EXCELSIOR versus ANASTASIE… la CENSURE pendant la Première Guerre Mondiale (5/7)

Pour la presse, pire que la censure, c’est l’auto-censure ! Ne pas dire ce que l’on sait pour ne pas indisposer le Prince ou inventer carrément des histoires que les censeurs veulent entendre quand on ne sait pas. Ainsi, en septembre 1914, Le Matin annonçait que les Français approchaient de Berlin alors que c’étaient les Allemands qui étaient aux portes de Paris, sur la Marne. Pathétique !

Excelsior du lundi 27 mars 1916.

Anastasie a les ciseaux sensibles en ce mois de mars 1916. Il faut dire que l’attaque allemande sur Verdun pose problème à l’état-major.

C’est une brève sur l’action d’un sous-marin allemand qui est narrée par le journaliste.

Le comte de B…., officier de l’armée belge, qui se trouvait à bord du Sussex, fait à ce sujet, une déclaration accablante pour l’honneur allemand. On n’en saura pas plus !

On sait que le Sussex était un ferry britannique passé sous pavillon français en 1914. Lors de la traversée Folkestone- Dieppe, le 24 mars 1916, il est torpillé par un sous-main allemand sans coller et se réfugie à Boulogne-sur-Mer. Il y aura toutefois de 50 à 100 victimes suivant les sources.

Que devait être caché au lectorat d’Excelsior ? Surtout que les magazines comme Le Miroir ou Sur le Vif racontèrent cette attaque, on en a parlé à l’époque du centenaire. Que cet incident eut une certaine importance pour entraîner l’entrée en guerre des Etats-Unis !

Mystère !

 

Poster un commentaire

Classé dans Journaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.