La prestigieuse correspondance du citoyen Alexandre Dumont- 15/15 la lettre du 14 août 1879

Napoléon III est décédé le 9 janvier 1873 d’un énorme calcul dans la vessie que les docteurs qui le soignaient avaient laissé grossir démesurément. Il faut dire qu’ils officiaient auprès de l’Empereur de part le passé de leurs pères auprès de Napoléon 1er plus que pour leurs compétences personnelles !

Alexandre Dumon continue de communiquer avec la famille impériale et à l’été 1879, il a adressé un certain nombre de documents à l’Impératrice Eugènie de Montijo. Avec cette lettre écrite par le Grand Chambellan du Palais, le duc de Bassano a l’honneur de renvoyer… les cinq pièces qui accompagnaient cette lettre et que vous pouvez avoir intérêt de conserver.

De quoi s’agissait-il ? Mystère ! Peut-être le livre sur Napoléon IV enfin paru ?

Mais c’est le début de cette missive qui rappelle le drame que vient de vivre l’Impératrice et qu’atteste le liseré noir de la première page: le décès héroïque de son fils, Le Prince héritier Louis-Napoléon Bonaparte.

A la mort de son père, Louis-Napoléon est un jeune homme de seize ans qui suit une éducation militaire à l’Académie de Woolwich qu’il quittera en 1875, bien noté. Pour rompre la routine de Chislehurst et surement commencer d’écrire sa légende personnelle, il s’engage dans l’armée anglaise qui guerroie en Afrique du Sud contre les Zoulous. Il part de février 1879 et est versé dans une unité d’éclaireurs du Natal. En mission de reconnaissance le 1er juin de la même année, il est tué les armes à la main lors d’une embuscade  tendue par les Zoulous et meurt transpercé de dix-sept coups de lance. La cause de ce fin tragique: une lanière de la selle de son cheval, trop usée, qui cède et le fait chuter, le laissant sans défense; c’était celle que son père utilisait lors du désastre de Sedan.

Ce drame est évoqué à demi-mot dans la lettre écrite par le duc de Bassano le 17 août 1879, par ces mots… L’accablement dans lequel l’affreux malheur qui l’a frappée a plongé Sa Majesté, ne m’a pas permis jusqu’à ce jour, de mettre sous ses yeux la lettre que vous lui avez adressée. Alexandre Dumon, victime collatérale de la mort du Prince Louis-Napoléon !

Duc de Bassano est un titre créé par Napoléon 1er le 15 août 1809 pour Hugues-Bernard Maret, le père de celui qui signa cette lettre. Hugues-Bernard Maret était diplomate et homme politique. Son fils Napoléon Hugues Joseph Maret lui succéda donc à sa mort en 1839. Le titre s’éteindra avec le décès du fils de ce dernier en 1906.

 

Poster un commentaire

Classé dans Autographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.