Le (petit) KIOSQUE de PRESSE DE 37: LE MIROIR DES SPORTS du 22 juin 1937

Cette semaine, à la une, le 12ème Paris-Strasbourg à la marche. Il s’agit d’une épreuve pédestre d’endurance de longue distance: 533km. Le vainqueur l’Alsacien Ernest Romens les a parcouru en 74 heures 1′ et 40″. Quelle volonté !

Sur l’image ci-dessus, il traverse Baccarat et il lui reste 115 km à parcourir. Tout simplement.

Cette compétition tiendra autant de place dans ce numéro de Miroir des Sports que le Championnat de France de cyclisme dans celui de la semaine dernière.

Pour preuve.

12 vues de la course. On s’perçoit que les certains spectateurs deviennent des suiveurs et accompagnent l’athlète dans l’effort sans qu’on considère qu’ils faussent la compétition.

L’arrivée victorieuse d’Ernest Romens à Strasbourg.

La foule considérable qui attend le vainqueur sur la place Kléber de Strasbourg en attendant sous les parapluies qu’il se fasse ovationner d’un balcon d’un immeuble.

Les performances d’Ernest Romens les années précédentes. Il avait déjà triomphé à Strasbourg en 1933 et 1935 et était monté sur le podium 6 autres fois dans les 10 années précédentes. Un crack !

1937 sera la dernière année où l’épreuve sera organisée sous cette forme. Après guerre, elle renaîtra sous une forme plus humaine, avec des étapes imposées et dans le sens Strasbourg-Paris. Mais la circulation automobile posera désormais des problèmes d’utilisation du domaine public par la course. Elle deviendra Paris-Colmar en 1981 puis Paris-Ribauvillé en 2015. Cela reste tout de même une épreuve « inhumaine ».

Les autres sujets du magazine.

Le nouveau Stade-Vélodrome vient d’être inauguré, boulevard Michelet à Marseille. Il a vu la victoire 2-1 de l’Olympique de Marseille sur le Torino. On le devine bien rempli de spectateurs pour cette inauguration internationale.

Une autre vue des infrastructures temporaires construites pour l’Exposition Internationale de Paris 1937. Ce coup-ci, pas de traction humaine des embarcations pour cette compétition nautique à moteur organisée par le « Yacht Moteur Club de France » à l’occasion de l’Exposition.

Une belle harmonie visuelle lors de cette démonstration gymnique à l’occasion de la fête annuelle du Fémina Sport, au stade Elisabeth de la Porte d’Orléans à Paris.

Pour terminer les sélectionnés de l’Equipe de France qui participeront au futur Tour de France sont présentés au Parc des Princes.

Ce seront Thiétard, Archambaud, Le Grévès, Cloarec (qui a obtenu sa sélection), Gamard, Speicher, Marcaillou et Tanneveau. Manquent à l’appel pour cause de compétition dans le Sud; Lapébie et Choque.
Leurs alter ego de la sélection belge pour le Tour, emmenés par le vainqueur 1936 Sylvère Maes.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.