Archives de Tag: nucléaire

Il y a 100 ans jour pour jour: SUR LE VIF du 4 septembre 1915

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(JOUR 397 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Une couverture déjà vue quelque part, certainement dans le Miroir il y a quelques semaines. Un tirailleur sénégalais blessé et (bien) soigné à l’hôpital américain. Cela semble normal mais les journaux insistent sur ce fait.

Une image d’un ballon captif d’observation gonflé avant son envol:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les observateurs dans la nacelle devaient être des proies faciles à la merci de la chasse adverse.

Nouvelle innovation que cette fronde pour le jet de grenades:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il devait falloir une certaine dextérité pour éviter que le jet ne se retourne contre le camp du lanceur.

Toujours la guerre des mines, certainement du côté de Vauquois avec le désastre environnemental causé par cette arme:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

doublé d’une catastrophe humaine:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mais n’est-ce pas le propre de la guerre ?

Double page sur une plage de Trouville, nous dit-on, bien loin du front, mais où la guerre est aussi présente.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Commençons par le comique avec ces nouvelles recrues s’entraînant à creuser des tranchées dans le sable de la plage.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Plus sérieusement, les blessés nombreux dans la région se soignent par des bains de mer…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

entourés de l’agréable présence  féminine de baigneuses.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Certains en profitent pour faire commerce de l’artisanat de tranchée qu’ils ont pu fabriquer: bagues, briquets…

 Une dernière image que celle d’une autre innovation dans le diagnostic des blessures…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

les Rayons X, utilisation qui semble aller de soi pour le commentateur de la photo alors que l’on sait que Marie Curie eut un mal fou à imposer cette nouvelle technique de recherche des éclats de métal dans les corps des blessés auprès du personnel médical militaire, masculin et très conservateur.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Indispensable: un ABAQUE pour évaluer les destructions suite à l’EXPLOSION d’une BOMBE ATOMIQUE…

Un abaque, c’est une réglette (en carton) à trous dans laquelle on fait varier une donnée pour voir les conséquences sur les autres. On trouvait des abaques un peu dans tous les domaines, surtout dans les domaines techniques et la santé avant que l’arrivée des calculatrices puis de l’informatique ne les fassent disparaître.

Celui-ci est vraiment original. Il est daté de 1961 et était édité par le Ministère de l’Intérieur qui s’occupe de la Protection Civile. Intitulé « Effets radioactifs », il détermine les conséquences d’une explosion nucléaire suivant sa puissance et sa hauteur.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Il faut dire que, à l’époque, nous sommes en pleine guerre froide et l’hypothèse d’un conflit atomique fait partie des angoisses collectives d’alors (la crise des missiles de Cuba aura lieu en octobre 1962).

Ci-dessus, sur le recto de l’abaque, en fonction de la puissance de la bombe, de son altitude d’explosion et de la force des vents à ce moment-là, on va calculer la dose de radioactivité à laquelle seront exposées les populations dans les instants et jours qui suivent le drame (en rem).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Sur le verso sont calculés les dégâts d’une telle attaque: effets thermiques (brûlures), destruction des communications téléphoniques, du réseau électrique, des routes et rues, des bâtiments… Très réjouissants!

Mais on peut s’interroger de l’utilité de telles mesures. A quoi cela peut-il servir de savoir tout cela? Quand ont lieu l’attaque et l’explosion, le mieux n’est pas de sortir son abaque pour savoir quelles sont les chances de survie… mais plutôt de prendre les jambes à son cou pour se réfugier dans l’abri anti-atomique le plus proche… s’il y en a un!

A quand une distribution par EDF (en même temps que les pastilles d’iode) d’un abaque sur les risques des centrales nucléaires actuelles mainteant que celui d’une guerre atomique s’est un peu éloigné mais que Fukushima nous a montré que des périls demeurent?

Poster un commentaire

Classé dans ORIGINAL!, Vieux papiers