Archives quotidiennes : 12/03/2016

Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 12 mars 1916

 

DSCN0827

(JOUR 587 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

En première page, encore une photo d’une réception militaire. En pleine bataille de Verdun, on nous montre la remise de la croix de guerre à un régiment de chasseurs à pied. Avec une photo et une cérémonie qui semblent dater de l’été dernier ou de l’automne !

Par contre, à l’intérieur, plusieurs pages qui relatent cette grande bataille qui vient de s’engager. En double page centrale, enfin une carte des lieux:

DSCN0833

Une carte sur laquelle on peut lire des noms qui deviendront célèbres: Vaux, Douaumont… comme sur ce détail agrandi:

DSCN0834

Une page à l’italienne de Quelques unes des localités attaquées du 23 au 27 février:

DSCN0831

Malancourt, la côte de Talon, Manheulles, Beaumont, Hennemont, Eix-Abaucourt, Eix. Des images d’archives des temps heureux. Malancourt qui abritait 723 habitants avant guerre n’en comptait plus que 101 en 1921, une saignée dont le village ne se remettra plus jamais: 75  habitants de nos jours !

Les autres villages ont connu le même sort:

Manheulles: 311 habitants en 1911, 134 en 1921 (143 à notre époque)

Hennemont: 337 habitants en 1911, 96 en 1921 (114 à notre époque)

Eix: 623 habitants en 1911, 132 en 1921 (257 à notre époque)

Beaumont en Verdunois: 186 habitants en 1911, « village mort pour la France »

Le hameau de Eix-Abaucourt fait partie du village de Abaucourt-Hautecourt.

Un paysage panoramique et 2 photos de destructions importantes sur cette autre page:

DSCN0832

Les ruines impressionnantes de Fresnes-en-Woevre dont la population passera de 655 habitants en 1911 à 393 en 1921 (726 à notre époque ce qui tend à prouver que le village s’est remis de cette catastrophe).

 Toujours Verdun avec une page sur les Allemands qui ont dirigé l’attaque. 

DSCN0829

Entre les 2 militaires peu attentifs à l’étiquette: de gauche à droite, le Kaiser Guillaume, le Kronprinz son fils avec son casque des hussards de la mort un peu ridicule et le fils de ce dernier, le prince Oscar. En dessous:

DSCN0830

des chefs militaires: le général Deimling, le feld-maréchal von Haeseler  et von Beseler.

Le titre semble sous-entendre que l’attaque est terminée alors que les combats vont durer 9 mois encore.
Autres sujets hors-Verdun: des parlementaires monténégrins et autrichiens se rencontrent…

DSCN0835

Pour mieux préparer la suite, les monténégrins s’apprêtent à signer un armistice tandis que les paysans se livrent à des actions de guérilla.

Le croiseur auxiliaire « Provence-II » vient d’être coulé en Méditerranée:

DSCN0836

Des vues du croiseur, de l’embarquement le 23 février 1916 à Toulon, à bord et pas d’image de cette attaque qui fit 1 100 victimes sur 1 700 hommes. Cet ancien paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique avait été transformé en transport de troupes. Les hommes appartenaient au 3ème Régiment Colonial qui partait pour Salonique. L’attaque d’un sous-marin allemand U-35 stoppa le voyage et la vie d’un millier d’hommes le 26 février 1916 au large du cap Matapan, à l’extrême sud du Péloponnèse. Le grand navire sombra en 17 minutes ce qui empêcha bon nombre d’hommes de s’échapper. Des hommes qui n’avaient pas de gilets de sauvetage car ceux-ci manquaient cruellement.

Pour terminer sur du plus léger, encore une vue des chiens d’Alaska pour tirer des traineaux dans les Vosges:

DSCN0828

Poster un commentaire

Classé dans Revues