Archives quotidiennes : 05/06/2014

6 JUIN 44… ou la peur du DEUXIÈME FRONT redouté par les nazis et leurs amis…

… de Vichy. D’où des écrits comme celui-ci, publié au premier trimestre 1944…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…ou pour ne pas douter si l’on prend la revue à partir de la 4ème de couverture…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…une publication de Vichy pour effrayer les populations civiles et les mettre au dos des Alliés.

A l’intérieur, on va retrouver tout l’argumentaire vichyste.
Tout d’abord, le Mur de l’Atlantique des Allemands est là pour protéger l’Europe de l’Invasion anglo-américaine et c’est une barrière infranchissable de Narvik à Bayonne.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le débarquement amènerait les mêmes horreurs qu’à l’époque (un peu ancienne) de la Guerre de 100 ans et les auteurs ressortent Bouvines, Crécy et autre Jeanne d’Arc face aux Anglais.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le Deuxième Front, c’est une chose voulue par les lobbies Juifs dans la foulée des anglo-américains.

SAMSUNG CAMERA PICTURES SAMSUNG CAMERA PICTURES

avec ce terrible dessin de presse qui n’a rien d’humoristique

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Bien entendu et cela va de paire dans l’argumentaire vichyste, le Second Front, c’est l’arrivée des Bolchéviques

SAMSUNG CAMERA PICTURES

comme cela s’est produit en Algérie et en Corse déjà libérées où le drapeau rouge flotte sur Alger et Ajaccio (prière de ne pas rire)…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

…et avec eux, tous les métèques rouges de la Résistance (l’Arménien Manouchian, le boucher d’Albacete Marty ou le procureur des procès de Moscou Vichinsky)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Plus vrai celui-ci, le débarquement amènera des ruines comme en Italie

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Paris sera certainement détruite

SAMSUNG CAMERA PICTURES

et son patrimoine culturel avec (les Nazis avaient prévu de détruire les principaux monuments de Paris au moment de leur départ, ce qui ne se fit pas (voir « Au cinéma en 2014 » dans ce blog, film « Diplomatie »)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Quant à la page des dessins humoristiques résumant l’argumentaire, elle ne fait pas rire ni sourire, 70 ans plus tard.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Même si tout cela semble grossier, il faut dire que les bombardements américains sur des cibles stratégiques  firent beaucoup de victimes civiles pour bien souvent des résultats médiocres. Telle  à Avignon la destruction du quartier proche des Rotondes qui fit 525 victimes et 800 blessés (le frère Séraphin de mon grand-père Gabriel habitait boulevard Sixte-Isnard et faillit y passer-sa maison ne fut pas touchée-). Quand on sait l’efficacité et le dévouement des combattants de la Résistance (comme l’épisode du pont de Livron sur la Drôme qui fut détruit par le commando Faure au nez et à la barbe des Allemands), on ne peut que regretter l’immense gâchis que représentèrent ces bombardements. Oui mais, beaucoup de communistes composaient le Résistance intérieure et l’Etat-Major hésitait de les armer trop abondamment. Les Alliées ne furent pas accueillis de partout en libérateurs, une partie de la population leur reprochant leurs morts, cela même si les Allemands étaient loin d’être regrettés.

Poster un commentaire

Classé dans Revues