Il y a 100 ans jour pour jour: LE MIROIR du dimanche 1er octobre 1916

DSCN6098

(JOUR 791 DE LA GUERRE/1561 JOURS DU CONFLIT)

Non loin de Salonique, une patrouille française sur le bas Vardar, ce fleuve qui prend sa source en Macédoine et devient l’Axios en Grèce. Il fait très chaud et les moustiques pullulent. Les Poilus français ont recouvert leurs casques d’un voile protecteur. Peut-être la photo date-t-elle de quelques semaines ?

Comme tous les mois, le Miroir donne le palmarès des meilleures photos parues dans ses colonnes. Voici le résultat…

DSCN6099

et à quoi correspondent ces images…

Prix 1, l’attaque à Maurepas… une vraie photo de presse d’une qualité remarquable (numéro du 10 septembre).

DSCN5683

Prix 2: une vue très proche, celle de la relève franchissant un no man’s land  (numéro du 17 septembre).

DSCN5726

Prix 3: les bombardements devant Vaux et Souville, à Verdun, vus du ciel  (numéro du 24 septembre).

DSCN5803

DSCN5804

Incontestablement, à côté de ses images « officielles » sans grand intérêt que nous montre à longueur de pages le magazine, les rédacteurs reconnaissent la valeur des vrais images, prises sur le vif, pas très nettes, pas très claires mais tellement plus proches de la réalité vécue par les hommes !

Passons au contenu du Miroir du 1er octobre.

 On revient sur les manifestations pro-alliées qui se sont déroulées à Athènes autour d’Elefthérios Venizélos, le champion de l’intervention face au roi germanophile.

DSCN6100

Le meeting armé comme il sera appelé par le peuple grec. Un premier pas vers l’entrée en guerre de la Grèce.

On revient sur la présence des troupes russes sur le front français. On en a déjà beaucoup parlé les semaines précédentes (les Russes à Marseille, les Russes à Mailly, le voyage des Russes, les premiers morts russes…) voici quelques images de combats en Champagne…

DSCN6101

DSCN6102

qui ont l’avantage d’être beaucoup plus réalistes que tout ce qu’on a pu voir auparavant.

La bataille de la Somme éclipse celle de Verdun. Pourtant, dans ce secteur du front, les Français sont en pleine reconquête.  Mais pour le généralissime français, Joffre, la Somme est LA priorité absolue depuis longtemps. Alors, la presse aux ordres relaie cette préférence… l’Histoire retiendra Verdun en premier comme le lieu du sacrifice absolu et la Somme comme la bataille des Britanniques.

DSCN6103

Les Allemands sont épuisés et dorment malgré le canonnade.

DSCN6104

En double page centrale, un abri pour l’état-major très protégé, une véritable oeuvre d’art.

 DSCN6107

Des Français montent au front avec des véhicules hippomobiles…

DSCN6108

tandis que les Irlandais en reviennent en camions automobiles;

DSCN6109

Des fusées éclairantes allemandes dans la nuit de la Somme.

DSCN6110

Une attaque quelque part dans la Somme, le 1er septembre, vers Combles.: le bombardement sur les lignes ennemies, on met la baïonnette au canon, la première vague est partie, la seconde la suit.

Une photo de tranchées, dans la Somme ou à Verdun (?)…

DSCN6106

si rapprochées entre Français et Allemands qu’en regardant de plus près…

DSCN6106

on s’aperçoit que les uns voient facilement les autres sans téléobjectif… qui n’existait pas à l’époque. La future photo lauréate du concours d’octobre ?

Une page pour rappeler aux lecteurs que les Japonais sont nos Alliés…

DSCN6105

bien qu’on n’en voit pas trop dans les tranchées.

 Enfin, en Espagne, à Beranga (en Cantabrique, entre Santander et Bilbao), un éminent homme d’Etat (M. Maura) a déclaré

DSCN6111

que l’Espagne ne pourrait rester neutre et devrait choisir entre les deux groupes de belligérants.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.