Il y a 100 ans jour pour jour: LA GUERRE PHOTOGRAPHIÉE du 07 septembre 1916

DSCN5612

(JOUR 767 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Le journal s’étonne de cette mode allemande de planter des clous dans des statues en bois représentant ici un mortier, ailleurs Hindenburg ou le Kaiser. Il semblerait que ce soit des clous votifs et un site nous en apprend un peu plus sur cette pratique liée à la superstition ou à la religion.

http://www.persee.fr/doc/bmsap_0037-8984_1919_num_10_1_8872

Autre pratique allemande, la frappe de médailles sur des sujets liés à la guerre en cours. La Guerre Photographiée nous en présente 8 exemplaires:

DSCN5619

Les britanniques- Von Tirpitz- les dirigeants de la Triple Entente- le président des Etats-Unis.

DSCN5620

Le Kromprinz- la défaite navale allemande du 8 décembre 1914- Zeppelin- L’hydre alliée.

DSCN5613

La Guerre Photographiée parle elle-aussi de ce sous-marin de commerce Deutschland qui vient de faire un aller-retour entre l’Allemagne et Baltimore pour y acheter des métaux précieux. L’article n’ajoute rien à ce que l’on connaît déjà.

Une page est consacrée à Gorizia que les Italiens viennent de reprendre aux Autrichiens.

DSCN5614

Des vues d’avant-guerre, un panoramique commenté, la ligne de chemin de fer détruite par les Autrichiens et un pont reconstruit par les Alliés. La ville se situe à la frontière entre l’Italie et la Slovénie de nos jours.

Le pont de Lanny-Sur-Marne en 3 étapes:

DSCN5615

Tel qu’il était en 1914 avant sa destruction par la génie français le 3 septembre 1914 pour freiner l’avance allemande (seconde photo) puis tel qu’il fut remplacé par les pontonniers français après le repli allemand.

Sur une route de l’Est, un convoi automobile dépasse un convoi du train…

DSCN5618

Peu de différence entre les 2 véhicules sinon l’unité auquel ils appartiennent.

Le fort de la Pompelle près de Reims tel quel apparaît en 1916 après le bombardement.

DSCN5616

Une vue de l’entrée du fort et une vue du fossé est. C’est dans ce lieu que perdirent la vie quelques hommes du 118ème régiment territorial d’Avignon suite à une attaque des gaz, le 21 octobre 1915 dont mon arrière grand-père Adrien Guérin. A cette époque, la cloche à gaz n’existait pas encore.

DSCN5617

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.