117 POILUS de CADEROUSSE, 117 DESTINS… Paul Marius VATON.

117 noms de Poilus de Caderousse tombés lors de la Grande Guerre. 117 parcours qu’on va essayer de raconter au fil des semaines et des mois jusqu’au 11 novembre 2018.

Cent-seizième Poilu: Paul Marius Pascal VATON.

Quatrième face du Monument aux Morts.

Le second Vaton du Monument aux Morts de Caderousse, Paul, second par l’ordre alphabétique du prénom principal, était né six mois avant Gustave, le 10 janvier 1888, à Caderousse. Ses parents étaient bien plus jeunes que ceux de Gustave si bien qu’il fut l’aîné de la fratrie au lieu d’être le petit dernier comme ce fut le cas de Gustave.
Marius Pascal Vaton était né à Caderousse en 1860, de parents caderoussiens. Il prit pour épouse Marie Avenin, domiciliée au village mais originaire de Murat dans le Cantal où elle avait vu le jour en 1864. Les noces furent célébrées le 25 octobre 1884 et les mariés s’installèrent quartier de l’Espinet dans la ferme familiale.

Paul vint donc au monde quatre ans plus tard, suivi d’une fille Marie Virginie Laurence Marguerite en 1892.

Voici donc la famille au recensement de 1901.

C’est en Corse que Paul fit son service militaire, au 163ème Régiment d’infanterie. Comme d’autres Caderoussiens, ce sont deux années au centre de l’île de Beauté, à Corte du 05 octobre 1909 au 22 septembre 1911 qu’il passa.

Au retour à la vie civile, il assista au mariage de sa soeur Virginie avec Claude Victor Pelin le 20 novembre 1912. Il s’agit-là d’un grand frère de Joseph Pelin, copain de classe de Paul et frère « d’infortune » de ce dernier pendant la Grande Guerre. C’est au 44ème R.I. de Lons-le-Saunier que Joseph fit ses classes mais Paul et Joseph se retrouvèrent ensembles au 8ème Régiment d’Infanterie Coloniale le 04 août 1914.

C’est dans les Vosges qu’ils reçurent le même jour leur baptême du feu, du côté de Saint-Vincent puis de Neufchâteau. Ensuite, ce fut la Marne en septembre 1914 et les combats de Matignicourt-Goncourt, une région d’étangs et de marécages. Suite des combats en Champagne en décembre 1914 puis à la fameuse Main-de-Massiges en février 1915.

La Main-de-Massiges, à l’est de Suippes, fut ainsi appelé par les dessins que faisaient les courbes de niveau sur les cartes, courbes délimitant le plateau occupé par les Allemands après leur défaite de la Marne. C’est là que l’Etat-Major décida qu’une attaque aurait lieu en septembre 1915 pour soulager le front russe en train de craquer. Les troupes coloniales devaient attaquer dans le secteur de la Main-de-Massiges, le 8ème R.I.C. au niveau de l’Annulaire. Joseph allait s’y distinguer et reçut une citation pour sa bravoure, dans un combat inutile puisque les Allemands ne quittèrent ce plateau qu’en octobre 1918. De son coté, Paul Vaton fut grièvement blessé le 26 septembre 1915 et évacué à l’ambulance 7/16 à Hans dans la Marne. Il y décéda le lendemain, le 27 septembre 1915. Il était âgé de 27 ans et 9 mois.

Joseph après avoir vu tomber son copain allait connaître le même sort un peu moins d’un an plus tard, le 02 juillet 1916  dans la Somme à Herbécourt. Virginie, en l’espace de dix mois allait perdre son frère et son beau-frère. Elle portera ce double deuil de nombreuses années encore puisqu’elle devint presque centenaire !

Fiche matricule de Paul Marius Pascal Vaton de Mémoire des Hommes.

Paul Marius Pascal Vaton  matricule 270 de la classe 1908, bureau de recrutement d’Avignon, pour ceux qui souhaiteraient aller consulter sa fiche matricule sur le site des Archives du Vaucluse. Vaton est un patronyme encore présent à Caderousse, dans le Vaucluse et un peu dans le Gard. Si un descendant direct ou indirect de Paul Marius  reconnaît en lui son ancêtre  qu’il n’hésite pas à se manifester pour compléter ou modifier cette petite biographie.

A suivre… Gabriel Vivet.

Poster un commentaire

Classé dans CADEROUSSE, Recherche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.