Quand le Tour franchit le Rhône…. 8/10 la passerelle de Vienne.

La passerelle de Vienne, ancien pont sur le Rhône qui perdit sa circulation motorisée quand fut ouvert l’actuel pont Maréchal De Lattre de Tassigny en 1949, vit passer le Tour de France 1954 sans que la course ne traverse en cet endroit.

Il s’agissait de l’étape Le Puy-Lyon du samedi 24 juillet. Après Saint-Etienne, le peloton avait traversé le Rhône du côté de Serrières puis avait remonté le Rhône jusqu’à la Capitale des Gaules par la rive gauche. C’est donc sur les quais de Vienne que le Tour croisa la passerelle centenaire, rencontre qu’immortalisa un photo-reporter du Miroir des Sports.

Quelques dizaines de minutes plus tard, l’étape fut remportée par le régional Jean Forestier, tandis que le maillot jaune était porté par Louison Bobet depuis Toulouse, en route vers son second succès dans le Tour.

La passerelle de nos jours.

Poster un commentaire

Classé dans Revues

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.