appelée Partout, ce qui signifie que les images n’ont guère de rapport entre elles, une vue plutôt cocasse voire comique avec…

DSCN3727

cet homme tirant au fusil sur un fleuve muni de flotteurs aux pieds pour le maintenir dans un équilibre plus que précaire (avec le recul du tir, il faudrait être terriblement fort sur ses jambes pour ne pas plonger dans les eaux !) et à côté, cette horrible image…

DSCN3726

d’un traître ou d’un espion ou supposé tel passé par les armes !

Une page avec 7 photos des destructions causées par les attaques allemandes aériennes (des Zeppelins) ou navales sur la Grande-Bretagne, sur la région de Londres principalement…

DSCN3728

et une autre sur les manoeuvres de l’armée des Pays-Bas…

DSCN3729

pays neutre pour l’instant mais qui, à l’instar de la Suisse, se prépare militairement à toute éventualité.

Une autre page avec cette énorme pièce d’artillerie…

DSCN3730

des mortiers de 380, dissimulés dans des bois, qui attisent la curiosité des Poilus.
Pour terminer, une page sur des héros lyonnais.

DSCN3732

En haut, en médaillons, des militaires locaux morts au Champ d’Honneur; au centre, un brave qui a perdu un membre dans les combats; à gauche, un texte poétique sur l’égoïsme dans les tranchées, du côté du fort de Vaux et à droite, l’Annuaire du Tout-Lyon qui publie la longue liste des disparus et blessés lyonnais de ces 3 premières années de guerre mondiale.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.