Archives de Tag: troupes coloniales

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du 12 mai 1918

(JOUR 1379 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Ce n’est pas Clémenceau qui a droit à la couverture du Miroir cette semaine mais un sous-secrétaire d’état, M. Daumesnil, qui serre la main à un aviateur, René Fonck, qui terminera la guerre avec 75 victoires homologuées.

Une vue originale de Venise survolée par deux avions amis. Cela illustre une attaque de l’aviation autrichienne ou allemande sur la ville. Intérêt stratégique limité mais le pont du Rialto a eu chaud.

Bataille autour d’Amiens sur la Somme.

Le titre annonce que la bataille fait rage autour d’Amiens. Mais les deux photos montrent un décor bien propre. On est loin de la « vraie » guerre !

 

Toujours dans la Somme, les soldats britanniques blessés posent leurs casques pour aller se faire soigner… mais il ne semble guère blessés.

Paysage de Reims sous les bombardements. Après tous les bombardements subis par la ville pendant la guerre, elle sera considérée comme détruite à 60% une fois que le danger sera éloigné définitivement.

Une double page pour illustrer le raid britannique et français sur le port et le canal de Zeebrugge et sur Ostende. Cela se passait les 22 et 23 avril dernier. Les navires assaillants portent les stigmates de la réaction allemande.

Le titre de cette dernière photo ne serait plus toléré de nos jours, à juste titre… Le recrutement des Noirs au Sénégal. On recrute à tour de bras des hommes semblants volontaires. La réalité ne devait pas être aussi idyllique.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: J’AI VU du 18 août 1917

(JOUR 1112 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

A la une, la colonelle du bataillon de la Mort dans l’armée russe menchevik, à gauche avec une sentinelle, à droite, de cette unité. ce bataillon dont a parlé le Miroir de la semaine passée perdit beaucoup de membres sur le front russe. Ce sont elles qui définirent le gouvernement de Kerensky lors de la prise du Palais d’Hiver de la Révolution d’Octobre.

Une double page centrale avec une vue d’une palabre nègre dans les dunes des Flandres.

Les hommes venant d’Afrique britannique (Limpopo et Zambèze) font le spectacle en tenue traditionnelle devant les troupes anglaises.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 04 février 1917

dsc01267

(JOUR 916 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Le général Mazel (à droite) et le général Lochvitzky assistent à une prise d’arme. Pas d’un intérêt incontestable !

Aux Etats-Unis, les Américains continuent d’envoyer des munitions pour les Alliés en Europe. Et cela malgré la propagande pro-allemande.

dsc01268

Des caisses de grenades en instance d’embarquement pour les tranchées d’Europe.

Les Suisses sont toujours sur leurs gardes et continuent de se préparer à une éventuelle attaque d’un belligérant.

dsc01270

Sur les sommets alpins ou…

dsc01271

…dans des vallées enneigées.

A Reims, la neige est venue se poser sur les maisons en ruines qui entourent la cathédrale.

dsc01274

Cela donne un décor un peu particulier, surréaliste.

dsc01275

Que de destructions !

Une page avec 2 photos qui nous viennent de Londres où s’est tenue la vente aux enchères d’un bateau commercial allemand « le Prince Adalbert » arraisonné au début de la guerre.

dsc01276

Les enchères sont montées jusqu’à 152 000 livres et des fanions et drapeaux allemands ont été brûlés à l’issue de celles-ci.

A Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, des Japonais présents dans l’île s’engagent dans l’infanterie coloniale française:

dsc01278

Il est étonnant qu’ils soient acceptés dans ces unités et non dans la Légion Etrangère !

Quelques images de front, ici et là, après les combats certes.

-dans ???? (on ne nous le dit pas), un avion allemand a capoté juste à l’arrière d’une tranchée française.

dsc01272

-le long de l’user, en Belgique, les terrains inondés empêchent maintenant toute forme de combat.

dsc01277

La Paix par le néant !

-tout comme ici, sur ces vues d’un énorme cratère de mine britannique en double page centrale.

dsc01273

L’auteur du titre le compare à un volcan. Sauf qu’un volcan est une création de la nature et qu’il est aussi source de vie même si quelquefois, il sème la mort. Ici, le bochnager crater de La Boisselle est une oeuvre de mort de l’armée britannique, premier acte de l’attaque de la Somme, le 1er juillet 1916. Pour preuve, 100 ans après, la vie n’a pas repris là où les mineurs gallois du 9ème Cheshires ont fait sauter 27 tonnes d’explosifs. Le cratère creusé faisait 22 mètres de profondeur et 100 mètres de diamètre. La vie n’a pas repris dans ce coin de la Somme, même si l’érosion a réduit le cratère de 10 mètres de diamètre. La preuve…

 

Lochnagar Crater Ovillers.JPG

ou comme on peut le voir sur Google Marscapture-decran-2016-12-27-a-22-23-56

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 01er février 1917

dsc01226

(JOUR 913 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Mangin à la une de ce numéro du 1er février 1913. On l’honore pour la reprise des forts de Vaux et Douaumont fin 2016. Si la reprise de Douaumont fut difficile, celle de Vaux se fit sans combat.

En mer, toujours la guerre même pour la marine civile:

dsc01231

A New York les bateaux de commerce allemands restent à quai pour éviter d’être arraisonnés en mer par les Américains.

dsc01233

Ce cargo allié a heurté une mine et il est évacué de son équipage avant qu’il ne sombre.

Téléphonie. Des portables un peu particuliers.

dsc01232

Un poste télégraphiste dans un paysage bouleversé par les combats.

dsc01234

Des troupes britanniques auscultent la terre pour percevoir d’éventuelles sapes allemandes. La guerre des mines continue. La photo semble dater de l’été dernier.

Les troupes coloniales. Des Annamites et des Malgaches à l’instruction en métropole.dsc01237

Soldats venant du Tonkin (Indochine)…

dsc01227

Homme enrôlé à Madagascar…

dsc01236

…dans une caserne française ressemblant à n’importe laquelle !

Un de nos camps de concentration. dans le texte. Un camp de prisonniers allemands mais le terme camp de concentration n’est pas inexact, n’ayant pas la résonance péjorative que lui a donné le IIIème Reich.

Pas de localisation mais des hommes semblent-ils contents globalement de leur sort… et de n’être plus dans les tranchées. N’oublions pas que ce sont des images de propagande, tout de même !

dsc01228

Travaux de prisonniers (scierie, menuiserie)

dsc01229

L’orchestre du camp dans le sens non péjoratif là-aussi !

dsc01230

L’enthousiasme un tantinet forcé ici !

Poster un commentaire

Classé dans Revues