Archives de Tag: La Sône

Un seul ANNUAIRE en Juillet 1928… pour 7 départements du Sud-Est !

Et il n’est pas si volumineux que cela ! 246 pages dont quelques unes de publicités. A la vue de la couverture, on croirait qu’il s’agit de l’annuaire de l’Ardèche mais en feuilletant on s’aperçoit que six autres départements sont contenus.

La Drôme (26 pages) et le Vaucluse (22 pages) seront traités dans des articles séparés mais aussi…

…le Gard (26 pages)…

…la Loire (52 pages avec de grandes villes Saint-Etienne et Roanne)…

…la Haute-Loire (16 pages peu peuplée)…

…et l’Isère (58 pages avec Grenoble et Vienne).

Juste un petit détour en Isère par La Sône, non loin de Saint-Marcellin et de la frontière de la Drôme, au bord de la rivière Isère avec un magnifique pont suspendu et les restes d’un autre détruit par faits de guerre, où nous résidâmes au début du règne Merckx sur le Tour de France.

En 1928, à La Sône, 12 abonnés au téléphone…

…avec des usines se servant de l’eau du plateau de Saint-Marcellin descendant vers l’Isère, la tannerie André et Barnasson, les minotiers Griot et Rigaudin, le tissage et le moulinage de soie Laurent, le tout dominé par le château de Combelongue et le château féodal en bordure du plateau. Entre 1969 et 1971, les usines textiles fonctionnaient toujours et les minotiers avaient peut-être été remplacés par les plastiques Reffay.

Revenons à l’Ardèche (22 pages) et à la proche région de Montélimar sur la rive droite.

En 1928, Meysse n’avait alors que deux abonnés…

…deux filatures, celle de Jules Simon où est installé maintenant la Fabrique de l’Image de Tristan Zilberman et celle du couvent des religieuses qui plus tard devint une maison d’accueil de jeunes filles.

A Rochemaure, ce n’était guère mieux avec quatre abonnés…

…dont deux lignes pour Privat de Fressenel, descendant du bâtisseur du premier pont suspendu sur le Rhône en 1843 et industriel au Prieuré, à côté des sources: la ligne professionnelle et la ligne privée.

A noter la filature de M. Bérenger située à la sortie du pont et où allaient travailler des ouvrières d’Ancône.

Le Teil comptait alors quarante-quatre lignes dont trois pour le PLM avec le grand dépôt.

Quelques remarques: la menuiserie Avon dont un descendant deviendra maire qui connaîtra une fin tragique; Lafaye, viticulteur,  pourtant implanté sur Montélimar, non loin du pont mais qui dépend du Teil; Sibille fournisseur de fers industriels qui avait commencé son commerce en Ardèche avant de traverser le Rhône pour devenir une grande enseigne montilienne (le nom n’apparaît pas dans l’annuaire de Montélimar).

Pour terminer, Viviers avec 20 abonnés.

L’évêché bien entendu relié à Dieu par les prières mais aussi aux hommes par le téléphone, les Pavin de Lafarge, une grande famille industrielle,  devenue de nos jours une multinationale dans le ciment qui à l’instar de Privat de Freissenet à Rochemaure a deux lignes, la professionnelle et la privée au château de Sainte-Concorde. Une autre usine à chaux existait, la société de Sainte-Aule, peut-être au hameau de Saint-Alban sur la route d’Aubenas.

A suivre avec l’annuaire de la Drôme…

Poster un commentaire

Classé dans Vieux papiers

En 1946, l’hebdo pour la jeunesse J. appelle à la lutte contre FRANCO

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il s’agit de J. un hebdo généraliste pour la jeunesse nettement marqué à gauche (Parti Communiste). Ce numéro 66 du 06 avril 1946 fait sa une d’une course cycliste traversant Versailles. Il faut dire que quelques semaines plus tard, le 29 mai, J. deviendra uniquement sportif sous le nom de Miroir Sprint.

Mais pour celui présenté, un article en page 3 appelle carrément la jeunesse à la lutte contre le régime franquiste, pour soutenir les guérilleros combattant dans la clandestinité.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En exagérant quelque peu le trait. Des légions d’anciens SS espagnols et autres phalangistes n’ont jamais présenté une quelconque menace pour la frontière pyrénéenne de l’après-guerre, Franco au contraire se faisant le plus discret possible pour éviter de connaître un sort similaire à celui d’Hitler et de Mussolini… sort en aucun moment envisagé par les vainqueurs du 8 mai 45.

Par contre, malgré l’échec de l’opération du Val d’Aran du 19 au 24 octobre 1944, on connaît l’existence de maquis anti-franquistes en Espagne jusqu’en 1948, date à laquelle le Parti Communiste Espagnol décida d’une autre stratégie. Toutefois des poches de résistance existèrent au-delà de 1948 et cela jusqu’à la mort du Caudillo. On considère Xosé Castro Veiga, « O Piloto », comme étant le dernier guerillero mort les armes à la main en Galice, le 10 mars 1965. 20 000 combattants ou ravitailleurs des maquis furent arrêtés et condamnés de 1945 à 1975.

Le site losdelasierra.info/ rend hommage à tous ces combattants de l’aube.

A côté de l’article évoqué ci-dessus, une image du matériel US abandonné

SAMSUNG CAMERA PICTURES

dans une île du Pacifique. Chez nous, ce furent des milliers d’amateurs de 4×4 et autres jeeps qui récupérèrent ces surplus américains comme à La Sône (Isère) où existe le plus grand magazin de pièces de rechange de surplus US, une entreprise qui fut créée au moment où nous y étions:

www.jeepdodgegmc.com/

Poster un commentaire

Classé dans Revues